The Snow Monkeys of Texas: Do snow monkeys remember snow mountains?, 2016

par

Shimabuku

Shimabuku

The Snow Monkeys of Texas: Do snow monkeys remember snow mountains?, 2016

Vidéo HD (couleur, son), lettrage adhésif, cactus

20 min.

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Shimabuku 2018 © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Shimabuku

The Snow Monkeys of Texas: Do snow monkeys remember snow mountains?, 2016

Vidéo HD (couleur, son), lettrage adhésif, cactus

20 min.

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Shimabuku 2018 © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Alors qu’il visite la montagne des singes de la forêt d’Arashiyama dans la banlieue de Kyoto en 1992, Shimabuku apprend que, vingt ans auparavant, des macaques ont été déplacés dans une réserve au Texas, au sud des États-Unis.

Après une première année difficile, les « singes des neiges » se sont acclimatés progressivement à leur nouvel environnement naturel, à la faune et à la flore locale, ce dont l’artiste a pu se rendre compte par lui-même en 2016. À cette occasion, il mène une expérience pour savoir si ces primates déracinés, désormais « américanisés », évoluant dans une région désertique parmi les animaux sauvages et mangeant des fleurs de cactus, se souviennent de la neige et dépose ainsi une montagne de glace pilée parmi eux. Poussé par la curiosité, les primates s’en approchent, la touchent et la goûtent avec retenue puis assurance, postulant d’une possible réminiscence d’un passé disparu. Par cette action simple, l’artiste questionne la mémoire et la capacité d’adaptation des espèces vivantes à leur environnement.

Partager cette œuvre

Interview de Shimabuku

L'artiste se questionne sur la capacité d'adaptation de l'animal à son environnement, et de son rapport à son environnement d'origine.

02:07

Shimabuku

Né en 1969, à Kobe (Japon )
Vit et travaille au Japon

Shimabuku collectionne les rencontres improbables. S’inspirant des dérives situationnistes, il voyage dans le monde entier et expérimente dans son travail les interactions avec le monde vivant, repoussant les limites entre imaginaire et réalités physiques.
Dans le même accrochage

Untitled Humphries ,2007

From the series The Theater of Disappearance, 2017