Informations

La Fondation rouvrira ses portes le 22 septembre 2021 avec l’exposition La Collection Morozov. Icônes de l’art moderne. La billetterie en ligne est ouverte, vous pouvez dès à présent réserver votre visite.

Augustin Dumay en récital & Masterclasse de Violon

Musique Du 16.04.2015 au 18.04.2015

© Fondation Louis Vuitton / Gaël Cornier

Lieu
Auditorium

MASTERCLASSE DE VIOLON DIRIGÉE PAR AUGUSTIN DUMAY

FRLa Fondation Louis Vuitton accueille en résidence la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique.

Du 15 au 18 avril 2015, Augustin Dumay, professeur émérite de la Chapelle Musicale, délocalise à l’auditorium sa classe de violon pour une série de cours et de masterclasses publiques.

Cinq jeunes virtuoses sont sélectionnés pour cette masterclasse.

Agés de 12 à 25 ans, trois sont issus de la promotion de violonistes de la Chapelle Musicale, deux sont sélectionnés à l’international et spécialement invités à y participer.

Récital Augustin Dumay, violon - Pavel Kolesnikov, piano

A l’occasion de sa masterclasse à la Fondation Louis Vuitton avec les élèves de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, Augustin Dumay donnera un récital exceptionnel le 17 avril 2015 à 20h30.

Accompagné au piano par Pavel Kolesnikov, il présente un programme autour de Beethoven, la 10ème et dernière sonate, de Debussy et de Ravel. Pour clore, un final haut en couleurs de duos et trios de violons, avec les jeunes violonistes de la masterclasse.

les artistes

Augustin Dumay

La critique internationale compare Augustin Dumay aux grands violonistes du XXe siècle, et souligne sa place particulière de « grand classique-styliste », confirmée par ses enregistrements incontournables pour Deutsche Grammophon : l’intégrale des sonates de Beethoven avec Maria João Pires « à classer sûrement aux côtés de Grumiaux-Haskil, Menuhin-Kempff, ou Perlman-Ashkenazy » (International Piano), les trios de Brahms où « l'héritage de Milstein dans le jeu de Dumay est admirablement évident » (Gramophone), ou encore les concertos de Mozart avec la Camerata Salzburg, « sans exagération l’un des plus beaux enregistrements des concertos pour violon de Mozart jamais réalisés » (Classic CD), où il « confirme qu'il est un merveilleux interprète mozartien, comme le furent jadis Stern ou Grumiaux » (Classica).

Augustin Dumay a d’abord été découvert par le public grâce à sa rencontre avec Herbert von Karajan, ses concerts avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et ses enregistrements pour EMI (Concertos de Mendelssohn, Tchaïkovski, Saint-Saëns, Lalo). Depuis, il se produit régulièrement avec les meilleurs orchestres du monde – Berliner Philharmoniker, National de France, Japan Philharmonic, English Chamber, London Symphony, London Philharmonic, Royal Philharmonic, Royal Concertgebouw Amsterdam, Los Angeles Philharmonic, Symphonique de Montréal, Suisse Romande, Mahler Chamber, Bayerischer Rundfunk entre autres – sous la direction des plus grands chefs actuels tels que Sir Colin Davis, Christoph von Dohnanyi, Seiji Ozawa, Gennadi Rozhdestvensky, Wolfgang Sawallisch, Daniel Harding, Armin Jordan, Kurt Masur, Eliahu Inbal, Emmanuel Krivine, Rafael Kubelík, Igor Markevitch, Charles Dutoit, Iván Fischer, Frans Brüggen, Kent Nagano, Kurt Sanderling, Evgeny Svetlanov, Alan Gilbert, Dennis Russell Davies, Andrew Davis, Stéphane Denève, Eivind Gullberg Jensen, Jukka-Pekka Saraste, Yuri Temirkanov, David Zinman, Alain Altinoglu ou Robin Ticciati.


Parallèlement à sa carrière de violoniste, il a développé au cours des dix dernières années une intense activité de chef d'orchestre. Il est régulièrement invité à diriger des orchestres comme l'English Chamber Orchestra, le New Jersey Symphony Orchestra ou le Sinfonia Varsovia. Il occupe depuis 2003 le poste de Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, et a été nommé en 2011 Directeur musical du Kansai Philharmonic Orchestra (Osaka, Japon). En mai 2015, sous sa direction, une tournée européenne mènera le KPO pour la première fois en Allemagne (Tonhalle Düsseldorf et Mozartfest Würzburg), en Suisse (Fondation Gianadda) et en Italie (Festivals de Brescia et de Bergame).


Depuis 2004, Augustin Dumay est Maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth (Belgique), où il enseigne à quelques jeunes violonistes de très haut niveau, la plupart lauréats de grands concours internationaux.


Le cinéaste Gérard Corbiau (Le Maître de Musique, Farinelli) a réalisé un film portrait, Augustin Dumay, laisser une trace dans le cœur.

