© Peter Ross
John Giorno

© Peter Ross

John Giorno

Né en 1936, à New-York (États-Unis)

Vit et travaille à New-York (États-Unis)

Figure culte de l’underground new-yorkais (il est le dormeur du « Sleep » de Warhol), partie prenante de la beat generation, artiste et poète, John Giorno est le fondateur du label Giorno Poetry System. 

Il a édité plus de quarante albums entre 1965 et la fin des années 1980, notamment les premiers enregistrements de William Burroughs, Frank Zappa, Laurie Anderson, Philip Glass, John Cage, Merce Cunningham, Andy Warhol, Bryon Gysin, soit quelques-uns des nombreux écrivains et artistes qu’il côtoie alors. Aujourd’hui encore, il est celui pour qui la poésie doit surgir à tout moment dans la vie quotidienne de chacun et être accessible à tous.

Sélection bibliographique

Michaud, Alain. Beat generation : New York, San Francisco, Paris : [exposition, Paris, Centre Pompidou, 22 juin - 3 octobre 2016, Karlsruhe, Zentrum für Kunst und Medientechnologie, 2017]. Paris : Centre Pompidou, 2016.

Palais de Tokyo (Paris), Palais : magazine : Ugo Rondinone : I love John Giorno Paris, n°22, octobre 2015.

Obrist, Hans Ulrich ; Arsène-Henry, Charles ; Basar, Shumon... [et al.], « Propos recueillis d’après l’entretien de John Giorno avec Hans Ulrich Obrist » in Hans Ulrich Obrist interviews. Volume 2. Milan : Charta, 2010, p. 422-434.

Burroughs, William ; Etienne, Jean-René... [et al.]. Il faut brûler pour briller. Romainville : Al Dante, 2003.

Giorno, John ; Seward Burroughs, William ; Etienne, Julie. You got to burn to shine : new & selected writings. New York : High Risk Books, 1994. 

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

Partager cet artiste