Tempêtes de poussières à Kidal, 2013
  • Omar Ba. Tempêtes de poussières à Kidal. 2013

    Huile, crayon, encre de chine, acrylique, gouache sur carton ondulé. 200 x 150 cm

    Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

    © ADAGP, Paris 2017

  • De gauche à droite :

    Omar Ba. Tempêtes de poussières à Kidal. 2013

    Huile, crayon, encre de chine, acrylique, gouache sur carton ondulé. 200 x 150 cm

    Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

    Rashid Johnson. Plateaus. 2014

    Acier, peinture laquée, plantes, ciment, céramique, plastique, cuivre, bois brulé, néons, matériel radio, beurre de karité, tapis, livres. 579,1 x 457,2 x 457,2 cm

    Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

    Barthélémy Toguo. Look at me!. 2016

    Aquarelle, acrylique et encre sur tissu. 235,5 x 209,5 cm

    Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

    Crédit des artistes dont les oeuvres

    sont représentées : © Meleko Mokgosi © Rashid Johnson © ADAGP, Paris 2017 pour l’oeuvre

    d'Omar Ba © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Tempêtes de poussières à Kidal (2013) est, selon les mots de l’artiste, un ≪ autoportrait onirique ≫. 

Placé au centre du concert des Nations, décoré de médailles, le personnage observe un monde occidental auquel il est lié : statue de la Liberté, gratte-ciel, armes… Tel un dieu rayonnant, mi-homme, mi-arbre, la grande figure tient des fils à la manière d’un marionnettiste ou d’un pêcheur remontant un filet dans lequel il doit faire le tri.