Zombie Rothko, 2011

par

Rachel Harrison

© Fondation Louis Vuitton / Marc

Domage © Rachel Harrison

Posées à même le sol, sur des piédestaux de fortune (cartons, seaux en plastique, tréteaux) ou de simples socles blancs, les sculptures de Rachel Harrison en équilibre instable, comme en chantier, invitent à tourner autour.

Zombie Rothko (2011) met en relation une surface « à la Rothko », constituée d’aplats orange, violet et bleu, rapidement peints sur le socle, avec une poupée en plastique dont les cheveux, le maillot de bain et la piscine, dont elle s’extrait, présentent des couleurs identiques.

Partager cette œuvre

Rachel Harrison

Née en 1966, à New-York (États-Unis)
Vit et travaille à New-York (États-Unis)

Rachel Harrison crée depuis les années 1990 des sculptures associant formes abstraites et matériaux de récupération qui ont fait d’elle l’un des sculpteurs les plus marquants de sa génération. 
Dans le même accrochage

Weinende Frau ,2009

Homme qui chavire, Création : 1950 - Fonte de 1951