Série de concerts consacrés

à l’œuvre de Steve Reich

 

Samedi 2 et dimanche 3 décembre 2017

Auditorium

Événements organisés dans le cadre de l'exposition « Etre moderne : le MoMA à Paris ».

image

© Jeffrey Herman

Prenant comme point de départ la présence d’une édition de Drumming  de Steve Reich dans l’exposition « Être Moderne, le MoMA à Paris », dont la première représentation fut donnée au musée new-yorkais en 1971, l’auditorium accueille le temps d’un week-end son illustre compositeur.

Considéré comme le pionnier de la musique minimaliste, Steve Reich en personne s’associe aux musiciens pour mettre en mots et présenter une série de concerts consacrée à ses œuvres majeures. Des programmes performatifs en journée et en soirée qui mettent en lumière ce courant musical majeur né aux États-Unis.

 

 

 

PROGRAMME

 

 

SAMEDI 2 DECEMBRE 2017

 

20h30 : Grand Concert

 

Clapping Music (avec Steve Reich)

 

Quartet (2013)

2 vibraphones et 2 pianos

 

ENTRACTE

 

Drumming (1970-71)

     1. Première partie 

Bongos accordés mais montés sur support et joués avec des baguettes

     2. Deuxième partie

Trois marimbas et marimbaphone et deux voix de femmes

     3. Troisième partie  

Trois glockenspiels et un piccolo agrémentée de sifflements

     4. Quatrième partie  

Tous les instruments qui sont accordés selon la gamme diatonique tempérée occidentale

Clôture avec prise de parole de Steve Reich

 

 

 

 

DIMANCHE 3 DECEMBRE 2017

2 concerts dans la journée, commentés par Steve Reich

 

15h : Concert commenté par Steve Reich

 

Music for Pieces of Wood (1973)

5 claves

 

Mallet Quartet  (2009)

2 marimbas (à cinq octaves), 2 vibraphones

 

Proverb (1995)          

Ensemble de voix solistes (3 sopranos solo, 2 ténors solo), 2 vibraphones, 4 autres claviers à 5 octaves selon les lieux les voix et les vibraphones peuvent être amplifiés

 

17h30 : Concert commenté par Steve Reich

 

Pulse (2015)

2 flûtes, 2 clarinettes, piano, guitare basse électrique, 4 violons, 2 altos

 

Music for Mallet Instruments, Voices and Organ (1973)

2 glockenspiels, 4 marimbas, 1 métalophone, 3 voix féminines (deux sopranos, une alto), et orgue numérique

 

 

Artistes

Steve Reich, compositeur à l’honneur (présent les 2 et 3 décembre)

Colin Currie Group (29 musiciens)

Synergy Vocals (6 chanteurs)

Horaires

Grand concert avec Steve Reich Samedi 2 décembre 2017, 20h30

Concerts commentés par Steve Reich Dimanche 3 décembre 2017, 15h et 17h30

Concert de Steve Reich
2 décembre 2017 à 20h30

Concerts en hommage à Steve Reich
3 décembre 2017
Billets valables pour un concert

Concerts en hommage à Steve Reich
3 décembre 2017
Billets valables pour les deux concerts

Steve Reich

Compositeur

 

 

Steve Reich a été surnommé « le plus grand compositeur américain vivant » par le Village Voice, « le penseur musical le plus original de notre temps » par le New Yorker et il figure, selon le New York Times, « parmi les grands compositeurs de notre siècle ».

 

L’héritage musical de Reich a influencé des compositeurs et des musiciens du monde entier. Sa musique est connue pour sa rythmique régulière, sa répétitivité et sa fascination pour les canons. Elle combine des structures rigoureuses et une rythmique entraîn    ante, une palette instrumentale captivante et des harmonies de musique traditionnelle non-occidentale et américaine (le jazz, en particulier). Outre ses études à l’université Cornell, à la Juilliard School et au Mills College avec Luciano Berio, Steve Reich a étudié le gamelan balinais, les percussions africaines (à l’université du Ghana), et les formes traditionnelles de cantillation des écritures hébraïques.

 

Different Trains, Music for 18 Musicians, et un album de percussions ont reçu des Grammy Awards, et Double Sextet a été récompensé par le Prix Pulitzer en 2009.

 

Présentés sur quatre continents, son opéra The Cave et sa création multimédia Three Tales, réalisés en collaboration avec la vidéaste Beryl Korot, ont repoussé les frontières de l’opéra.

