Concert des lauréats en collaboration avec le CNSMD

Dimanche 20 janvier 2018 - Auditorium

classe-excellence-CNMD-Header
Concert des lauréats en collaboration avec le CNSMD
Concert

La Classe d’Excellence de Violoncelle revient à l’Auditorium de la Fondation pour sa 5ème édition. Créé et dirigé par Gautier Capuçon, ce projet de transmission est destiné à la promotion de six jeunes violoncellistes de talent venant du monde entier. En collaboration avec l’orchestre du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris, les jeunes participants se voient attribués chacun un mouvement de l’un des deux concertos pour violoncelle et orchestre de Joseph Haydn, qu’ils travaillent sous la direction conjointe de Nicolas Chalvin et de Gautier Capuçon.

Inscrit dans la démarche de la Fondation de diffusion et promotion de la création artistique sous toutes ses formes, ce projet unique au monde de résidence ouverte au public dans un musée se veut un véritable « laboratoire musical ». Sous forme de séances de coaching artistique et professionnel, la Classe d’Excellence de Violoncelle donne aux élèves la possibilité d'approfondir leur connaissance du travail musical et d’appréhender les enjeux d’une carrière de musicien professionnel tout au long de l’année. Accueillant également des intervenants, la Classe d’Excellence de Violoncelle permet aussi élèves aborder les aspects d’une vie de musicien, tels que le management personnel d’une carrière, l’organisation du travail et d’une vie de tournée, les relations avec la presse, la gestion du stress, l’hygiène de vie ou encore les problèmes physiques.

 

Dans une démarche éducative, le projet est étroitement suivi par medici.tv, qui capte et diffuse, parfois en live, les masterclasses et les concerts de la saison.

Direction

Gautier Capuçon

Gautier Capuçon est un véritable ambassadeur du violoncelle d’aujourd’hui. Il se produit chaque saison avec les chefs et instrumentistes les plus renommés du monde. Il est également depuis 2014 le fondateur et directeur artistique de la Classe d'Excellence de Violoncelle de la Fondation Louis Vuitton à Paris, dans le nouvel Auditorium conçu par Frank Gehry.

Gautier Capuçon est partout reconnu pour sa musicalité si expressive, sa virtuosité exubérante et la sonorité profonde de son violoncelle Matteo Goffriller de 1701. Il est artiste en résidence pour cette saison avec l’Orquesta de Valencia.

 

Au cours de la saison 2018-2019, Gautier Capuçon crée un nouveau concerto pour violoncelle et piano (Dubugnon, Eros Athanatos) avec le pianiste Jean-Yves Thibaudet - une pièce écrite pour le duo - avec les orchestres symphoniques d’Australie Occidentale, Anvers, WDR et l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Il sera également soliste de nombreuses tournées à travers le monde avec, entre autres, l'Orchestre de Chambre de Paris, le Chamber Orchestra of Europe, les orchestres symphoniques de New York, Los Angeles, Munich et le Czech Philharmonic, ainsi que les orchestres symphoniques de Chicago, de la NHK et de Sydney. Gautier Capuçon se produira également en musique de chambre avec Lisa Batiashvili et Jean-Yves Thibaudet lors d'une vaste tournée européenne en trio avec piano, ainsi qu'avec ses partenaires de récital Frank Braley, Gabriela Montero, Jean-Yves Thibaudet et Yuja Wang.

 

Au cours de sa carrière, Gautier Capuçon a développé des amitiés musicales nombreuses et solides. Il est invité chaque saison par les plus grands orchestres, parmi lesquels les orchestres philharmoniques de Berlin, Vienne, Los Angeles et New York, ainsi que les orchestres symphoniques de Chicago, San Francisco et Londres. Il travaille avec des chefs d'orchestre comme Lionel Bringuier, Semyon Bychkov, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Christoph Eschenbach, Andrés Orozco-Estrada, Valery Gergiev, Andris Nelsons, Tugan Sokhiev, Paavo Järvi, Myung-Whun Chung et Yannick Nézet-Séguin. Il collabore également avec de nombreux compositeurs contemporains, tels que Lera Auerbach, Karol Beffa, Esteban Benzecry, Nicola Campogrande, Qigang Chen, Jerome Ducros, Henry Dutilleux, Thierry Escaich, Philippe Manoury, Bruno Mantovani, Krzysztof Penderecki, Wolfgang Rihm, et Jörg Widmann.  En tant que chambriste, il est invité chaque année à se produire dans les plus belles salles et grands festivals, avec des partenaires tels Nicholas Angelich, Martha Argerich, Daniel Barenboim, Lisa Batiashvili, Frank Braley, Renaud Capuçon, Jérome Ducros, Katia et Marielle Labèque, Menahem Pressler, Jean-Yves Thibaudet ou encore les Quatuors Artemis et Ébène.

