Ten Thousand Waves, 2010
  • © Isaac Julien. Photo Fondation Louis

    Vuitton / Martin Argyroglo

  • © Isaac Julien. Photo Fondation Louis

    Vuitton / Martin Argyroglo

  • © Isaac Julien. Photo Fondation Louis

    Vuitton / Martin Argyroglo

  • © Isaac Julien. Photo Fondation Louis

    Vuitton / Martin Argyroglo

  • © Isaac Julien. Photo Fondation Louis

    Vuitton / Martin Argyroglo

Dans une polyphonie de lieux et d’époques, sur neuf écrans, "Ten Thousand Waves" (2010) offre une méditation poétique sur le thème du déplacement et de l’immigration. 

Le point de départ du projet est un fait divers survenu en Angleterre en 2004 à Morecambe Bay, où vingt-trois travailleurs chinois sans-papiers employés au ramassage des coquillages furent emportés par la marée. L’artiste adosse à cet événement une légende chinoise du XVIe siècle narrant le sauvetage de marins par Mazu, déesse de la mer. Tournée à Shanghai et dans la province du Guangxi, avec la collaboration de grandes figures de la scène artistique chinoise, notamment les actrices Maggie Cheung et Zhao Tao, l’artiste Yang Fudong ou le maître calligraphe Gong Fagen, l’installation est un hommage à la culture chinoise associant poésie, paysage, calligraphie et cinéma des années 1930. Remake du film muet The Goddess (1934), vues du Shanghai actuel, manifestations sur la place Tian Anmen, cérémonie du thé, scène de tournage de Mazu en lévitation ou séquence de noyades immergent le spectateur dans un monde flottant où réel et fable se confondent.
Interview de l'artiste Isaac Julien
Isaac Julien parle de sa formation artistique et de son oeuvre vidéo Ten Thousand Waves, 2010, tournée en Chine.
03:57

Isaac Julien

Né en 1960, à Londres (Royaume-Uni)
Vit et travaille à Londres  (Royaume-Uni)

Artiste britannique d’origine antillaise, Isaac Julien est sensible au regard des diasporas noires et asiatiques depuis les années Thatcher à travers son médium privilégié, le film. 

En savoir plus sur l'artiste