Blue Diagonal, 2008
  • © Ellsworth Kelly - Fondation Louis

    Vuitton / Marc Domage

Aussi simple soit la syntaxe de l’œuvre d’Ellsworth Kelly, il parvient toujours à construire chaque œuvre comme un événement. 

Blue Diagonal (2008) est formée de deux panneaux joints : le premier est un monochrome blanc, d’une étrange densité obtenue par l’application de nombreuses couches successives, faux carré fixé au mur, parallèlement au sol ; le second, unanimement bleu, qui en excède légèrement les dimensions, y est obliquement positionné. Au contraste des couleurs s’ajoute celui des épaisseurs des deux toiles. La géométrie rigoureuse, comme c’est souvent le cas chez l'artiste, est l’instrument d’une déstabilisation optique.