 

Discographie : Artiste exclusif chez Erato (Warner Classics), Gautier Capuçon a reçus de nombreux prix pour ses non moins nombreux enregistrements. Son dernier album, Intuition, est sorti en février 2018, enregistré avec l’Orchestre de Chambre de Paris/Douglas Boyd et le pianiste Jérôme Ducros. Précédemment dans sa discographie, sont parus, Chostakovitch avec l'Orchestre Mariinsky/Valery Gergiev, Saint-Saëns (Concerto N°1 et la Muse et le Poète) avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France/Lionel Bringuier, le Quintette de Schubert avec le Quatuor Ebène, l'Intégrale des Sonates de Beethoven avec Frank Braley. Le prochain album de Gautier Capuçon, un disque d'œuvres de Schumann avec Bernard Haitink, Martha Argerich et Renaud Capuçon, paraîtra en janvier 2019. Ailleurs, il apparaît à l'écran et en ligne dans des programmes tels que The Artist Academy, Prodiges et Now Hear This. En 2013, Deutsche Grammophon a également édité un DVD live de Gautier Capuçon avec le Berliner Philharmoniker et Gustavo Dudamel, dans une performance du premier Concerto pour violoncelle de Haydn.

 

Né en 1981 à Chambéry, Gautier Capuçon commence le violoncelle à l’âge de cinq ans avec Augustin Lefèbvre et étudie à Paris avec Annie Cochet-Zakine, Philippe Muller, puis à Vienne avec Heinrich Schiff. Il reçoit plusieurs premiers prix de concours internationaux, dont le Premier Grand Prix du Concours International André Navarra à Toulouse.

 

Gautier Capuçon est représenté dans le monde par HarrisonParrott Ltd et en France par l’agence artistique Jacques Thelen.

 

www.gautiercapucon.com

@gautiercapucon. Instagram/Twitter

www.facebook.com/GautierCapucon.OfficialPage

Nicolas Chalvin

« Sens inouï des équilibres orchestraux », « élégante précision  », « coloriste raffiné », entend-t-on à propos de la direction de Nicolas Chalvin.


Musicien complet, il chérit et pratique les trois dimensions du métier de chef d’orchestre : le lyrique, le symphonique et l’orchestre de chambre.

Entre opéra et symphonique
Il fait ses armes à l’Opéra de Lausanne, encouragé par Armin Jordan qui l’exhorte à délaisser le hautbois pour la baguette. Orphée de Gluck, Véronique de Messager, La Vie parisienne d’Offenbach, Niobé de Pascal Dusapin, Reigen de Philippe Boesmans, Le Trouvère de Verdi, mais aussi Carmen, Madame Butterfly, Les Troyens… Il dévore tous les répertoires : « À l’opéra, le chef d’orchestre insuffle le drame, depuis la fosse, il fait bouillir la marmite théâtrale ! », s’enthousiasme-t-il. Nicolas Chalvin multiplie bientôt les incursions dans le répertoire symphonique : il est l’invité de l’Orchestre national de Lyon, du Philharmonique de Strasbourg ou encore des orchestres de Innsbruck ou de Genève… En 2009, il est nommé à la tête de l’Orchestre national des Pays de Savoie, auquel il confère bientôt une envergure internationale.

 

Un chef éclectique et perfectionniste
En grand amoureux des classiques viennois, Mozart, Haydn, Beethoven, Schubert, puis Brahms, il porte une attention accrue aux équilibres orchestraux et s’attache à modeler les sonorités et l’élégance du phrasé. Son répertoire de prédilection est loin de s’arrêter là : de la musique française, il aime la finesse et la transparence, les audaces harmoniques et les couleurs. Si Nicolas Chalvin est attaché aux grandes oeuvres du répertoire, il emmène volontiers ses musiciens sur des terrains moins fréquentés. L’Orchestre des Pays de Savoie a ainsi enregistré des raretés de Reynaldo Hahn ou Paul Le Flem. La musique contemporaine est également l’un de ses terrains de prédilection.