Sa discographie – une quarantaine d’enregistrements, la plupart récompensés par des prix prestigieux (Gramophone Awards, Audiophile Audition, Preis der deutschen Schallplattenkritik, Grand Prix du Disque, The Record Academy Award) – est disponible chez Warner, Deutsche Grammophon et Onyx Classics.

Pour Onyx, il a enregistré deux CD à la tête du Kansai Philharmonic Orchestra, et, avec le pianiste Louis Lortie, les albums Franck & Strauss Violin Sonatas, par "l'un des grands violonistes d'aujourd'hui" (The Strad) et Brahms Sonatas, "un immense bonheur" (La Presse, Montréal). Ses futurs projets discographiques seront dédiés aux concertos de Bartók, Brahms et Mendelssohn, avec l'Orchestre Symphonique de Montréal, le Mahler Chamber Orchestra et l'Orpheus Chamber Orchestra. Le prochain CD d'Augustin Dumay, à paraître en mai 2015, présentera trois aspects de sa vie de musicien – soliste, chef d’orchestre et chambriste – avec le Concerto pour violon & la Symphonie n° 8 de Beethoven, ainsi que le Sextuor n° 1 de Brahms.


Pour plus d’informations, merci de contacter Jérôme Delmas

Email : jerome.delmas@kajimotomusic.com      

Tél : +33 (0)1 42 19 92 65  Fax : +33 (0)1 42 19 92 12

Kajimoto, 5 rue Barbette, 75003 PARIS

Pavel Kolesnikov

Lauréat du Prix Honens 2012

À l’occasion des débuts du pianiste russe Pavel Kolesnikov au Wigmore Hall en janvier 2014, The Telegraph a décerné un rare cinq-étoiles à ce récital et l’a qualifié de « l’un des plus mémorables que Londres ait connu depuis longtemps ». Depuis qu’il a été nommé Lauréat du Prix Honens en 2012, Kolesnikov a conquis les cœurs dans le monde entier.

Un enregistrement en direct de ses interprétations lors du concours est paru sous étiquette Honens en mars 2013 et le BBC Music Magazine l'a qualifié « d’une clarté incroyable, d’une musicalité sans faille et d’une très grande beauté ». Depuis, il a enregistré son premier disque en studio sous le label Hypérion ; ce disque, sorti en juin 2014, est entièrement consacré à Tchaïkovsky. Chaleureusement accueilli par la critique, le Sunday Times a souligné « la tendresse et l’élan » du jeu de ce jeune artiste.


Le Prix Honens a permis à Pavel Kolesnikov de donner des récitals et de participer à des festivals importants, notamment au Zankel Hall à Carnegie Hall, au Konzerthaus de Berlin, au Louvre à Paris, à la Vancouver Recital Society, à La Jolla Music Society, au Festival Spoleto aux ÉtatsUnis, au Festival international de musique de chambre d’Ottawa et au Festival d’été de Banff au Canada ainsi qu’au Festival Plush du Royaume-Uni. Les invitations avec orchestre se sont également multipliées, notamment avec l’Orchestre national philharmonique de Russie, le London Philharmonic Orchestra, le Philharmonia Orchestra, l’Orquestra Sinfônica Brasileira et le Toronto Symphony Orchestra. Pavel Kolesnikov, qui vit aujourd’hui à Londres, est né en Sibérie dans une famille de scientifiques. Il a étudié le piano et le violon pendant 10 ans, avant de se consacrer uniquement au piano. Il a étudié au Conservatoire d’État de Moscou avec Sergeï Dorensky, au Royal College of Music de Londres avec Norma Fisher et à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Bruxelles avec Maria João Pires grâce au soutien de M. Christopher D. Budden, de la RCM Scholarship Foundation et de la Hattori Foundation.


En octobre dernier, Kolesnikov a été nommé un des « Artistes Nouvelle Génération » par la BBC Radio 3 pour 2014-2016. Ce programme propose des tournées et des enregistrements, de même que des diffusions de concerts avec les orchestres de la BBC.

Woo-Hyung Kim

24 ans, Coréen

Né à Seoul, en Corée en 1991, Woo Hyung Kim débute le violon à trois ans, et est à cinq ans lauréat d’un concours régional.

Il déménage à Moscou et intègre l’école centrale de musique sous le patronnage du Tchaikovsky Conservatory, où il étudie dans la classe de Galina Turchaninova pendant six ans. A onze ans, il joue avec le Moscow State Orchestra, le Philarmonic Orchestra of Chernivtsi City, en Ukraine et s’est produit aussi avec deux joueurs de récital. Il joue ensuite avec de nombreux orchestres régionaux russes.


