Récital Lucas Debargue en trio

 

vendredi 29 septembre 2017, 20h30

Après des débuts tonitruants au Concours Tchaïkovski, Lucas Debargue revient en bonne compagnie : deux de ses condisciples, David et Alexandre Castro-Balbi permettent à la nouvelle étoile du piano français d’explorer les territoires incommensurables de la musique de chambre. 

 

Le concert sera précédé en avant première de la projection du documentaire « Lucas Debargue - Tout à la musique. » à 18h dans l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton (entrée libre sur présentation du billet « Récital Lucas Debargue »).

Lucas Debargue entrecroise la figure de Franz Schubert – achevées entre 1819 et 1825, les Sonates n° 13 et n° 14 témoignent de la maturité nouvelle, angoissée du compositeur viennois – et une facette inattendue de sa propre quête musicale : un Trio pour cordes et piano composé ces derniers mois. Interprète, chambriste, compositeur… Le musicien s’amuse ainsi à repousser les frontières et les catégories musicales. 

 

 

ARTISTES

Lucas Debargue, piano

Alexandre Castro-Balbi, violoncelle

David Castro-Balbi, violon

 

 

PROGRAMME

 

Franz Schubert

Sonate pour piano n°13 en la majeur, D. 664

 

Franz Schubert

Sonate pour piano n°14 en la mineur, D. 784

 

----- entracte -----

 

Lucas Debargue

Trio pour piano et cordes

image

Lucas Debargue

Piano

 

« Depuis le passage de Glenn Gould à Moscou et la victoire de Van Cliburn au Concours Tchaïkovski en pleine guerre froide, un pianiste étranger n’avait jamais suscité pareille effervescence. »

Olivier Bellamy, Le Huffington Post

 

S’il a « seulement » été récompensé par un 4e Prix au 15e Concours International Tchaïkovski en 2015, Lucas Debargue fut le seul candidat toutes disciplines confondues à recevoir le prestigieux Prix de l’Association de la Critique Musicale de Moscou, qui l’a distingué comme le pianiste « dont le talent unique, la liberté créative et la beauté des interprétations ont impressionné le public comme la critique ».

 

Dès le lendemain de cette percée fulgurante, Lucas Debargue est invité à jouer dans les salles les plus prestigieuses du monde entier (Russie, France, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, États-Unis, Canada, Mexique, Japon, Chine, Corée du Sud), en solo, mais aussi avec les meilleurs orchestres, sous la baguette de chefs aussi admirés que Valery Gergiev, Vladimir Fedosseev, Vladimir Jurowsky, Andrey Boreyko, Gidon Kremer, Vladimir Spivakov ou encore Vasily Petrenko.

 

En mars 2016, le label SONY CLASSICAL publie son premier disque, qui rassemble des œuvres de Scarlatti, Chopin, Liszt et Ravel. Son deuxième album, faisant dialoguer Bach, Beethoven et Medtner, est sorti en septembre 2016, toujours chez SONY CLASSICAL.

 

Né en 1990, Lucas Debargue commence le piano à 11 ans au Conservatoire de Compiègne, dans la classe de Christine Muenier. S’il se passionne rapidement pour le répertoire virtuose, ce n’est que dix ans plus tard, titulaire d’une licence « Lettres et Arts » (Université Paris 7 Diderot), qu’il décide d’envisager l’étude du piano sous l’angle professionnel.

 

Après un an d’études aux côtés de Philippe Tamborini au Conservatoire de Beauvais, sa rencontre, en 2011, au Conservatoire de Rueil-Malmaison avec la célèbre professeure Rena Shereshevskaïa est déterminante : le sentant rapidement promis à un grand avenir de pianiste-interprète, elle l’accepte dans sa classe à l’École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot, afin de le préparer aux grands concours internationaux. Il est alors soutenu par l’École Cortot, la Fondation Zaleski, ainsi que par l’Orchestre de l’Opéra de Massy (direction Dominique Rouits) et l’ensemble orchestral « Les voyages extraordinaires » (direction Joachim Jousse). En 2014, il remporte le 1er Prix au 9e Concours International de Gaillard (France), avant de devenir l’un des lauréats du 15e Concours Tchaïkovski, qui le propulse sur le devant de la scène internationale. Parallèlement à ses études à l’École Cortot, il obtient sa licence au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSM).

 

Passionné de littérature, de peinture, de cinéma et de jazz, engagé dans une démarche résolument créatrice, Lucas Debargue s’attache également à faire découvrir des compositeurs rarement joués (Medtner, Roslavetz, Maykapar), et à développer des interprétations très personnelles, profondément muries, tirées d’un répertoire méticuleusement choisi. Il est aussi compositeur, et certaines de ses œuvres ont déjà été créées, aussi bien en France qu’en Russie.

