Récital Gautier Capuçon, violoncelle - Frank Braley, piano

 

vendredi 17 mars 2017, 20h30

Artistes

 

Gautier Capuçon, violoncelle

Frank Braley, piano

 

 

Programme

 

Ludwig van Beethoven

Variations sur un thème de "Judas Maccabée" de Haendel

Sonate n°1 op.5

Variations sur "Ein Mädchen oder Weibchen" de "La Flûte enchantée"

Sonate n°3 op.69 

 

 

 

 

Ce concert est filmé et sera retransmis la chaîne Mezzo.

Pour vous tenir informés des prochaines diffusions, consultez www.mezzo.tv

image

Gautier Capuçon & Frank Braley

© Fabien Monthubert

image

Gautier Capuçon

 

Gautier Capuçon, né en 1981 à Chambéry, commence le violoncelle à 4 ans et demi et étudie avec Annie Cochet-Zakine, Philippe Muller, puis à Vienne avec Heinrich Schiff. Il reçoit des premiers prix dans plusieurs concours internationaux, y compris le Premier Grand Prix du Concours International André Navarra à Toulouse. En 2001 il est « Nouveau Talent  de l’année » aux Victoires de la musique. Il reçoit le « Borletti-Buitoni Trust Award » et plusieurs fois le « Echo Preis », récemment pour son enregistrement avec Gergiev et pour le Coffret de la musique de chambre de Fauré (en octobre 2012). Parallèlement, il parfait son expérience au sein de l’Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne avec Bernard Haitink, puis du Gustav Mahler Jugendorchester avec Kent Nagano, Daniele Gatti, Pierre Boulez, Seiji Ozawa et Claudio Abbado.

 

Il joue sous la direction de plus grands orchestres dans le monde et collabore régulièrement avec les plus grands chefs comme Lionel Bringuier, Semyon Bychkov, Myung-Whun Chung, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Christoph Eschenbach, Valery Gergiev, Bernard Haitink, Paavo Järvi, Andris Nelsons, Yannick Nézet-Séguin, Leonard Slatkin, Tugan Sokhiev…

 

Récemment Gautier Capuçon s’est produit avec  le Philharmonique de Berlin sous la direction de Gustavo Dudamel pour l’Europa Konzert, l’Orchestre de Concertgebouw/Haitink et Bychkov, l’Orchestre de la Staatskapelle de Dresde/Eschenbach, à Dresde et en tant que soliste invité au Festival de Pâques de Salzburg, le Philharmonique de Vienne/Orozco-Esdrada, le Leipzig Gewandhaus/Krivine, Munich Philharmonique/Bychkov, le Chamber Orchestra of Europe/Haitink à Paris, Amsterdam et au Festival de Lucerne, le London Symphony/Gergiev au Konzerthaus à Vienne, l’Orchestre Philharmonique de Radio France/Bringuier, l’Orchestre Mariinsky St Petersburg/Gergiev à Paris (Pleyel), l’Orchestre de Paris/Zinman, l’Orchestre National de France/Gatti, l’Orchestre de la Suisse Normande/N. Jarvi et effectue une tournée européenne avec le London Symphony Orchestra/Sir John Eliot Gardiner, le Oslo Philharmonic/Petrenko et le Tonhalle de Zurich/Bringuier.

 

Aux Etats-Unis il joue avec le Chicago, Philadelphia et Boston Symphony/Dutoit, New York Philharmonic/Boreyko et Bychkov, Los Angeles Philharmonic/Dudamel, Cleveland Orchestra/Bringuier, San Francisco Symphony/Dutoit, Boston Symphony/Nelsons, ainsi que le Sidney Symphony/Bringuier en  Australie et le Séoul Philharmonic/Hrusa.

 

Gautier joue en récital à Paris, Londres, Amsterdam, Bruxelles, Moscou, Madrid, Vienne, New York, Washington, Tokyo, Séoul avec récital Yuja Wang et Frank Braley.