 

Emmener l’orchestre avec soi
Convaincu que l’orchestre de chambre est une formation merveilleuse aux ressources illimitées, Nicolas Chalvin emmène l’Orchestre des Pays de Savoie vers tous les répertoires, du baroque au contemporain, dans des programmes salués par le public et la critique.. Plus qu’un artiste, un chef d’orchestre est un manager : “C’est un rôle complexe et passionnant, qui requiert des qualités humaines et une grande acuité. Plus que tout, j’aime emmener l’orchestre avec moi pour que naisse, collectivement, des moment de grâce lors du concert”, explique-t-il. Outre la riche saison de l’Orchestre national des Pays de Savoie, il dirigera Peer Gynt à l’Opéra de Limoges en mai 2017.

Biographies

Lauréats
CNSMD
Jérémy Garbarg

Jérémy Garbarg incarne la nouvelle génération du violoncelle français. Il est récompensé des 3ème Prix et Prix du Public dans les concours internationaux Brahms (Autriche) et Viña del Mar (Chili).

Son jeu qualifié de " bouleversant et généreux " l'amène à se produire régulièrement en France et à l'étranger. Il apparaît dans les médias sur Medici.tv, Dakapp, France Musique, Le Violoncelle, La Lettre du Musicien, TSF Jazz, ...

Il est invité par le Centre de Musique de Chambre de Paris, l'Académie Seiji Ozawa, les festivals de Prades-Casals, du Palazzetto Bru Zane, des Rencontres de Bélaye, des Grands Crus de Bourgogne, des Rencontres Franco-américaines, ou encore de l'Ysaÿe's Knokke.

 

Parmi ses futurs projets, des concerts et enregistrements avec Vincent Mussat avec qui il forme le Duo Morgen, des concerts avec le Quatuor Lumos, François Salque, Michel Lethiec, ...

 

Il joue sur un violoncelle de Frank Ravatin et un archet de François Peccatte et est sponsorisé par la Fondation Safran.

Luca Giovannini

Luca Giovannini, né à Rovigo le 24 mai 2000, étudie avec le professeur Luca Simoncini. Il est diplômé avec mention en 2017.

En 2011 il remporte plus de 30 premiers prix dans des concours nationaux et internationaux : Grand Prix de Londres, Grand Prix de Salzburg, Étoiles Montantes de Berlin, « Crescendo » de Florence, Città di Riccione, Salieri in Legnago, Città di Forlì, Città di Piove di Sacco, Città di Giussano, T.I.M. Paris, Grand Prix Ibla à Raguse, « Maura Giorgetti » avec la Philharmonie de la Scala à Milan, Antonio Janigro en Croatie, « A. Zinetti » Sanguinetto (VR) Castel San Giovanni, musique internationale. Il remporte le troisième prix au concours Alice & Eleonora Schoenfeld à Harbin (Chine 2016) et le premier prix à Castrocaro Terme, le premier prix du concours international Johannes Brahms Pörtschah Wettbewerb en Autriche (2018).

 

Il a joué sur de nombreuses scènes prestigieuses comme celle du musée Casa Barezzi à Busseto, à la Philharmonie de Berlin, au Mozarteum de Salzburg, à l’opéra de Harbin (Chine), au Salone dei Cinquecento à Florence, à la Villa Houck en Suisse, salle Maffeiana à Vérone, à l’église La Rotonda de Rovigo, à l’auditorium R.L. Montalcini de Riccione, à la Fenice de Venise, à Argenta Little Rock dans l’Arkansas, au Carnegie Hall de New York, à la Sala degli Affreschi de Milan, au théâtre Alighieri de Ravenne. Il a été l’invité spécial de deux émissions de télévision nationales à l’âge de 11 ans. Il a suivi les masterclasses de D. Geringas, L. Harrell, E. Dindo, M. Roussi. Aujourd’hui Luca joue sur un violoncelle A. Poggi de 1926, que possédait Mario Brunello.

Kanghyun Lee

Il commence à jouer du violoncelle à 11 ans et donne son premier récital un an plus tard dans le concerto en do majeur de Haydn.

Il donne de nombreux récitals de musique de chambre ou de musique concertante à Séoul, Busan, Tongyeong, New York, Tokyo, Fukuoka dans des lieux renommés comme le Carnegie Hall, le Seoul Arts Center, Kumho Art Hall, Fukuoka Symphony Hall. Il interprète avec l’orchestre symphonique de Corée le concerto pour violoncelle n° 1 en mi bémol majeur de D. Chostakovitch au Seoul Arts Center où il est nommé « Étoile montante », puis la même œuvre avec l’orchestre du festival de Tongyeong sous la direction de Michael Sanderling.

 

Il joue les œuvres de Cassado, Franck, Rachmaninoff en duo au Kumho Art Hall. Ces concerts sont rediffusés sur KBS Classic FM.