 

En avril 2016, il clôt sa formation à l’École Cortot en obtenant le « Diplôme Supérieur de Concertiste », ainsi que le Prix spécial Alfred Cortot. Aujourd’hui, il continue à travailler aux côtés de Rena Shereshevskaïa, en cycle de perfectionnement.

image

© Felix Broede / Sony Music Entertainment

Alexandre Castro-Balbi

Violoncelle

 

Alexandre Castro-Balbi est né en 1991 à Besançon. D'origine sud-américaine, il baigne depuis tout petit dans une tradition musicale familiale et débute ses études de violoncelle à l’âge de 7 ans au CRR de Besançon dans la classe de György Adam où il obtient son Diplôme d'Etudes Musicales en 2004. Il poursuivit sa formation  au CRR de Paris dans la classe de Marc Coppey puis au CNSM de Paris dans la classe de Philippe Muller.

 

Il décide ensuite de se perfectionner à Berlin, Salzbourg et Weimar dans les classes de Claudio Bohorquez, Clemens Hagen et Wolfgang Schmidt.

 

Alexandre a remporté les prix de plusieurs concours internationaux en solo et en musique de chambre, notamment le 2ème  Prix au Concours Franz Schubert en Autriche, 1er Prix au « Concours de Lødz » en Pologne, 2ème Prix du Concours International de violoncelle « Villa de Llanes » en Espagne, 2ème prix et le Prix de la meilleure interprétation de l'œuvre contemporaine au Concours International « Carlos Prieto » à Morelia au Mexique et devenuun demi finaliste de « L'ARD de Munich » en 2010. Il a été également boursier de la fondation Villecroze, Yamaha Young Artist et Franz Liszt Stiftung en Allemagne.

 

Alexandre s'est produit en soliste avec l'Orchestre de chambre de Munich, le Brandenburg-Berlin Sinfonieorchester, Orchestre de chambre de Budapest, Orchestre Royal du Maroc, l'Orchestre Philharmonique de Jena, Orchestre National du Panama, Orchestre Péruvien des  jeunes ainsi que le « Kolegium de Weimar ». Il est passionné également par la pédagogie et la direction d'orchestre.

 

Depuis juin 2015 il est le soliste de l’orchestre de l'Opéra et Staatskapelle de Weimar.

 

Il joue le violoncelle d’un maître italien de la fin du XVIII.

image

David Castro-Balbi

Violon

 

David est né dans une famille de longue tradition musicale. Il débuta le violon à l’âge de 5 ans au conservatoire de Besançon dans la classe de Bernard Mauppin, où il obtint son diplôme d’études musicales (DEM) à l’âge de 13 ans. En 2007, il est accepté au CRR de Paris dans la classe de Larissa Koloss. Deux ans plus tard Il obtient le 1er Prix à l’unanimité et continue ses études au CNSM de Paris dans la classe de Svetlin Roussev.

 

A l’âge de 15 ans David a été sélectionné pour l’Académie Internationale de Musique sous la direction de Seiji Ozawa. Les concerts de cette Académie ont passé en juin - juillet 2009 au Victoria Hall à Genève et au Théâtre des Champs Elysées à Paris.

 

Il est lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux de violon et de musique de chambre. Ila gagné le 1er Prix au « Young Artist Competition » in Colorado (USA) et le 1er Prix au Concours International de violon de Mirecourt (France) où il interpréta le concerto de Mendelssohn en ré majeur avec l’Orchestre National de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier. Il a également gagné le prix du public au Concours International « Jeunesses Musicales » à Belgrade où il interpréta le Concerto n°1 de Chostakovitch avec l’Orchestre de la Radio &Télévision de Belgrade. En 2012, il interprète le Concerto de Saint-Saëns op.20 pour violon et orchestre et la Havanaise avec l’ensemble à cordes de Bordeaux sous la direction de Jean-Jacques Kantorow. En 2013 il remporte le 1er Prix et quatre prix spéciaux parmi lesquels le « Prix EMCY » au « Concours International pour Jeunes violonistes Louis Spohr » à Weimar (Allemagne).

 

Le « Trio Suryana » créé par David quand il faisait ses études au CNSM a gagné le 1er Prix au Concours International « Bacewic de Lodz » (Pologne) et le 2ème Prix et le prix spécial pour la meilleure interprétation d’un’œuvre contemporaine au Concours International « Franz Schubert et la Musique Moderne » à Graz (Autriche).

 

Il continuait sa formation à la Hanns Eisler Musikhochschule à Berlin auprès de Kolja Blacher et actuellement à  Hfm Franz Lizst à Weimar avec Friedemann Eichhorn.

 

Pendant  2015- 2016 David a été le 1er violon   de l’orchestre philharmonique et de l’orchestre du théâtre de Gera-Altenburg ( Allemagne).

 

David joue un G.B Guadanini ex-Louis Spohr de 1690 prêté par la HfM Franz Lizst de Weimar.

image