Série Jeunes Interprètes

Daniel Lozakovich

 

Jeudi 28 juin 2018, 20h30

Auditorium

image

© Sergey Andreev

Le jeune Daniel Lozakovich – dix-sept ans – ne recule devant aucun défi : surnommé « l’archet prodige », auréolé d’une reconnaissance suscitée par une technique magistrale, le très précoce musicien suédois a réuni les monuments de son instrument : Partita de Bach qui ouvrit au violon des possibilités polyphoniques inouïes, Caprices de Paganini qui valurent à leur auteur le qualificatif de « violoniste du diable » pour leur titanesque défi technique, Paganiniana de Nathan Milstein enfin : hommage au plus flamboyant des violonistes romantiques, la Paganiniana recompose les contours de la virtuosité.

 

 

PROGRAMME

 

Jean-Sébastien Bach

Partita n°2 pour violon seul BWV 1004

 

Nathan Milstein

Paganiniana

 

Fritz Kreisler

Recitativo und Scherzo - Caprice op.6

 

Niccolò Paganini

Caprice

tarifs

Daniel Lozakovich

Violon

 

Daniel Lozakovich naît à Stockholm en 2001, commence à jouer du violon en 2007, et joue son premier concerto avec l’Orchestre de chambre de Moscou Virtuosi et Vladimir Spivakov deux ans plus tard. Daniel a été violoniste soliste dans toute l’Europe, avec des formations comme l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Philarmonique Royal de Stockholm, l’Orchestre de chambre de Vienne, l’Orchestre Symphonique Tchaikovsky, le Philarmonique de Moscou, le Philharmonique National de Russie, l’Orchestre de la Suisse Romande, le Konzerthausorchester de Berlin, et l’Orchestre de chambre de Lausanne.

 

Daniel a récemment fait ses débuts avec Leonard Slatkin et l’Orchestre National de Lyon, Vasily Petrenko et l’Orchestre Philarmonique Royal de Liverpool, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et Lorenzo Viotti, l’Orchestre Symphonique de la Radio suédoise avec Robin Ticciati, l’Orchestre de chambre national du Danemark et Adam Fischer.

 

Daniel collabore étroitement avec Valery Gergiev et l’Orchestre Symphonique du Théâtre Mariinsky, depuis leur premier concert, pour le Nouvel An 2015, au Tchaikovsky Concert Hall de Moscou. Il s’est tourné vers l’Orchestre Symphonique du Théâtre Mariinsky pour jouer le Concerto pour violon de Beethoven lors du concert de clôture du 15ème Festival de Pâques de Moscou, puis au Festival des Nuits blanches à Saint-Pétersbourg, au Festival Baltic Sea au Berwaldhallen de Stockholm et au Festival Gergiev, à Rotterdam, avec le Concerto de Prokofiev. Daniel a fait l’ouverture du Festival Münchner Philharmoniker, MPHIL 360°, aux côtés du Maestro Valery Gergiev et de l’Orchestre Philharmonique de Munich, avec le Concerto pour violon de Mozart. Il a également joué le Concerto pour Deux Violons de Bach avec Shlomo Mintz et la Cameristi della Scala et Daniel Cohen au concert du Nouvel An des Crans-Montana Classics de 2016.

 

Daniel, qui aime particulièrement la musique de chambre, a apprécié collaborer avec, entre autres, Ivry Gitlis, Daniel Hope, Martin Fröst, et Maxim Vengerov. En septembre 2015, Daniel a enregistré une sélection de Duos pour violon de Bartók avec Daniel Hope, avec qui il avait joué à un concert télévisé pour ARTE, pour la Deutsche Grammophon.

 

Daniel joue régulièrement au Festival de Verbier et à de nombreux autres festivals de musique internationaux comme le Progetto Martha Argerich à Lugano, le Festival Corinthian Summer en Autriche, le Festival de Colmar, le Festival Moscow Meets Friends, le Festival international Mstislav Rostropovich à Bakou, et les Sommets musicaux de Gstaad, où il est revenu en 2016 pour jouer le Concerto de Bach en La mineur BWV 1041 et le Concerto pour Deux Violons BWV 1043 avec Renaud Capuçon et le Lucerne Festival Strings. Il a aussi fait ses débuts en musique de chambre au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence en 2016 avec Renaud Capuçon, et Khatia Buniatishvili.

 

Ses temps forts de la saison 2017/18 sont : des dates au Japon avec Valery Gergiev au Pacific Music Festival (PMF), une tournée japonaise avec le hr-Sinfonieorchester de Francfort et le chef d’orchestre Andreas Orozko-Estrada, un retour à l’Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm avec Semyon Bychkov et à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse avec Tugan Sokhiev, à l’Orchestre Philharmonique de Radio France avec Krzysztof Urbanski, et au Festival de musique de chambre de Verbier avec Lahav Shani. Daniel fera ses débuts avec l’Orchestre Symphonique de Boston avec Andris Nelsons à Tanglewood, avec l’Orchestre Symphonique Métropolitain de Tokyo, l’Orchestre Philarmonique Royal de Liège avec Christian Arming, l’Orchestre de l’Opéra Comique de Berlin, l’Orchestra Sinfonica Nazionale della Rai Torino, l’Orchestre Symphonique de Göteborg, l’Orchestre du Staatstheater de Karlsruhe et le hr-Sinfonieorchester de Francfort, avec Nikolaj Znaider. De plus, il jouera des récitals au Festival d’Aix-en-Provence, à la Salle Molière de Lyon, au Festival Les Grandes Voix – Les Grands Solistes et à la Tonhalle de Zürich, avant de retourner au Festival de Verbier.

 

Au Festival des Nations, Daniel a reçu le Prix du « Jeune Artiste de l’année 2017 ». Il jouera avec l’Orchestre de la Radio de Munich et Mischa Damev.

 

Daniel a reçu de nombreux prix internationaux, dont le 1er Prix du Concours International de Violon Vladimir Spivakov 2016, le 1er Prix et le Grand Prix du Concours International EMCY 2012, « Ohrid PEARLS », en Macédoine, le 1er Prix et le « Gulda Nutcracker » au 12ème Concours télévisé Nutcracker pour Jeunes Musiciens à Moscou, en 2011, le 2ème Prix au Concours Yehudi Menuhin pour Jeunes Violonistes à Austin, aux États-Unis, en 2014, et le Prix Manfred Grommek 2015 de l’Académie Kronberg. Daniel a remporté trois récompenses prestigieuses : les « Classiques Viennois » et « Solistes Cordes », et la « Meilleure Interprétation des Gypsy Airs de Sarasate » à l’International Summer Academy of the University of Music and Performing Arts 2014, à Vienne, Prix d’excellence, sous la présidence honorifique de la Reine Sophie d’Espagne.

 

En juin 2016, Daniel Lozakovich a signé un contrat d’enregistrement exclusif avec la Deutsche Grammophon et commencera cette longue collaboration par l’enregistrement de deux albums orchestraux et d’un album de récitals.

 

Depuis 2012, Daniel étudie à l’Université de musique de Karlsruhe avec le Professeur Josef Rissin, où son mentor est Eduard Wulfson. Il étudie actuellement au Collège du Léman, à Genève. Pendant son (rare) temps libre, Daniel aime jouer au foot, au tennis et aux échecs, ou faire de la boxe.

image

© Sergey Andreev