MAX & SHIMON, 2004

par

Takashi Murakami

Takashi Murakami

MAX &SHIMON, 2004

Fibre de verre, acier, acrylique, laque

Papier Peint de Takashi Murakami recouvrent les murs de la galerie 11

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Ltd - All rights reserved

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Takashi Murakami

MAX &SHIMON, 2004

Fibre de verre, acier, acrylique, laque

Papier Peint de Takashi Murakami recouvrent les murs de la galerie 11

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Ltd - All rights reserved

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Takashi Murakami

MAX &SHIMON, 2004

Flower Ball, 2018

Papier Peint de Takashi Murakami recouvrent les murs de la galerie 11

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Ltd - All rights reserved

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Takashi Murakami

MAX &SHIMON, 2004

Kaikai Kiki, 2005

Flower Ball, 2018

Papier Peint de Takashi Murakami recouvrent les murs de la galerie 11

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.Ltd - All rights reserved

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Max, le petit garçon, et Shimon, son petit chien, vivent dans le Jellyfish Eyes, monde inventé par Murakami dans lequel les humains s’opposent aux « yokai », créatures surnaturelles issues du folklore japonais, dans une guerre qui doit décider du sort de l’humanité.

Partager cette œuvre

Takashi Murakami

Né en 1962, Tokyo (Japon)
Vit et travaille à Tokyo (Japon)

Figure incontournable de la scène artistique japonaise, Takashi Murakami s’est imposé sur la scène internationale à travers une œuvre unique et inclassable. Il a inventé un langage inédit, caractérisé depuis plus de trois décennies par un audacieux mélange des genres, des influences, des époques et des supports.
Dans le même accrochage

Sculpture Eponge (SE 231) ,1960

Tamon-kun, 2003