Charlie don't surf, 1997
  • © Fondation Louis Vuitton / Marc

    Domage © Maurizio Cattelan

"Charlie Don’t Surf" (1997) représente un jeune garçon assis à un petit bureau, le dos tourné au spectateur. 

Posées à plat, ses mains sont fixées à la table par des crayons qui les transpercent. Il offre au visiteur une image faisant écho au témoignage de l’artiste sur son expérience de l’école, « un apprentissage de l’échec », à l’opposé de la confiance et de l’engagement que l’art permet de développer. Le titre Charlie Don’t Surf rappelle le cri de guerre de l’un des personnages du film Apocalypse Now. Surnom courant désignant l’adversaire vietnamien pendant la Guerre du Vietnam, le nom de Charlie a souvent été utilisé par l’artiste pour lui-même.