Récital Piano nouvelle génération

Seong-Jin Cho 

 

Vendredi 27 octobre 2017, 20h30

Un pont entre la Corée du Sud – son pays d’origine – et la France, où il s’est formé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris… Ainsi pourrait-on de prime abord décrire Seong-Jin Cho. Ce serait oublier une mosaïque de prix, remportés dans les plus grandes compétitions du monde : Tchaïkovski à Moscou, Frédéric-Chopin, qui le voit couronné en 2015, enfin ! 

Pour cette découverte à la Fondation Louis-Vuitton, Seong-Jin Cho a rapproché deux de ses musiciens d’élection : le Beethoven tourmenté de la Sonate n° 8 op. 13 (composée en 1799) et celui apaisé de la Sonate op. 109, composée près de vingt ans plus tard : le musicien allemand dialogue avec les quatre Ballades de Chopin. Lyrique, sauvage ou déchirante, chacune des pièces incarne l’épanchement romantique.

 

 

 

PROGRAMME

 

Ludwig van Beethoven

Sonate n°8 op.13 « Pathétique »

 

Ludwig van Beethoven

Sonate n°30 op.109

 

----- pause -----

 

Frédéric Chopin

Ballades

 

tarifs

image

Seong-Jin Cho

Piano

 

Seong-Jin Cho est révélé sur la scène internationale en octobre 2015 en remportant le Premier Prix du très prestigieux Concours Chopin de Varsovie qui avant lui avait consacré Martha Argerich, Krystian Zimerman, Maurizio Pollini, Rafal Blechacz ou Yundi Li. En 2011, alors qu’il a à peine 17 ans, il remporte un troisième prix au Concours Tchaïkovsky de Moscou.

 

En 2016, Seong-Jin Cho signe un contrat d’exclusivité avec le prestigieux label Deutsche Grammophon, et enregistre le 1er concerto de Chopin avec le London Symphony Orchestra dirigé par Gianandrea Noseda, et les 4 Ballades, pour une sortie fin 2016. Un deuxième disque consacré à Debussy sortira en novembre 2017.

 

Son jeu profondément empreint de poésie, à la fois sobre, tendre, et expressif, sa maîtrise technique époustouflante mais jamais démonstrative, son sens magistral et naturel de l’équilibre font déjà de lui un grand. Il est invité comme soliste par des orchestres comme le Royal Concertgebouw Orchestra, le Philharmonia Orchestra, le London Symphony Orchestra, le Liverpool Philharmonic, le Mariinsky de St Petersbourg, le Münchner Philharmoniker, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, le Seoul Philharmonic Orchestra, la Philharmonie Tchèque, le Budapest Festival Orchestra, le Danish National Symphony Orchestra, l’Orchestre National de Russie, l’Orchestre de Paris, la NHK de Tokyo, l’Orchestre National de Lyon, la Santa Cecilia de Rome, dirigés par des chefs tels que Myung-Whun Chung, Gianandrea Noseda, Antonio Pappano, Marek Janowski, Mikhail Pletnev, Valery Gergiev, Yannick Nézet-Seguin, Vladimir Ashkenazy, Esa-Pekka Salonen ou Youri Temirkanov.

 

Lors de la saison 2016/2017, Seong-Jin se produit en récital dans la grande salle du Carnegie Hall ainsi qu’à Suntory Hall, à la Herkulessaal de Munich, au Town Hall de Birmingham, au KKL de Lucerne ou dans la très prestigieuse série Piano Masters du Concertgebouw d’Amsterdam. Il est l’un des tout premiers invités en récital de la nouvelle salle ‘La Seine Musicale” à Paris. Il part en tournée avec l’Orchestre National de Russie et Mikhail Pletnev ainsi qu’avec le Philharmonia Orchestra et Esa-Pekka Salonen. 

 

Lors de la saison 2017/2018 et 2018/2019, Seong-Jin Cho retrouvera le London Symphony Orchestra et Gianandrea Noseda, découvrira la grande salle de la Elbphilharmonie de Hambourg aux côtés de l’Orchestre de la NDR dirigé par Krszysztof Urbanski, jouera avec l’Orchestre de la Radio de Francfort et son directeur musical Andrés Orozco-Estrada, avec l’Orchestre de la Radio Finlandaise et Gustavo Gimeno, le Detroit Symphony Orchestra et Leonard Slatkin, le St Louis Symphony Orchestra, l’Orchestre de la WDR de Cologne, le Philadelphia Orchestra, la Kremerata Baltica, le Rotterdam Philharmonic. Il jouera également aux Rencontres Musicales d’Evian, partira en tournée avec le Mariinsky et Valéry Gergiev, fera ses débuts en récital au Konzerthaus de Vienne, à la Fondation Louis Vuitton à Paris, au festival de Bad Kissingen, au festival de Rheingau, au Festival international d’Edimbourg, au Festival Menuhin de Gstaad, ou au Festival de Verbier, il retournera au Concertgebouw ainsi qu’au Festival de la Roque d’Anthéron, parmi d’autres nombreux lieux à travers le monde.

 

Installé à Paris depuis 2012 où il étudie auprès de Michel Béroff ,Seong-Jin a étudié à Séoul auprès de. S.R. Park et S.J. Shin. Il commence la piano à l’âge de 6 ans et donne son premier récital 5 ans plus tard. Depuis lors, il s’est régulièrement produit en Corée et au Japon avant que sa carrière ne prenne une dimension internationale.

image

© Harald Hoffmann