Tempêtes de poussières à Kidal, 2013

par

Omar Ba

Omar Ba. Tempêtes de poussières à Kidal. 2013

Huile, crayon, encre de chine, acrylique, gouache sur carton ondulé. 200 x 150 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© ADAGP, Paris 2017

De gauche à droite :

Omar Ba. Tempêtes de poussières à Kidal. 2013

Huile, crayon, encre de chine, acrylique, gouache sur carton ondulé. 200 x 150 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Rashid Johnson. Plateaus. 2014

Acier, peinture laquée, plantes, ciment, céramique, plastique, cuivre, bois brulé, néons, matériel radio, beurre de karité, tapis, livres. 579,1 x 457,2 x 457,2 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Barthélémy Toguo. Look at me!. 2016

Aquarelle, acrylique et encre sur tissu. 235,5 x 209,5 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

Crédit des artistes dont les oeuvres

sont représentées : © Meleko Mokgosi © Rashid Johnson © ADAGP, Paris 2017 pour l’oeuvre

d'Omar Ba © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Tempêtes de poussières à Kidal (2013) est, selon les mots de l’artiste, un ≪ autoportrait onirique ≫. 

Placé au centre du concert des Nations, décoré de médailles, le personnage observe un monde occidental auquel il est lié : statue de la Liberté, gratte-ciel, armes… Tel un dieu rayonnant, mi-homme, mi-arbre, la grande figure tient des fils à la manière d’un marionnettiste ou d’un pêcheur remontant un filet dans lequel il doit faire le tri.

Partager cette œuvre

Omar Ba

Né en 1977, au Sénégal
Vit et travaille à Dakar (Sénégal) et à Genève (Suisse)

Après une formation aux Beaux-Arts de Dakar, Omar Ba s’installe à Genève en 2003. Sa peinture, souvent réalisée sur du carton – un support qu’il juge plus maniable que la toile et plus absorbant que le papier – conserve des débuts abstraits de l'artiste une grande qualité ornementale et une diversité de techniques (encre, crayon, peinture à l’huile, gouache…). 
Dans le même accrochage

Tempêtes de poussières à Kidal ,2013

Remains of households in a children's gamecalled onopopi, and the shells of incompletehouses in a housing scheme that stalled.Kwezinaledi, Lady Grey, Eastern Cape, 2006