 

La musique de Steve Reich est interprétée par les plus grands orchestres philharmoniques et ensembles du monde entier dont ceux de New York, Los Angeles, Londres, Sydney, San Francisco, Boston, de la BBC, London Sinfonietta, Kronos Quartet, Ensemble Modern, Ensemble InterContemporain, Ensemble Signal, International Contemporary Ensemble, Bang on Can All-Stars, Alarm Will Sound et Eighth Blackbird. Plusieurs chorégraphes de renom, comme Anne Teresa de Keersmaeker, Jirí Kylián, Jerome Robbins, Justin Peck, Wayne McGregor, Benjamin Millepied et Christopher Wheeldon ont créé des chorégraphies sur sa musique.

 

En 2012, Steve Reich a reçu la Médaille d’or de Musique de l’Académie américaine des Arts et des Lettres. Il a été nommé Commandeur de l’Ordre des Arts et Lettres en France et membre de l’Académie des Beaux-Arts de Bavière. Il a reçu le Praemium Imperiale à Tokyo, le Prix Polar Music à Stockholm, un BBVA Award à Madrid, un Lion d’Or à la Biennale de Venise, le Prix Nemmers 2016 de composition musicale de l’Université Northwestern, le Prix Schuman de la Columbia University, le Montgomery Fellowship du Dartmouth College, et le Prix Lectures Regent’s de l’Université de Californie, à Berkeley. Il a été fait docteur honoris causa du Royal College of Music de Londres, de la Juilliard School, de l’Académie Liszt de Budapest et du New England Conservatory of Music, parmi de nombreuses autres distinctions.

 

Au cours de la saison 2017-2018, Runner, la nouvelle œuvre de Steve Reich pour grand ensemble, présentée au Royal Opera House de Londres en novembre 2016, sera jouée pour la première fois sur la côte Est par l’Ensemble Signal et Brad Lubman à la Bibliothèque du Congrès et au Carnegie Hall de New York à l'automne. Les temps forts de la saison incluent des représentations de Three Tales  par la compagnie Wuppertaler Bühnen en Allemagne, ainsi que des présentations au Staatsoper et au Konzerthaus de Vienne, au Southbank Centre à Londres, à la Cité de la Musique à Paris et à la Philharmonie de Cologne.

 

Né à New York et élevé à New York et en Californie, Steve Reich obtient son diplôme de philosophie, avec mention, à l’Université Cornell en 1957. Pendant deux ans, il étudie la composition avec Hall Overton et, de 1958 à 1961, à la Juilliard School of Music avec William Bergsma et Vincent Persichetti. Steve Reich a obtenu un master de musique au Mills College en 1963, où il a travaillé avec Luciano Berio et Darius Milhaud.

 

« Il n’y a qu’une poignée de compositeurs vivants pouvant légitimement prétendre avoir changé l’histoire de la musique, et Steve Reich en fait partie » (The Guardian).

 

Août 2017

© Reproduit avec l'aimable autorisation de Boosey & Hawkes.

 

 

 

image

© Jay Blakesberg

Colin Currie

Percussion

 

 

Artiste associé, Southbank Centre, Londres

Artiste résident, Orchestre symphonique de l’Oregon .

 

Salué comme « le percussionniste le plus fin et le plus audacieux du monde » par le Spectator, Colin Currie joue en soliste et en formation de chambre au sommet de son art. Héraut des musiques actuelles au plus haut niveau, Colin Currie est le soliste de prédilection de nombreux compositeurs d’aujourd’hui, et il se produit régulièrement avec les meilleurs orchestres et chefs d’orchestre du monde.

 

Soliste dynamique et aventureux, Colin Currie a été distingué en 2015 par la Royal Philharmonic Society, qui lui a décerné le Prix de l’Instrumentiste pour son engagement à créer de nouvelles musiques. Dès ses premières années, Colin Currie a tracé sa voie personnelle, créant de nouvelles musiques pour percussions, remportant le Prix du jeune artiste de la Royal Philharmonic Society en 2000, et recevant le Prix Borletti-Buitoni Trust en 2005. Colin Currie a interprété les œuvres de Steve Reich, Elliott Carter, Louis Andriessen, HK Gruber, James MacMillan, Anna Clyne, Einojuhani Rautavaara, Jennifer Higdon, Kalevi Aho, Rolf Wallin, Kurt Schwertsik, Alexander Goehr, Andrew Norman, Mark-Anthony Turnage, Julia Wolfe et Nico Muhly. Dans les prochaines saisons, il présentera les nouvelles œuvres d’Andy Akiho, d’Helen Grime et de Simon Holt.

 

Colin Currie est artiste associé au Southbank Centre de Londres où il s’est produit au festival Metal Wood Skin en 2014, et continue d’y jouer chaque saison. Currie est également artiste résident de l’Orchestre symphonique de l’Oregon de 2015/16 à 2017/18. Cette résidence, qui dure trois saisons, comprend des représentations annuelles avec l’Orchestre symphonique de l’Oregon, un travail d’enseignement et de sensibilisation, et, cette saison, en avril 2018, la première mondiale du Concerto pour percussions  d’Andy Akiho, dirigé par Carlos Kalmar.

