DANIEL BUREN, "L'Observatoire de la lumière", Travail in situ

 

Mai 2016 à Avril 2017

Daniel Buren, « L’Observatoire de la lumière », Travail in situ

 

Poursuivant son engagement en faveur de la création contemporaine et suscitant des rencontres inédites avec son architecture, la Fondation Louis Vuitton présente à partir du 11 mai 2016 une oeuvre temporaire de Daniel Buren. Conçue en dialogue étroit avec le bâtiment de Frank Gehry - dont l’architecture appelle l’inspiration des artistes - « L’Observatoire de la lumière »  se déploie sur l’ensemble des verrières, élément emblématique de l’édifice.

 

Les douze voiles, constituées de 3600 verres, sont recouvertes en quinconce de filtres colorés qui sont à leur tour, ponctués à distances égales les uns des autres par des bandes alternativement blanches et vides, axées perpendiculairement au sol. Les treize couleurs retenues font apparaître et disparaître des formes colorées toujours changeantes selon les heures et les saisons. À travers un jeu de couleurs, de projections, de reflets, de transparences et de contrastes, à la fois intérieur et extérieur, Daniel Buren offre un nouveau regard sur le bâtiment.

 

Artiste majeur de la scène internationale, Daniel Buren (1938-FR) développe depuis les années 1960 une oeuvre radicale, caractérisée par l’utilisation de son « outil visuel » (des bandes verticales alternativement blanches et colorées de 8,7 cm de large). Il est passé d’un travail sur la peinture (1965-1967) à un travail sur l’espace et son contexte. Toutes ses oeuvres sont désormais conçues en fonction des particularités de leur lieu d’accueil et sont réalisées in situ, aussi bien dans l'espace public que dans les musées et les galeries d’art.

 

« Daniel Buren a conçu un projet grandiose, pertinent et enchanteur, fruit d’un dialogue véritable avec Frank Gehry et son bâtiment. Son oeuvre répond magnifiquement à l’architecture dans la continuité d’un travail, initié dès les années 1970, où se croisent couleurs, transparence et lumière. »  Bernard Arnault, Président de la Fondation Louis Vuitton.

image

Photo-souvenir : Daniel Buren à la Fondation Vuitton, 25 mars 2016 

 

© Fondation Louis Vuitton / Martin Argyroglo

© DB-ADAGP, Paris 2016

A l’occasion de cette intervention, un catalogue - conçu avec l’artiste - réunit pour la première fois un important corpus d’oeuvres autour de thématiques croisées – la couleur, la transparence, la lumière, la translucidité, la projection - réalisées depuis les années 1970 jusqu’à aujourd’hui.

Réalisé en co-édition avec les éditions Xavier Barral.

 

Ateliers pour enfants

 

Les enfants de 6 à 10 ans pourront eux aussi s’approprier l’intervention de l’artiste grâce à « L’attrape-lumière », un atelier qui leur proposera de traverser les multiples facettes colorées de la Fondation Louis Vuitton, devenu un kaléidoscope géant. Traquant les projections et les reflets lors de leur découverte, ils expérimenteront ensuite en atelier comment les jeux de transparence, d’opacité, de couleur modifient la perception de l’espace.

En savoir plus

 

 

image

Photo-souvenir : Daniel Buren, L'Observatoire de la lumière, travail in situ, Fondation Louis Vuitton, Paris, 2016. Détail. © DB-ADAGP Paris / Fondation Louis Vuitton / Photo : Iwan Baan

image

Photo-souvenir : Daniel Buren, L'Observatoire de la lumière, travail in situ, Fondation Louis Vuitton, Paris, 2016. Détail. © DB-ADAGP Paris / Fondation Louis Vuitton / Photo : Iwan Baan

#BurenFLV sur Instagram : postez vos plus beaux clichés !