Look at me!, 2016

par

Barthélémy Toguo

Barthélémy Toguo

Look at me!

2016

Aquarelle, acrylique et encre sur tissu

235,5 x 209,5 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© ADAGP, Paris 2017 © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

De gauche à droite :

Omar Ba. Tempêtes de poussières à Kidal. 2013

Huile, crayon, encre de chine, acrylique, gouache sur carton ondulé

200 x 150 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Rashid Johnson. Plateaus. 2014. Acier, peinture laquée, plantes, ciment, céramique, plastique, cuivre, bois brulé, néons, matériel radio, beurre de karité, tapis, livres. 579,1 x 457,2 x 457,2 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Barthélémy Toguo. Look at me!. 2016. Aquarelle, acrylique et encre sur tissu. 235,5 x 209,5 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Meleko Mokgosi © Rashid Johnson

© ADAGP, Paris 2017 pour l’œuvre d'Omar Ba

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

De gauche à droite :

Omar Ba. Tempêtes de poussières à Kidal. 2013

Huile, crayon, encre de chine, acrylique, gouache sur carton ondulé

200 x 150 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Rashid Johnson. Plateaus. 2014. Acier, peinture laquée, plantes, ciment, céramique, plastique, cuivre, bois brulé, néons, matériel radio, beurre de karité, tapis, livres. 579,1 x 457,2 x 457,2 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Barthélémy Toguo. Look at me!. 2016. Aquarelle, acrylique et encre sur tissu. 235,5 x 209,5 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Meleko Mokgosi © Rashid Johnson

© ADAGP, Paris 2017 pour l’œuvre d'Omar Ba

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Chez Barthélémy Toguo, dessin et ligne sont intimement liés. 

En recourant à l'aquarelle ou à une peinture très diluée, l'artiste favorise une fluidité qui lui permet de composer des anatomies expressives dans lesquelles la représentation acquiert une qualité organique. Dans Look at me ! membres, squelettes et végétations s'emmêlent dans une danse macabre onirique.

Partager cette œuvre

Barthélémy Toguo

Né en 1967, au Cameroun
Vit et travaille à Paris (France)

Après des études aux Beaux-Arts d’Abidjan en Côte d’Ivoire, Barthélémy Toguo prolonge son cursus aux Beaux-Arts de Grenoble puis à la Kunstakademie de Düsseldorf.
Dans le même accrochage