Paris sans fin, avant 1961
  • © Fondation Louis Vuitton / Marc

    Domage © Succession Alberto Giacometti

Familier dès son plus jeune âge avec les techniques de l’estampe, Giacometti développe des séries illustrant les ouvrages de ses contemporains (Réné Crevel, Michel Leiris ou André Breton). 

Dès 1951, soucieux de la diffusion au plus grand nombre de ses œuvres, l’artiste édite des séries de lithographies. C’est grâce à cette technique qui conserve la liberté et la spontanéité du dessin que Giacometti croque dès 1959 les rues, véhicules, façades, passants ou cafés d’un trait rapide et agité qui composent Paris sans fin, l'ouvrage qui sera finalement publié trois ans après sa mort.