Entrare nell 'Opera, 1971

par

Giovanni Anselmo

Giovanni Anselmo

Entrare nell 'Opera, 1971. Tirage jet d'encre sur toile. 350 x 510 cm

Date de la prise de vue : 1971. Date du tirage : 1997-1998

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Giovanni Anselmo. © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Giovanni Anselmo, Entrare nell 'Opera (1971).  Henri Matisse, Nu bleu aux bas verts (1952). Œuvres Kiki Smith : Visitation of the Bird II (2007), Annunciation  (2010). Œuvres d'Alberto Giacometti : [Buste d'homme (Lotar II)] (Vers 1964-1965), [Buste d'Homme assis (Lotar III)] (vers 1965), Grande Femme II (1960), Homme qui chavire (1950), Tête sur tige (1947), [Homme qui pointe] (1951), Trois hommes qui marchent I /Trois hommes qui marchent [grand plateau]  (1948),

Femme de Venise III (1956)

© Giovanni Anselmo © Succession H. Matisse / Courtesy H. Matisse © Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2018 © Kiki Smith © Succession Alberto Giacometti (Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris + Adagp, Paris, 2018) © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Giovanni Anselmo, Entrare nell 'Opera (1971).  Henri Matisse, Nu bleu aux bas verts (1952). Œuvres Kiki Smith : Visitation of the Bird II (2007), Annunciation  (2010)

© Giovanni Anselmo © Succession H. Matisse / Courtesy H. Matisse © Kiki Smith

Un homme (l’artiste), vu en plongée, court vers le centre d’un espace indéterminé (en réalité le volcan Stromboli).

Il atteint ce point au moment précis où l’appareil photo se déclenche: entrer dans l’œuvre fige cet instant. Le grain de la photographie se confond avec celui de la toile. L’artiste dit avoir pris conscience de sa connexion à l’univers le 16 août 1965 à l’aube, en voyant son ombre portée étirée sur le flanc du Stromboli. Pour Anselmo, l’art modifie la conscience des rapports de l’homme au monde. Il est question dans son travail d’espace, de temps, de mouvement, d’énergie, de lumière.

Partager cette œuvre

Giovanni Anselmo

Né en 1934, Borgofranco d’Ivrea (province de Turin, Italie)
Vit en travaille à Turin (Italie)

Préserver l’ouverture et la vivacité des « situations d’énergie que sont le moi, le monde, les choses, la vie », voilà la mission de l’artiste telle que la conçoit Anselmo. L’artiste se donne pour tâche de maintenir des états d’équilibre dans l’espace et dans le temps.
Dans le même accrochage

L'avalanche ,2006

Superflat Jellyfish Eyes 1, 2003