Pierre Soulages © EPA MAXPPP
Pierre Soulages

Pierre Soulages

Né en 1919, à Rodez (France)

Vit et travaille à Sète (France)

Pierre Soulages débute son œuvre abstraite dans l’immédiat après-guerre. Son geste est expressionniste et ses couleurs sombres. Dès les années 1950, il expose à travers le monde, notamment à New York, une œuvre qui ne cesse depuis d’être célébrée. 

Le noir est chez lui une obsession et une quête. La lumière, en se réfléchissant, joue un rôle prédominant. La matière crée des reliefs, des contrastes à la surface de l’œuvre qu’elle accidente. Le peintre parle de peinture mono-pigmentaire plutôt que de peinture monochrome. En 1979, Soulages aborde une nouvelle phase – l’outrenoir – centrée sur la profondeur du noir et sa relation à la lumière. La dimension méditative est omniprésente, issue de l’intérêt de l’artiste pour le zen et les cultures orientales.

Bibliographie

Encrevé, Pierre. Soulages, les papiers du musée. Paris ; Rodez : Gallimard ; Musée Rodez, 2014. 978-2-07-014646-8

Jaunin, Francoise. Pierre Soulages : outrenoir. Éd. revue et augmentée. Lausanne : La Bibliothèque des Arts, 2012. 978-2-88453-171-9

Encrevé, Pierre ; Pacquement, Alfred. Soulages : [exposition, Galerie 1 du Centre Pompidou-Musée national d'art moderne, Paris, du 14 octobre 2009 au 8 mars 2010]. Nouvelle éd. revue et augmentée. Paris : Centre Georges Pompidou, 2009. 978-2-84426-552-4

Coudert, Gilles ; Soulages, Pierre ; Fleck, Robert. Soulages-Fleck : grandes conférences. \[dvd\]. Paris : Apres éd (Rémanence.), 2009. 

Andral, Jean-Louis. Soulages : noir lumière : [exposition], Musée d'art moderne de la Ville de Paris, [du 11 avril au 23 juin 1996]. Paris : Paris-Musées, 1996. 978-2-87900-281-1

Encrevé, Pierre. Soulages : les peintures, 1946-2006. Paris : Seuil, 2007. 978-2-02-090761-3

 

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

 

 

Partager cet artiste