Annunciation, 2010

par

Kiki Smith

Kiki Smith. Annunciation. 2010. Bronze. 150 x 50 x 80 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Kiki Smith © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Kiki Smith. Annunciation (2010)

Yves Klein, Anthropométrie sans titre (ANT 104), (1960)

Œuvres d'Alberto Giacometti : [Buste d'homme (Lotar II)] (Vers 1964-1965), [Buste d'Homme assis (Lotar III)] (vers 1965), Grande Femme II  (1960), Homme qui chavire (1950), Tête sur tige (1947),

[Homme qui pointe] (1951), Trois hommes qui marchent I /

Trois hommes qui marchent [grand plateau]  (1948), Femme de Venise III (1956)

© Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2018. © Kiki Smith. © Succession Alberto Giacometti (Fondation Alberto et Annette Giacometti, Paris + Adagp, Paris, 2018) © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Kiki Smith, Annunciation (2010)

Yves Klein, Anthropométrie sans titre (ANT 104), (1960)

Ian Cheng, Emissary Forks at Perfection (2015)

© Kiki Smith © Succession Yves Klein c/o Adagp, Paris, 2018 © Ian Cheng

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Par son titre, l’œuvre de Kiki Smith évoque l’annonce faite à Marie par l’archange Gabriel de sa maternité divine.

Pourtant, la sculpture ne répond pas à l’iconographie traditionnelle, si ce n’est par la main levée dans un geste oscillant entre le salut et l’appréhension d’un objet invisible. La figure modelée par l’artiste est comme suspendue à ce geste. Ses attributs féminins, dont sa chevelure, sont gommés au profit d’une androgynie également signifiée par une tenue d’intérieur sans qualité. Le traitement anatomique du personnage, tout comme son échelle, empêchent tout ancrage dans le vocabulaire classique de la sculpture, la laissant telle une énigme. Celle-ci est partiellement résolue par l’artiste qui suggère que « L’Annonciation n’est pas éloignée de la façon dont l’artiste expérimente les idées. »

Partager cette œuvre

Kiki Smith

Née en 1954, à Nuremberg (Allemagne)
Vit et travaille à New York (États-Unis)

Depuis le début des années 1980, l’œuvre de Kiki Smith établit des analogies entre des techniques variées (dessin, sculpture, peinture sur verre) et le vivant. Sa production, marquée par un univers fantastique et l’art médiéval réagit avec une certaine viruence à son époque.
Dans le même accrochage

Kaikai Kiki ,2005

Visitation of the Bird II, 2007