Nachtkappe I, 1986

par

Sigmar Polke

Sigmar Polke

Nachtkappe I, 1986

Indigo, vernis à l’alcool sur toile

305,8 x 225,7 cm

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© The Estate of Sigmar Polke, Cologne / Adagp, Paris, 2018

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Sigmar Polke, Nachtkappe I  (1986)

Trisha Donnelly, Untitled  (2014)

Pierre Huyghe, Cambrian Explosion 10  (2014)

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris

© Pour les œuvres de Trisha Donnelly et Pierre Huyghe : Adagp, Paris, 2018

© The Estate of Sigmar Polke, Cologne / Adagp, Paris, 2018

© Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

Nachtkappe I est caractéristique de la démarche picturale de l’artiste et tout particulièrement des expérimentations développées dans les années 1980.

Dans un atelier transformé en laboratoire « alchimique », l’artiste explore la matière et fait fusionner des minéraux, des vernis et des métaux, rares, anciens ou interdits. De ces réactions physicochimiques jaillissent des formes et des motifs abstraits aux tonalités variées et aux textures inédites qui peuvent parfois évoluer dans le temps en fonction de la chaleur, de l’humidité ou de la lumière. La surface picturale devient alors un organisme vivant, malléable et soumis à la dynamique des fluides. Ici, la rencontre du jus d’indigo, de la peinture et du vernis à l’alcool, évoque un potentiel paysage nocturne aux accents néoromantiques.

Partager cette œuvre

Sigmar Polke

Né en 1941 à Oelsnitz (Allemagne), décédé en 2010 à Cologne (Allemagne)

Né en Silésie, une province allemande devenue polonaise après la Seconde Guerre mondiale, Sigmar Polke s'installe en République Fédérale Allemande avec sa famille en 1953. 
Dans le même accrochage

From the series The Theater of Disappearance ,2017

The Octopus Eats Its Own leg, 2017