Récital à deux pianos - Thomas Adès & Kirill Gerstein

lundi 12 décembre 2016, 20h30

Récital programmé dans le cadre de l’exposition Icônes de l’art Moderne. La collection Chtchoukine.

 

Artistes

Thomas Adès, piano et composition

Kirill Gerstein, piano

 

Programme

 

Claude Debussy

En Blanc et Noir

 

Igor Stravinski

Symphonie de Psaumes (transcription pour deux pianos de Dimitri Chostakovitch)

 

Witold Lutoslawski

Variations sur un thème de Paganini

 

Claude Debussy

Lindaraja

 

Thomas Adès

Concert paraphrase on Powder Her face for two pianos (Première européenne)

 

Maurice Ravel

La Valse pour deux pianos 

Thomas Adès

Piano

Né à Londres en 1971, le compositeur anglais Thomas Adès a notamment composé deux opéras, et est l’auteur de plusieurs oeuvres pour orchestre. De 1999 à 2008, il était directeur artistique du Festival d’Aldeburgh. Il a récemment été nommé partenaire artistique de l’Orchestre symphonique de Boston jusqu’en 2019. Il dirigera ainsi en parallèle l’orchestre à Boston et Tanglewood. Lors de concerts de chambre, il prendra aussi la direction du Festival de musique contemporaine en été. En 2015, il a reçu le prestigieux prix Léonie Sonning. Chaque année, il dispense des leçons de piano et de musique de chambre lors du Séminaire international des musiciens à Prussia Cove.

 

Thomas Adès a notamment composé deux opéras, "Powder Her Face" (Festival de Cheltenham et Almeida Theatre, Londres, 1995) et "The Tempest" (Royal Opera, Covent Garden, 2004). Il est également l’auteur de plusieurs œuvres pour orchestre, dont "Asyla" (CBSO, 1997), "Tevot" (Orchestre philharmonique de Berlin et Carnegie Hall, 2007), "Polaris" (New World Symphony, Miami, 2011), le concerto pour violon "Concentric Paths" (Berliner Festspiele et BBC Proms, 2005), "In Seven Days" (concerto pour piano avec images animées, Orchestre philharmonique de Los Angeles et Royal Festival Hall de Londres, 2008) et "Totentanz" pour mezzo-soprano, baryton et orchestre (BBC Proms, 2013).

 

Parmi ses œuvres de musique de chambre, on trouve les compositions pour quatuor à cordes "Arcadiana" (1993) et "The Four Quarters" (2011), mais aussi "Piano Quintet" (2001) et "Lieux retrouvés pour violoncelle et piano" (2010). Ses créations pour piano incluent "Darknesse Visible" (1992), "Traced Overhead" (1996) et "Three Mazurkas" (2010), et ses compositions pour chorales "The Fayrfax Carol" (King's College, Cambridge, 1997), "America: a Prophecy" (Orchestre philharmonique de New York, 1999) et "January Writ" (Église du Temple, Londres, 2000). En 2016, son opéra "The Exterminating Angel" sera représenté en première mondiale au Festival de Salzbourg.

 

En tant que chef d’orchestre, Thomas Adès dirige régulièrement, entre autres, les Orchestres philharmoniques de Los Angeles et de New York, les Orchestres symphoniques de Boston et de Londres, l’Orchestre du Royal Concertgebouw, les Orchestres symphoniques de Melbourne et de Sydney, l’Orchestre symphonique de la BBC et celui de la ville de Birmingham.  Il a dirigé les représentations de plusieurs opéras, comme "The Rake’s Progress" au Royal Opera House de Londres et à l’Opéra de Zurich, mais aussi "The Tempest" au Metropolitan Opera de New York. Il a fait ses débuts à l’Opéra national de Vienne en 2015 avec l’Orchestre philharmonique de Vienne pour "The Tempest".  Il dirigera bientôt "Totentanz" avec la Symphonie de Boston, la Philharmonie de Los Angeles et le Royal Concertgebouw d’Amsterdam.

 

Au piano, il s’est récemment illustré lors de récitals en solo au Carnegie Hall (Stern Auditorium) de New York et au Barbican Centre de Londres, mais aussi lors de concertos donnés avec la Philharmonie de New York. La saison dernière, il a effectué une tournée en Europe avec Ian Bostridge pour des représentations de Voyage d'hiver de Schubert à Vienne, Luxembourg, Londres, Hambourg, Paris, Budapest, Bilbao et Varsovie.

 

Parmi les nombreux prix qu’il a reçu, on compte le Grawemeyer Award pour "Asyla" (1999), de grands prix de la Royal Philharmonic Society pour "Asyla", "The Tempest" et "Tevot" ; le prix Ernst von Siemens pour Arcadiana, sans oublier un British Composer Award pour "The Four Quarters". Son enregistrement de "The Tempest" au Royal Opera House (EMI) a remporté le Gramophone Award de la meilleure œuvre contemporaine en 2010, et son DVD de la production au Metropolitan Opera a reçu un Diapason d'Or (2013), le Grammy Award du meilleur album d’opéra (2014) et l’ECHO Klassik du meilleur enregistrement DVD (2014). En 2015, il a reçu le prestigieux prix Léonie Sonning. Chaque année, il dispense des leçons de piano et de musique de chambre lors du Séminaire international des musiciens à Prussia Cove.

image

© Brian Voce

Kirill Gerstein

Piano

Le jeu de Kirill Gerstein se caractérise par une intelligence remarquable, une virtuosité éclatante et une expression d’une clarté inhabituelle. Pendant la saison 2016/2017, Kirill Gerstein donnera des concerts avec le Leipzig Gewandhausorchester, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre symphonique de la BBC ou l’Orchestre national de France.

Il a reçu, suite à son album regroupant les Concertos pour piano de Tchaïkovski et de Prokoviev, le prix ECHO Klassik du meilleur enregistrement de concerto de l’année. "Ce genre d’interprétation sérieuse, intelligente et virtuose donne un souffle nouveau à la musique classique". (Observer)

 

On le décrit comme « extraordinairement libre et insensible aux difficultés techniques ». Il  "fait chanter le piano" et donne "à un concerto déjà écouté des dizaines de fois un nouveau souffle". Sa curiosité et ses multiples talents l'ont poussé à explorer des répertoires et des styles très différents, de Bach à Adès.

 

Pendant la saison 2016/2017, Kirill Gerstein donnera des concerts avec le Leipzig Gewandhausorchester, le WDR Sinfonieorchester Köln, l’Orchestre philharmonique de Dresde, le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre symphonique de la BBC, l’Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise, l’Orchestre national symphonique du Danemark et l’Orchestre national de France.

 

Kirill Gerstein a publié des albums chez Myrios Classics Gerstein, le plus récent étant les Douze études d’exécution transcendante de Liszt. Son album précédent, regroupant le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovski (édition urtext de 1879) et le Concerto pour piano n° 2 de Prokofiev avec le DSO de Berlin et James Gaffigan, a reçu le prix ECHO Klassik du meilleur enregistrement de concerto de l’année. « Ce genre d’interprétation sérieuse, intelligente et virtuose donne un souffle nouveau à la musique classique. » (Observer). C'est le premier enregistrement de la version de 1879 de Tchaïkovski qui utilise la nouvelle édition académique du Musée Tchaïkovski de Klin en Russie.

image

© DR