image

Omar Victor Diop

Né en 1980, au Sénégal 

Vit et travaille à Dakar (Sénégal) 

Omar Victor Diop commence la photographie en 2012. Autodidacte, il s’inscrit directement dans l’héritage de la photographie de studio africaine (Keïta), un genre dont il investit les codes, souvent par le biais de l’autoportrait. 

Diop travaille par série. Dans « Re-mixing Hollywood » (2013), il rejoue à Dakar et par la photographie des scènes de films célèbres. Pour « Alt+shift+ego » (2014), il emmêle costumes et motifs africains avec la photographie de mode. Avec « Diaspora » (2015), il s’attache à des Africains qui, du XVIe au XIXe siècle, ont joué un rôle important en dehors de leur continent d’origine.

Sélection bibliograhique

Article guardian : https://www.theguardian.com/artanddesign/2015/jul/11/mar-ictor-ioi-want-to-reinvent-great-heritage-of-african-studio-photography

Azimi, Roxana, « Les portraits optimistes d’Omar Victor Diop », lemonde.fr/afrique/article/2016/11/08/les-portraits-optimistes-d-omar-victor-diop_5027335_3212.html, [consulté le 11 avril 2017], 08/11/2016, 5 p.

Kervella, Lidwine ; Laruelle, Sally. Omar Victor Diop : photographe. Montreuil : Edition de l'Oeil, 2013. (Les Carnets de la création: Sénégal).

Wilson, Raquel. Project diaspora. Paris : Magnin-A, [s.d.].

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

 

Partager cet artiste