Seestück (leicht bewölkt), 1969
  • © Gerhard Richter - Fondation Louis Vuitton / Martin Argyroglo

De facture lisse, "Seestück (Leicht bewölkt)" (1969) appartient à un groupe de marines où Gerhard Richter reconsidère la peinture romantique, en particulier l’œuvre de Caspar David Friedrich. 

Désertée, cette représentation d’un horizon inatteignable crée un effet de sublime en même temps qu’elle suscite un sentiment d’incomplétude et d’absence.

Gerhard Richter

Né en 1932, à Dresde (Allemagne)
Vit et travaille à Cologne (Allemagne)

D'abord héritier de la tradition académique enseignée aux Beaux-Arts de Dresde (alors en Allemagne de l’Est), Gerhard Richter s’est emparé de la photographie dès le début des années 1960 pour construire, dans la lignée du « réalisme capitaliste » de ses premières expositions, une réflexion sur la peinture et la finalité de l’art. 

En savoir plus sur l'artiste