 

Il est sélectionné comme demi-finaliste au 11e concours international de violoncelle Witold Lutoslawski, et remporte le 1er prix au concours Joong-Ang en Corée du Sud.

 

Il a participé comme jeune étudiant à de nombreux festivals comme le festival musical international de Tongyeong et le festival de musique de Great Mountains.

 

Il a suivi les master classes de violoncellistes de réputation mondiale comme David Geringas, Miklos Perenyi, Arto Noras, Tsuyoshi Tsutsumi, Julius Berger, Wen-Sinn Yang et David Finckel.

 

Il a concouru dans des compétitions internationales comme les concours Pablo Casals, Witold Lutoslawski, Naumburg, George Enesco et le Printemps de Prague.

 

Il étudie actuellement à la Musikhochschule de Lübeck avec Troels Svane pour obtenir son diplôme de maîtrise.

Fred Lindberg

Né en 1995, Fred Lindberg a commencé à jouer du violoncelle à 7 ans à Stockholm. Il a étudié auprès de Torleif Thedéen, Jakob Koranyi et Ulrika Edström entre autres personnalités.

Il suit aujourd’hui le programme de maîtrise au Collège royal de musique/ Edsberg à Stockholm tout en menant une carrière de soliste indépendant en formation de chambre et avec orchestre.

 

Fred a reçu de nombreux prix et récompenses. Très récemment le Collège royal de musique lui a attribué une bourse, et en février 2018 il a été l’un des cinq musiciens sélectionnés pour jouer en soliste avec l’orchestre philharmonique de Bergen dans le cadre du projet « De Unges Konsert ». Il joue comme soliste avec la Chapelle académique d’Uppsala, l’orchestre symphonique du Collège royal de musique, l’orchestre symphonique de Täby et l’« Orkestern Filialen ».

 

Outre ses fréquents concerts en Suède, Fred fait des tournées dans le monde. Il a ainsi joué au Carnegie Hall de New York, au Muziekgebouw d’Amsterdam, à l’Admiralspalast de Berlin et au Chicago Symphony Center. Il a aussi participé à de nombreux festivals. Il a été invité par la pianiste suédois  Staffan Scheja à participer à la 33e édition du festival de musique de chambre de Gotland.

 

Il a suivi plusieurs cours internationaux et les masterclasses de violoncellistes distingués comme Steven Isserlis, Gary Hoffman, Frans Helmerson, Anner Bylsma et Jerome Pernoo.

 

Outre le violoncelle, Fred est un chanteur pivot du chœur suédois de style barbershop  « Zero8 ». Il jubile quand il chante en harmonie serrée avec ses compagnons et pour lui. Faire partie d’un chœur est un aspect fondamental de sa vie musicale. Comme le violoncelle est intimement lié à la voix humaine, chanter l’a aidé et a enrichi sa réflexion sur ce que sont la mélodie et l’harmonie lorsqu’il joue de cet instrument. Il joue sur un violoncelle fabriqué à Crémone en 2011 par Jens Gösta Johansson.

Florian Pons

Florian Pons est né en 1994. Il commence le violoncelle à l’âge de six ans. Il étudie au CRR de Toulouse en Master Classes avec Philippe Muller, puis au CRR de Paris avec Raphaël Pidoux.

Il est actuellement élève au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Marc Coppey. Florian a eu la chance de travailler auprès de grands professeurs tels que Frans Helmerson, David Geringas, Gary Hoffman, Boris Andrianov, Seiji Ozawa ou même Nobuko Imai, Peter Bruns et Alexander Rudin.

 

Il a participé en 2011 à l’Orchestre Français des Jeunes et pris part en 2015 à l’Académie Internationale Ozawa. Yves Henri l’a invité en 2013 pour jouer la Sonate de Chopin durant le Festival Chopin. Il est 1er prix des différents concours Vatelot, Louis Rosoor, Léopold Bellan et d’Epernay. Il atteint en 2013, avant d’intégrer le CNSMDP, la demi-finale au concours International Brahms à Pörtschach. En 2016 il atteint le quart de finale au concours International Bach à Leipzig et remporte en novembre le concours International « Tremplin » d’Aulnay-sous-Bois qui lui permettra de se produire deux fois avec orchestre dans le Concerto pour violoncelle de Dvořák. Il atteint en février 2018 la demi-finale au concours Lutoslawski. Il jouera ensuite le 1er mouvement du concerto de Chostakovitch à l’occasion du concert d’ouverture de la Biennale « SuperCello » de Pékin en Chine. Il vient d’atteindre les demi-finales aux concours Enesco et concours Schoenfeld.

