1909-1925 Né à Dublin de parents anglais. Son père est entraîneur de chevaux de course.En conflit avec son père, il quitte le foyer familial à 16 ans et passe quelques mois à Londres.

1926-1928 Voyage à Berlin, séjourne à Paris.Découvre Picassoà la galerie Pierre Rosenberg à Parisen 1927.

1929-1935 Retour à Londres en 1929, il travaille comme décorateur d’intérieur. Peint ses premières Crucifixions en 1933, montrées à la Mayor Gallery.

1936-1937Quelques-unes de ses oeuvres sont présentées à l’« International Surrealist Exhibition » organisée par Herbert Read.

1937 Participe à l’exposition collective « Young British Painters » organisée par Eric Hall à la galerie Thomas Agnew and Sons à Londres. Mort de son père.

1944-1946 Achève Trois études de figures au pied d’une crucifixion (1944). Conçoit, avec Peinture 1946, un processus pictural misant sur le hasard. L’oeuvre est achetée par Erica Brausen,future directrice de la Hanover Gallery. Voyage à Monte-Carlo, où il fréquente les salles de jeu.

1948 Erica Brausen, qui sera son marchand jusqu’en 1958, vend Peinture 1946 à Alfred J. Barr, directeur du MoMA, New York.

1949 Première exposition collective à la Hanover Gallery, où il présente la série des « Têtes ». Il est proche des peintres Lucian Freud, Michael Andrew, Frank Auerbach, Timothy Behrens, John Minton et du photographe John Deakin, qu’il retrouve fréquemment au Colony Room, un bar de Sohoà Londres.

1951-1952 Commence une série de trois « Papes », montrés lors de sa première exposition personnelleà la Hanover Gallery. Rencontre Peter Lacy en 1952.Participe à l’exposition collective « Recent Trends in Realist Painting » organisée par Robert Melville et David Sylvester à l’Institute of Contemporary Arts de Londres.

1953 Peint Deux figures, Étude d’après le portrait du pape Innocent X par Vélasquez et huit Études pour un portrait.

1954-1955 Douze peintures sont présentées à la Biennale de Venise. Première rétrospective de son oeuvre à l’Institute of Contemporay Art de Londres en 1955.

1957 Participe à des expositions collectives : au MoMA de New York, à la Hanover Gallery, à Oslo et à Copenhague. Séjour à Tanger à l’invitation de Peter Lacy. Rencontre Paul Bowles et les écrivains de la beat generation. Peint son premier Autoportrait.

1957 Première exposition personnelle de Bacon à Paris à la galerie Rive Droite, en collaboration avec Erica Brausen(vingt et un tableaux). Exposition à la Hanover Gallery à Londres (six Études pour portrait de Van Gogh y sont présentées).

1959-1960 Participe en 1959 à la Documenta II de Cassel, à la Ve Biennale de São Paulo, à une exposition collective au MoMA de New York, à l’exposition « Antagonismes » au musée des Arts décoratifs de Paris, et présente une oeuvre au Salon de mai à Paris (il participera à nouveau à ce Salon en 1961, 1962 et 1964). Première exposition personnelle à la Marlborough Fine Arts Gallery, Londres en 1960.

1962 Grande rétrospective de Bacon à la Tate Gallery de Londres. L’exposition sera ensuite présentée à Mannheim, Turin, Zurich, Amsterdam.

1963 Exposition Bacon et Henry Moore à la Marlborough Gallery de Londres. Rétrospective au Solomon R. Guggenheim Museum de New York (soixante-cinq peintures). L’exposition est ensuite présentée à Chicago et à Houston.Rencontre George Dyer, son nouvel ami et modèle. Commence Trois études pour un portrait de George Dyer.

1964 Peint le triptyque Trois figures dans une pièce. Nombreuses expositions collectives en Grande-Bretagne et à l’étranger, dont la Documenta III à Cassel, où une salle lui est consacrée.

1965-1968 Peint en 1965 le grand triptyque Crucifixion, acquis par la Staatsgalerie Moderner Kunst de Munich. Le Triptyque inspiré du poème de T. S. Eliot « Sweeney Agonistes » (1967) est acheté par la Fondation Joseph H. Hirshhorn à Washington l’année suivante.

1971-1973 Mort de sa mère en Afrique du Sud en 1971.Première rétrospective en France, au Grand Palais. L’exposition sera présentée en 1972-1973 à Düsseldorf. George Dyer se suicide à Paris peu avant l’inauguration.

1974-1975 Rencontre, en 1974, John Edwards qui devient son ami et modèle. En 1975, exposition « Francis Bacon, Recent Paintings 1968-1974 » au Metropolitan Museum de New York.

1982-1984 Peint en 1982 Étude de corps humain d’après un dessin d’Ingres, et OEdipe et le Sphinx d’après Ingres. Première exposition au Japon (Tokyo, Kyoto, Nagoya).

1985-1989 En 1985-1986 : rétrospective à la Tate Gallery et exposition à la Neue Nationalgalerie de Berlin. En 1989, la Seconde Version du Triptyque 1944 est présentée dans l’exposition « Auerbach, Bacon, Kitaj » à la Marlborough Fine Art de Londres, et à la galerie Lelong à Paris.

1990 Rétrospective au Hirshhorn Museum de Washington.Exposition personnelle à la Marlborough Gallery de Tokyo.

1991 Bacon peint Étude d’après le corps humain.

1992 Mort de Francis Baconle 28 avril.