Extended Lullaby, 1994

par

John Cage

© The John Cage Trust - Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Conçue dès 1986, "Extended Lullaby" fut réalisée après la mort de l’artiste en 1994, selon ses instructions précises, en réponse à l’invitation à participer à l’exposition The Music Box Project (The Equitable Gallery, New York, 1994). 

Réalisé en collaboration avec l’horloger suisse Reuge, elle se compose de douze boites à musique, enchâssées dans un cylindre en verre acrylique transparent, faisant office de caisse de résonance et laissant volontairement visible le mécanisme. La bande-son est composée à partir de fragments de la partition Vexations (1893) d’Erik Satie. Admirateur du compositeur français qu’il considère comme une référence et une source d’inspiration permanente, John Cage a extrait des notes de cette composition emblématique selon des opérations liées au hasard par l’intermediaire du I Ching ou « Livre des changements », un ancien manuel chinois de divination. Ensemble ou séparément, chaque boite à musique peut être actionnée par le spectateur, lequel produit ainsi une composition unique et aléatoire.

Partager cette œuvre

John Cage

1912 - 1992, né à Los Angeles - décédé à New-York (États-Unis)

Figure majeure de l’avant-garde musicale du XXe siècle, John Cage a développé une œuvre expérimentale, notamment caractérisée par l’invention du piano préparé, l’introduction du silence comme élément de composition, le développement des notions de hasard et d’indétermination ou encore l’utilisation d’outils électroniques.