 

La saison 2017/18 sera marquée par plusieurs autres premières, dont une nouvelle œuvre pour piano et percussions de Sir Harrison Birtwistle avec Nicolas Hodges à la Bibliothèque du Congrès et au Southbank Centre de Londres. Colin Currie présentera également de nouvelles œuvres de Brett Dean et Joe Duddell, avec Håkan Hardenberger, au Festival de musique de chambre de Malmö, et à celui d’Aldeburgh en novembre 2017, ainsi qu’une nouvelle œuvre pour percussions et instruments électroniques de Dave Maric, avec le Scottish Ensemble.

 

Ses autres rendez-vous seront la première scandinave de Into The Open  d’HK Gruber, avec l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, dirigé par HK Gruber, et une série de récitals en soliste, notamment au Schubert Club de Budapest, à l’Université Lawrence et au Cumnock Tryst de Sir James MacMillan. Il jouera par ailleurs avec les orchestres de Houston, d’Anvers, de la BBC, l’Orchestre de musique de chambre écossais, le Het Gelders Orkest, le National Youth Orchestra of Scotland et l’Orchestre contemporain de Brno.

 

L’ensemble de Currie, le Colin Currie Group, créé en 2006 pour mettre à l’honneur la musique de Steve Reich, a fait ses débuts aux BBC Proms. Depuis, avec le soutien de Steve Reich en personne, Colin Currie et son groupe sont devenus les ambassadeurs de Drumming, qu’ils ont joué dans de nombreuses salles et dans des festivals internationaux. En 2017-2018 sortira le premier enregistrement de Drumming et des représentations auront lieu au King's Place et au Saffron Hall.

 

Colin Currie a enregistré de nombreux concertos, récitals et œuvres de musique de chambre, dont récemment Two Controversies and a Conversation  d’Elliott Carter, avec Pierre-Laurent Aimard et Oliver Knussen (Ondine) et A Table of Noises  de Simon Holt avec The Hallé Orchestra / Collon (NMC). Son interprétation des Incantations  de Rautavaara avec le Helsinki Philharmonic / Storgårds (Ondine) a été acclamée par la critique et a remporté un Gramophone Award en 2012. Colin Currie a précédemment enregistré Veni, Veni, Emmanuel  de MacMillan avec le Netherlands Philharmonic Chamber / MacMillan pour Challenge Classics, le Percussion Concerto de Jennifer Higdon avec le London Philharmonic / Alsop, qui a remporté un Grammy Award en 2010, et un disque de récital, Borrowed Time, sur une musique de Dave Maric (Onyx). Colin Currie a récemment enregistré le Quartet de Steve Reich avec son groupe. Cet enregistrement sortira sous le label Nonesuch Records dans les prochains mois.

www.colincurrie.com

 

 

image

© Marco Borggreve

Colin Currie Group

 

 

« L’interprétation de Drumming au Southbank [à Londres] cette année par Colin Currie et son groupe m’a vraiment emballé. C’était fort, expressionniste, c’était une toute nouvelle version. Et je me suis dit : oh, on n’aurait jamais pu le jouer comme ça. »

 

Steve Reich à propos du Colin Currie Group, dans le Irish Times, juillet 2011.

 

 

Dirigé par le percussionniste britannique Colin Currie et composé des meilleurs percussionnistes du Royaume-Uni, le Colin Currie Group est un ensemble virtuose spécialisé dans la musique de Steve Reich.

 

Le Colin Currie Group a été formé pour une représentation au BBC Proms, en 2006, quand Colin Currie a été invité à organiser un événement en l’honneur de la musique de Steve Reich, pour son 70e anniversaire. Colin Currie a alors réuni des percussionnistes exceptionnels, qui ont fait leurs débuts aux Proms en interprétant Drumming de Steve Reich.

 

Le groupe a ensuite présenté Drumming  lors d’une représentation à guichets fermés au Southbank Centre de Londres, en présence du compositeur. Celui-ci a déclaré : « Je pense que Colin Currie a fait découvrir cette composition à une nouvelle génération, c’est sûr, mais plus que cela, il l’a élevée à un niveau d’interprétation supérieur ; il me l’a révélée, en quelque sorte, et je tiens à le remercier. »

 

Soutenus par Steve Reich, Colin Currie et son ensemble sont devenus les ambassadeurs de Drumming. L’ensemble a ainsi été acclamé dans de grandes salles et des festivals au Royaume-Uni, notamment à Cheltenham, à l’Hôtel de ville de Birmingham, à Bristol, à Perth et, plusieurs fois, au Southbank Centre de Londres.