Il se produit également en récital et musique de chambre dans les festivals majeurs en Europe, comme chaque année au festival de Verbier et au Progetto Martha Argerich a Lugano. Il a pour partenaires Nicholas Angelich, Martha Argerich, Daniel Barenboïm, Yuri Bashmet, Lisa Batiashvili, Frank Braley, Gérard Caussé, Sarah Chang, Myung Whun Chung, Michel Dalberto, Jérôme Ducros, Hélène Grimaud, Katia et Marielle Labèque, Angelika Kirchschlager, Gabriela Montero, Viktoria Mullova, Mikhail Pletnev, Leonidas Kavakos, Stephen Kovacevitch, Menahem Pressler, Vadim Repin, Jean-Yves Thibaudet, Maxim Vengerov, Yuja Wang, Nikolaj Znaider, les quatuors Artemis et Ebène, ainsi que son frère Renaud.

 

Discographie : Chez Warner, les Trios de Haydn et Mendelssohn avec Martha Argerich et Renaud Capuçon, le Trio n°2 de Chostakovitch avec Martha Argerich et Maxim Vengerov. Chez Erato, dont il est artiste exclusif : Ravel avec Renaud Capuçon et Frank Braley, les concertos de Haydn avec le Mahler Chamber Orchestra et Daniel Harding (« Diapason d’Or » et « Choc » du Monde de la musique), la musique de chambre de Saint-Saëns, de Schubert, les trios de Brahms avec Renaud Capuçon et Nicholas Angelich (Preis der Deutschen Schallplattenkritik – Diapason d’Or – Choc/Monde de la Musique), un récital avec Gabriela Montero (Mendelssohn/Prokofiev/Rachmaninov), le concerto de Dvorak avec l’orchestre de la Radio de Francfort et Paavo Järvi, le Double de Brahms avec GMJO et Myung-Whun Chung. Après un DVD live Festival de Salzbourg Triple de Beethoven (Martha Argerich, Renaud Capuçon, l’Orchestre Simon Bolivar et Gustavo Dudamel) et un DVD – Concert live avec le Berliner Philharmoniker (Haydn Concerto N°1) sous la direction de Gustavo Dudamel (Deutsche Gramophone), les Variations Rococo de Tchaikovsky avec le Mariinsky Theatre Orchestra et Valery Gergiev (coproduction Colas), l’intégrale Fauré avec N. Angelich, G. Capuçon, M. Dalberto, G. Caussé et le Quatuor Ebène, un récital Schubert/Debussy/Britten/Schumann avec Frank Braley et Saint-Saëns (Concerto N°1 et Muse et le Poète) avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et Lionel Bringuier.

 

Dernières parutions : Chostakovitch avec l’Orchestre Mariinsky et Gergiev, l’Intégrale des Sonates de Beethoven avec Frank Braley et le Quintette de Schubert avec le Quatuor Ebène. Depuis 2007 Gautier Capuçon est l’ambassadeur de « Zegna & Music Project », fondé en 1997 comme activité philanthropique pour promouvoir la musique et ses valeurs. En octobre 2014 il crée la « Classe d’excellence de violoncelle » à la Fondation Louis Vuitton à Paris, dans le nouvel Auditorium conçu par Frank Gehry.

 

Il joue un Matteo Goffriler de 1701.

 

image

© M.Tammaro - Virgin Classics 

Frank Braley

 

Après avoir longtemps hésité entre études scientifiques et musicales, Frank BRALEY décide de quitter l’Université pour se consacrer entièrement à la musique. Au Conservatoire National Supérieur de Paris il suit les cours de Pascal DEVOYON, Christian IVALDI et Jacques ROUVIER, avant d’y obtenir, à l’unanimité, ses Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre. En 1991 il remporte le Premier Grand Prix et le Prix du Public du prestigieux Concours Reine Elisabeth de Belgique. Le public et la presse s’accordent à reconnaître en lui un « grand » lauréat, aux qualités musicales et poétiques exceptionnelles.

