Rencontre

Dominique Gonzalez-Foerster et David Lapoujade

 

Jeudi 5 Juillet 2018, 17h

Auditorium

À l’occasion de l’exposition « Au diapason du monde », un programme de rencontres est organisé réunissant des artistes et des scientifiques, sociologues, anthropologues, philosophes.

 

Cette Rencontre est retransmise en live sur le site web de la Fondation.

Quel(s) nouveau(x) lien(s) entre l’Homme et son environnement ?

 

Chacune des œuvres Dominique Gonzalez-Foerster est l’occasion de différentes « apparitions », propices à l’invention d’identités, qui ouvrent selon l’artiste, de nouveaux espaces plastiques. Apparitions-disparitions, réflecteurs & existences moindres sont au cœur des réflexions de ces deux intervenants.

 

Les artistes d’aujourd’hui, se font l’écho des recherches privilégiées pour saisir et comprendre l’unité des innombrables formes de vie qui tissent notre monde au-delà de la distinction entre l’humain, l’animal, le végétal voire le minéral.

 

L'exposition « Au diapason du monde » est conçue, à partir d’une thématique précise qui renvoie aux questionnements actuels liés à la place de l’humain dans l’univers, et à la nouvelle approche qui lie l’homme à son environnement et au monde du vivant.

 

horaires

Jeudi 5 juillet 17h

tarifs

image

Dominique Gonzalez-Foerster

 

Depuis la fin des années 80, Dominique Gonzalez-Foerster explore les relations entre réalité et fiction sous forme d’environnements, de performances, de photos et de films. Croisant des réminiscences cinématographiques, littéraires et musicales, chacune de ses œuvres est l’occasion de différentes « apparitions ». Dépassant la notion d’individu, elles attestent d’une forme d’anonymat.

image

David Lapoujade

 

Philosophe français, maître de conférences à l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Auteur des Existences moindres,  il caractérise différentes formes d’« existences » au-delà des êtres incarnés, en cherchant à leur donner plus de réalité.