© Fondation Louis Vuitton / Martin Raphaël Martiq
Bunny Rogers

© Fondation Louis Vuitton / Martin Raphaël Martiq

Bunny Rogers

Née en 1990, aux États-Unis 

Vit et travaille à New York (États-Unis)

Le jeu de rôle et le storytelling sont au centre de la démarche de Bunny Rogers, artiste et poète new-yorkaise. On peut considérer ses œuvres comme les “collages” de ses différents “moi” filtrés par une imagination débordante informée par les réseaux et Internet.

Bunny Rogers a grandi dans le New Jersey, au Texas et à Long Island (État de New York). Durant sa scolarité, elle pose sa candidature à la Parsons School of Design afin d’étudier la mode. Elle en sort diplômée en arts en 2012. En 2017, elle obtient un Master of Fine Arts du Royal Institue of Art de Stockholm.
Figure montante de la jeune génération dite post-Internet, l’artiste et poète Bunny Rogers investit indépendamment différents champs de la création et s’exprime à travers une multiplicité de formes et de supports où l’outil informatique occupe une place centrale. Sculptures, installations, photographies, vidéos, films d’animation, site web, modélisation 3D, poèmes ou encore publications dont l’existence peut s’avérer autant physique que virtuelle, les créations de Bunny Rogers composent un monde étrangement familier, nourri de références variées mais spécifiques. L’expérience, la mémoire, la vie en communauté, l’amitié, les émotions ou encore l’identité sont parmi les thèmes récurrents qui alimentent une œuvre marquée par une certaine angoisse existentielle, où le personnel et l’universel, la réalité et la fiction se confondent et se nourrissent réciproquement.

Sélection bibliographique

Burke, Harry, « Bunny Rogers  ». Flash art : la première revue d'art en Europe, p. 47-48, novembre-décembre 2014.

Archey, Karen, « Bunny Rogers : Columbine Library ». artreview.com/reviews/october_2014_bunny_rogers/, [consulté le 25 janvier 2018], octobre 2014.

Fateman, Johanna, « Bunny Rogers : Greenspon Gallery ». Artforum international, vol. 55, n° 1, p. 362, septembre 2016.

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

Partager cette page