 

En 2014, le groupe a joué pour la première fois une nouvelle œuvre de Steve Reich, Quartet pour deux pianos et deux vibraphones, au Southbank Centre, avant de tourner dans toute l’Europe. Au cours des prochaines saisons, le Colin Currie Group continuera d’enrichir son répertoire, avec Tehillim, joué au Royaume-Uni (Royal Festival Hall) et à l’Opéra City Concert Hall de Tokyo, pour deux représentations en mars 2017.

 

Le groupe est aujourd’hui très demandé sur la scène internationale, après des débuts internationaux avec deux représentations à l’Opera City Concert Hall de Tokyo en 2012 et en août 2013, et des débuts européens au Concertgebouw d’Amsterdam. Lors des dernières saisons, il a joué au Southbank Centre de Londres, à la Cité de la Musique de Paris, à la Philharmonie de Cologne, au Festival de Prague, au De Doelen de Rotterdam, au Muziekgebouw d’Amsterdam, à Gand, Dublin, au Minimal Festival de Glasgow, à Cardiff et au Saffron Hall.

 

En 2015-2016, le groupe a joué Quartet  pour la première fois en Finlande, au Festival d’Helsinki, et a présenté plusieurs fois Music for 18 Musicians, dont une fois au Southbank Centre et deux à Rotterdam. En 2016-17, le Colin Currie Group a fait ses débuts au Festival international de musique de Macao, et est retourné au Southbank Centre et à l’Opera City Concert Hall de Tokyo pour des représentations de Tehillim. Il a aussi joué à l’Elbphilharmonie de Hambourg. Grâce à une campagne de financement sur Kickstarter, le Colin Currie Group a enregistré Drumming en mai 2017.

 

 

image

© Chris Gloag

Synergy Vocals

 

 

Le groupe Synergy Vocals a commencé comme un quatuor de chanteuses interprétant Tehillim  pour le 60e anniversaire de Steve Reich à Londres, en 1996. Vingt ans plus tard, il rassemble des chanteurs exceptionnels capables d’offrir un large répertoire, dans une variété de styles. Spécialisé dans le chant proche du micro, le groupe est souvent associé à la musique de Steve Reich, John Adams, Louis Andriessen, Steven Mackey et Luciano Berio, et se produit régulièrement avec Ensemble Modern, Ictus, Ensemble InterContemporain, London Sinfonietta et le Colin Currie Group.

 

Le groupe Synergy s’est produit dans le monde entier avec des orchestres et ensembles, dont les orchestres symphoniques de Boston, Chicago, Saint-Louis, New World et San Francisco, les orchestres philharmoniques de Los Angeles, Brooklyn et New York, Remix, Nexus, Steve Reich & Musicians, l’Orchestre symphonique de Shanghai, l’Orchestre symphonique de Sydney, Percussion Claviers de Lyon, l'Ensemble Tempo Reale, Asko|Schönberg, le Hebrides Ensemble, l’Orchestre symphonique de Londres et les cinq orchestres de la BBC. Il a également collaboré avec des compagnies de danse, dont le Royal Ballet de Londres et Rosas.

 

Le groupe jouera en première mondiale Three Tales  et Daniel Variations  de Steve Reich, Dreamhouse  de Steven Mackey, l’opéra multimédia La Commedia  de Louis Andriessen, Writing on Water  de David Lang et Since it was the day of Preparation  de Sir James MacMillan, ainsi que la première britannique du monumental Prometeo  de Nono, au Southbank de Londres.

 

En plus des concerts et des enregistrements live, le groupe a entrepris des projets éducatifs et de sensibilisation au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Micaela Haslam accompagne régulièrement des ensembles pour l’interprétation de Music for 18 Musicians de Steve Reich (comme récemment l’Orchestre philarmonique de Londres). Elle est également de plus en plus demandée comme conférencière pour parler de l’œuvre de Steve Reich.

 

Synergy Vocals a participé à plusieurs musiques de film, dont Nanny McPhee, Harry Potter, Les Chroniques de Narnia, Severance, Triangle et Jane Eyre , et des bandes originales de séries TV, comme Home Fires pour ITV (Royaume-Uni). Le groupe a enregistré des albums comme Dreamhouse  de Steven Mackey (Grammy Awards en 2011), Since it was the day of Preparation de Sir James MacMillan (avec le Hebrides Ensemble), De Staat de Louis Andriessen (avec le London Sinfonietta), Three Tales de Steve Reich (avec Steve Reich & Musicians), La Commedia de Louis Andriessen (avec Asko|Schönberg), Beneath the Waves  de Kompendium, Field of Reeds de These New Puritans, Sanctuary  de Rob Reed et Grace for Drowning  de Steven Wilson. Le groupe a récemment sorti Sinfonia de Berio avec l’Orchestre symphonique de la BBC, dirigé par Josep Pons (Harmonia Mundi), enregistrement qui a été récompensé aux derniers BBC CD Awards dans la catégorie Voix.

image