Juan de Pareja, 2014
  • Omar Victor Diop

    Juan de Pareja

    2014. Série « Diaspora »

    Impression jet d'encre pigmentaire sur papier Harman By Hahnemuhle

    60 x 40 cm

    Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

    © Omar Victor Diop © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

  • Omar Victor Diop, vue d’installation

    exposition « Art/Afrique, le nouvel atelier »

    Fondation Louis Vuitton, Paris, du 26 avril au 28 août 2017

    © Omar Victor Diop. Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

  • Omar Victor Diop, vue d’installation

    exposition « Art/Afrique, le nouvel atelier »

    Fondation Louis Vuitton, Paris, du 26 avril au 28 août 2017

    © Omar Victor Diop. Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Dans sa série ≪ Diaspora ≫, Omar Victor Diop s’attache à des Africains qui, du XVIe au XIXe siècles, ont joué un rôle important en dehors de leur continent d’origine. 

Costumé et se mettant en scène, Diop les incarne tous et balaye l’histoire du portrait – de la miniature moghole aux portraitistes des cours d’Europe. Il campe tour à tour Malik Amabar (1549-1626), esclave éthiopien devenu ministre et chef de guerre de la ville d’Ahmadnagar en Inde, Albert Badin (1747-1822), majordome de la reine de Suède Louise Ulrique de Russie, ou encore Dom Nicolau (1830-1860), prince du Kongo et premier leader africain à s’opposer par écrit à la politique coloniale. Ces acteurs d’une histoire méconnue sont replacés dans le contexte contemporain par des détails anachroniques empruntés à l’univers du football : un carton rouge, un ballon, des gants de goal, un sifflet… ≪ Le football est pour moi un phénomène mondial intéressant ; il révèle souvent où en est la société en termes de race. Quand on regarde la manière dont la royauté du football africain est perçue en Europe, il y a un mélange très intéressant de gloire, de phénomènes d’héroïsation et d’exclusion […]. C’est ce genre de paradoxe que j’investis dans ce travail. ≫
Interview de l'artiste Omar Victor Diop
L'artiste commente la série d'œuvres "Diasporas"
02.28

Omar Victor Diop

Né en 1980, au Sénégal 
Vit et travaille à Dakar (Sénégal) 

Omar Victor Diop commence la photographie en 2012. Autodidacte, il s’inscrit directement dans l’héritage de la photographie de studio africaine (Keïta), un genre dont il investit les codes, souvent par le biais de l’autoportrait. 

En savoir plus sur l'artiste