Informations

La Fondation sera exceptionnellement fermée les 22, 25 et 26 juillet, et ouverte aux dates suivantes :

  • Mardi 23 juillet : de 11h à 20h
  • Mercredi 24 juillet : de 11h à 20h
  • Samedi 27 juillet : de 10h à 18h
  • Dimanche 28 juillet : de 10h à 20h

Peinture, 290 x 520 cm, 22 Mai 2002

  • 2002
  • Pierre Soulages
  • Huile et acrylique sur toile
  • Quadriptyque - Dimensions totales 290.0 x 520.0 x 0.0 cm

Les tableaux des années 1999 à 2003, peints à l’acrylique, sont constitués d’une succession de larges bandes horizontales traversant la toile, séparées par les étroites bandes blanches du support ; des accidents apparaissent aux limites de séparation du noir et du blanc. Le regard, sollicité de toutes parts, ne se fixe pas sur un point précis mais évolue d’un bord à l’autre.

© Adagp, Paris, 2019 © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Accrochages

Pierre Soulages

Pierre Soulages débute son œuvre abstraite dans l’immédiat après-guerre. Son geste est expressionniste et ses couleurs sombres. Dès les années 1950, il expose à travers le monde, notamment à New York, une œuvre qui ne cesse depuis d’être célébrée.

Le noir est chez lui une obsession et une quête. La lumière, en se réfléchissant, joue un rôle prédominant. La matière crée des reliefs, des contrastes à la surface de l’œuvre qu’elle accidente. Le peintre parle de peinture mono-pigmentaire plutôt que de peinture monochrome. En 1979, Soulages aborde une nouvelle phase – l’outrenoir – centrée sur la profondeur du noir et sa relation à la lumière. La dimension méditative est omniprésente, issue de l’intérêt de l’artiste pour le zen et les cultures orientales.

Lire plus

Dans le même accrochage