image

© Jim Rakete

Mona Hatoum

Née en 1952, à Beyrouth (Liban)

Vit et travaille à Londres (Royaume Uni) et Berlin (Allemagne)

D’origine palestinienne, Mona Hatoum s’installe en 1975 à Londres où elle fait ses études, puis à Berlin. 

Ses vidéos et ses performances traitent de la question de l’exil, du déplacement et de la violence, en écho aux conflits qui secouent le Moyen-Orient. Elle appartient à un groupe d’artistes qui, dès le début des années 1980, tirent de leur statut particulier de femme de culture orientale une expérience plus vaste, touchant aux questions de l’aliénation et de la contrainte dans le corps social. D'abord ouverte par des performances mettant en scène son propre corps, son œuvre a, depuis la fin des années 1980, proposé une approche proprement physique de l’art, allant de la menace voilée à l’extrême fragilité, à partir de matériaux variés : objets quotidiens, cheveux, fluide corporel, papier, verre soufflé, grillage, mais aussi images médicales ou électricité. Dans un même mouvement, elle questionne ainsi les réalités du corps et une vision socio-politique du monde.

Sélection bibliographique

Van Assche, Christine. Mona Hatoum : exposition, Paris, Centre Pompidou, du 24 juin au 28 septembre 2015. Paris : Ed. du Centre Pompidou, 2015. 

Michelberger, Larissa ; Goetz, Ingvild ; Schumacher, Rainald... [et al.]. Mona Hatoum : [exhibition, Goetz Collection, Munich, November 21, 2011 – April 5, 2012]. Ostfildern : Hatje Cantz, 2011. 

Bertola, Chiara. Mona Hatoum : interior landscape : [mostra, Venezia Pallazzo Querini Stampalia, 4 giugno-20 settembre 2009]. Milano : Charta, 2009. 

Archer, Michael ; Brett, Guy ; Hatoum, Mona. Mona Hatoum. London : Phaidon, 2001. (Comtemporary artists). 

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

Partager cet artiste