Cappello per due V, 2013
  • © Fondation Louis Vuitton / Martin

    Argyroglo © Mona Hatoum

Dans ses œuvres, Mona Hatoum s’est souvent fait l’écho des expériences dramatiques qui sont au cœur de sa vie. 

Cappello per due V (Un chapeau pour deux V) (2013) semble porteuse, au contraire, de la mémoire d’un moment de bonheur calme. Sur un banc, sont posés deux chapeaux de paille dont les bords sont tressés ensemble. Plus complexe qu’il n’y paraît, l’œuvre suggère une interrogation sur la relation à l’autre et le vivre ensemble, entre les individus comme entre les peuples. "Cappello per due évoque des thèmes d’intimité mais aussi d’ambiguïté et de coexistence forcée. Les deux chapeaux, dont les bords sont tissés ensemble pour former une seule pièce, deviennent une métaphore de notre condition existentielle, à la fois rassurante et étouffante" explique l'artiste.