 

Régulièrement invité au Japon, aux U.S.A., au Canada et dans toute l’Europe, Frank BRALEY est partenaire de plus grands orchestres tel que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, le Philharmonique de Radio-France, l’Ensemble orchestral de Paris, les Orchestres de Bordeaux, Lille, Montpellier et Toulouse, l’Orchestre National de Belgique, le Philharmonique de Liège, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, le Gürzenich Orchester de Cologne, le London Philharmonic, le BBC Wales Orchestra, le Royal National Scottish Orchestra, le Bournemouth Symphony, les Orchestres de la Suisse Romande et de la Suisse Italienne, l’Orchestre de la Radio de Berlin, le Rotterdam Philharmonic, le Göteborg Symphony, l’Orchestre Royal de Copenhague, le Göteborg Symphony Orchestra, le Tokyo Philharmonic, le Boston Symphony, le Baltimore Sympony, le Seattle Symphony, le Los Angeles Philharmonic… Il a joué sous la baguette de chefs comme J-C CASADESUS, Stéphane DENEVE, Charles DUTOIT, Armin JORDAN, Hans GRAF, Gunther HERBIG, Christopher HOGWOOD, Eliahu INBAL, Marek JANOWSKI, Kiril KARABITS, Emmanuel KRIVINE, Louis LANGREE, Kurt MASUR, Ludovic MORLOT, Paul Mc CREESH, Sir Yehudi MENUHIN, John NELSON, Michel PLASSON, Yutaka SADO, Michael SCHONWANDT, Antonio PAPPANO, Walter WELLER…

 

Frank BRALEY a effectué des tournées dans le monde entier : en Chine avec l’Orchestre National de France, au Japon et en Chine avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, en Italie avec l’Orchestre Français des Jeunes et l’Orchestra di Padova e del Veneto. Il a joué au Festival de Tanglewood (USA) avec le Boston Symphony dirigé par Hans GRAF et a participé à l’inauguration de la nouvelle salle de Carnegie Hall, le Zankel Hall, à New York avec l’Ensemble Intercontemporain.

Il remplace Martha Argerich au Proms à Londres avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whung et se produit à Amsterdam et Paris avec le Chamber Orchestra of Europe et Bernard Haitink. Récemment il a joué à Paris, Pleyel avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne (Bach) et avec l’Orchestre National d’Ile de France (Mozart), aux Folles Journées à Nantes et au Japon, avec le Seattle Symphony et Ludovic Morlot (Mozart), puis cette saison avec l’Orchestre National de France et le Sao Paulo Symphonie dirigés par Stéphane Denève (Poulenc), avec le Hong-Kong Sinfonietta, le Séoul Philharmonic et Hans Graf, le New Japan Philharmonic, ainsi qu’avec son Orchestre Royal de Chambre de Wallonie en tournée.

 

En récital, il a joué à Paris, Londres, Vienne, Amsterdam, Bruxelles, Hanovre, Ferrare, et en duo avec Renaud CAPUÇON à Amsterdam, Athènes, Birmingham, Bonn, Bruxelles, Rome, Florence, Trieste, New York, Washington, Paris, Vienne… En musique de chambre il a pour partenaires Renaud et Gautier CAPUÇON, Maria Joao PIRES, Gérard CAUSSE, Eric LE SAGE, Paul MEYER, Emmanuel PAHUD…

 

Outre son activité régulière de soliste, il se passionne pour des projets originaux : il participe à une intégrale des Sonates pour piano de Beethoven, donnée au festival de La Roque d’Anthéron ainsi qu’à Rome, Bilbao, Lisbonne, Tokyo et au Brésil. Il donne l’Intégrale des Sonates pour violon et piano avec Renaud Capuçon à Paris (Théâtre des Champs-Elysées), Bordeaux, Grenoble, Chambéry, Lyon, ainsi qu’à Londres (Wigmore Hall), Luxembourg, Singapour, Hong-Kong…

image

© DR