Viva España, 2004
  • © Pilar Albarracín - Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Dans "Viva España" (2004), une femme, l’artiste, vêtue de jaune, l’une des couleurs du drapeau espagnol, déambule dans les rues madrilènes accompagnée d’une fanfare jouant le pasodoble "Que viva españa !", un cliché des vacances en Espagne et un air de reconnaissance patriotique. 

Confrontant cette femme seule, harcelée et inquiète à un groupe d’hommes, la vidéo se déroule sur un rythme de plus en plus rapide, transformant l’hommage du début en agression. La scène se termine par la fuite du personnage féminin.