Alejandro Viana

Alejandro Viana est né à Madrid en 1996. Il a commencé ses études de violoncelle à l’âge de 7 ans.

En 2013 il a remporté l’Extraordinary Prize of Degree au conservatoire P. Soler de San Lorenzo de El Escorial (Madrid). Il étudié avec son professeur María de Macedo, et poursuit ses études auprès de Lluis Claret à Barcelone. Aujourd’hui il suit les cours de l’école supérieure de musique de la reine Sophie avec Ivan Monighetti, et, auparavant, avec Natalia Shakhoskaya.

 

Il a suivi les masterclasses des professeurs Raphaël Pidoux, Christophe Coin, Jean-Guihen Queyras, Wolfang Boetcher, Amit Peled, Wolfgang E. Schmidt, Claudio Bohórquez, Daniel Grosgurin, Stephan Forck, Alexander Rudin, Gary Hoffman, Jens-Peter Maintz, Menahem Presler, Gidon Kremer, Frans Helmerson et Truls MorkIl a participé au séminaire international de musique de Prussia Cove, aux festivals de Rutesheim et de Santander, jouant avec les maîtres Zakhar Bron, Ivan Monighetti, Nobuko Imai et Krysztof Penderecki. Il a aussi interprété «  Nonet »  d’André Previn avec Anne-Sophie Mutter. Dans son école il a reçu trois fois le prix « Most Outstanding Student » distinguant l’étudiant le plus remarquable.

 

Il a été lauréat dans plusieurs concours comme le concours international de violoncelle de Liezen (Autriche), le concours national de violoncelle « Jaime Dobato Benavente » d’Alcañiz (Teruel), le 9e concours international de violoncelle « Antonio Janigro » et le prix spécial « The Zagreb Soloists » organisé à Poreč (Croatie), le concours international de violoncelle de Llanes, prix OSPA et Musique espagnole et concours international de violoncelle « Karl Davidov » à Kuldiga (Lettonie). Il est aussi titulaire d’une bourse d’études « Juventudes Musicales » .

 

Il a joué comme soliste avec l’orchestre de chambre Andrés Segovia, les Zagreb Soloists, l’orchestre symphonique de Liepaja, l’orchestre IUVENTAS, la Camerata Viesgo et l’orchestre symphonique Freixenet sous la direction de Plácido Domingo.

 

Orchestre du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse

La pratique de l'orchestre est inscrite dans l'histoire de l'institution : dès 1803, les symphonies de Haydn, puis de Mozart et de Beethoven sont jouées par les élèves sous la direction de François Antoine Habeneck ; ce même chef fonde en 1828 la Société des Concerts du Conservatoire, ancêtre de l'Orchestre de Paris.

 

L'Orchestre du Conservatoire est aujourd'hui constitué à partir d'un ensemble de 350 instrumentistes, réunis dans des formations variables, renouvelées par session selon les répertoires abordés et les chefs invités. Cette pratique constitue aujourd'hui l'un des axes forts de la politique pédagogique du Conservatoire de Paris.

L'essentiel

Durée estimée : 1h30
Dimanche 20 janvier 2018
Auditorium

Le programme

Joseph Haydn

Concerto pour violoncelle n° 1 en do majeur Hob.VIIb.1

 

Joseph Haydn

Concerto pour violoncelle n° 2 en ré majeur Hob.VIIb.2

Devenir membre

Faites de la Fondation l'un de vos endroits préférés!
Coupe-file, Avant-première, Invitations, Ligne dédiée...
Découvrez nos programmes Membres YPass, Family Pass et Collector.

Masterclasse
related event image
Classe d'Excellence de Violoncelle Gautier Capuçon

Assistez aux séances de travail avant la sélection des lauréats de la Promotion V.

Promotion V Auditorium
Concert
related event image
PIANO JAZZ SESSION : Shahin Novrasli

Le pianiste azéri Shahin Novrasli présente à la Fondation son nouvel album From Baku to New-York City​, produit par Ahmad Jamal. Le pianiste répond à l'invitation de son mentor pour un concert unique dans le cadre de la Nocturne de la Fondation. ​


Vendredi 5 juillet 2019
Concert
related event image
PIANO JAZZ SESSION : Ahmad Jamal & guests

​Ahmad Jamal choisit la Fondation Louis Vuitton pour présenter en avant-première mondiale son nouvel album, Ballades. ​ 

Jeudi 4 juillet et samedi 6 juillet 2019