Il remporte le 1er prix au Moscow International Violin Competition en 2005 et le 1er prix au concours de corde russe, Kazan, en 2008. Il reçoit le 3ème prix au concours international de violon Vaclav Huml, en Croatie en 2013. Il a étudié dans la classe du professeur Irina Bochkoba pendant six ans, à l’école centrale de musique et au Tchaikovsky Conservatory, avant d’intégrer l’Antwerp Royal Conservatory en 2012. Il bénéficie pour l’année académique 2014-2015 d’une bourse offerte par Mme et M Leopold Van Hool.


Il étudie désormais à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, en Belgique, sous la direction d’Augustin Dumay.

Elina Buksha

25 ans, Lettonie

Née en Lettonie en 1990, Elina Buksha est considérée comme une des violonistes les plus prometteuses de sa génération. Elina joue du violon depuis ses cinq ans, et a été l’élève du professeur lettonien Ojars Kalnins, jusqu’en 2009. Depuis 2011, elle étudie avec Ana Chumachenko dans des master-classes en France, en Allemagne et en Suisse.

Depuis ses débuts avec l’orchestre Liepajas Amber Sound Symphony en Lettonie, lors de ses douze ans, Elina a joué auprès de nombreux autres orchestres, dont l’orchestre Latvian National Symphony, le Sinfonietta Riga, le Sinfonia Varsovia, le Royal Philharmonic, le Sudwestdeutchen Philarmonie Konstanz, le Musica Viva à Moscou. En 2013, Elina reçoit la prestigieuse récompense de musique lettonne Debut of the Year, le prix le plus honorifique en musique lettonne.


Les temps forts de cette saison 2014/2015 seront marqués par ses débuts avec l’orchestre Symphonique Tchaïkovski de la radio de Moscou, sous la direction de Vladimir Fedoseyev et de l’orchestre Kansai Symphony au Japon, avec Augustin Dumay. Elle bénéficie d’une bourse offerte par M. et Mme Michael Guttman. Elina joue sur un violon Domenico Montagnana 1723, prêté par la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.


Depuis septembre 2011, elle étudie à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, en Belgique, sous la direction d’Augustin Dumay.

Alexandra Cooreman

12 ans, belgo-polonaise

Alexandra Cooreman, de nationalité belge et polonaise, est née à Bruxelles en 2003, de parents non musiciens. A l’âge de cinq ans, elle débute le violon à l’Académie de musique de Berchem-Sainte-Agathe, avec Marie-Paule Devlamincq. Elle y passe son examen de fin d’année en juin 2012, où elle obtient une note de 100/100.

Elle rejoint ensuite l’Ensemble des Jeunes Solistes de Belgique, dirigé par Ulysse Waterlot et Igor Tkatchouk, en septembre 2012. En mars 2013, elle participe au concours international Bravo ! et remporte le 1er grand prix Fondation A. Grumiaux.

Alexandra reçoit le prix Bärenreiter, en mai 2013 et devient Lauréate Absolue du Kocian Violin Competition en République Tchèque : la première belge en 55 ans d’existence du concours. En mai 2014, elle joue en République Tchèque avec The Chamber Philharmonic Orchestra Pardubice, à l’occasion du Music Festival Kocian’s Usti 2014.

Pour l’année académique 2014-15 elle bénéficie d’une bourse offerte par M. et Mme Ludo Van Thillo.

Depuis septembre 2013, Alexandra se perfectionne à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, en Belgique, dans la classe d’Augustin Dumay et de Tatiana Samouil.

Bourse de Monsieur et Madame Ludo Van Thillo.

Kerson Leong

18 ans, canadien

En 2010, à l’âge de 13 ans, il remporte le Premier Prix (catégorie junior) au Concours Menuhin à Oslo en Norvège. Lauréat du Prix Jeune Soliste 2015 des Radios Francophones Publiques, il a remporté le Premier Prix au Tremplin 2014 et le Grand Prix du Concours de musique du Canada cinq années d’affilée (2005-2009). 

En 2013, il a décroché le Concours de la Bourse de l’Orchestre du Centre national des Arts, et Premier Prix au Concours OSM Standard Life. Kerson a été nommé Révélation Radio-Canada 2014-2015 en musique classique.


Il s’est produit comme soliste partout dans le monde avec des ensembles tels que l’Orchestre de chambre de Vienne, l’Orchestre philharmonique d’Oslo, I Solisti Veneti, l’Orchestre symphonique de Toronto, l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre du Centre national des Arts. Parmi les moments forts de sa jeune carrière, signalons sa participation à un concert spécial de Noël au palais du Quirinal à Rome en présence du président italien, où il a interprété le Concerto no 4 de Mozart; une apparition sur scène à la prestigieuse Cérémonie de remise des prix Kavli à Oslo; ses débuts comme soliste avec orchestre à la salle de concert de l’Orchestre du Centre national des arts de la scène de Chine à Beijing; et son interprétation avec orchestre du Double Concerto de Brahms aux côtés de son frère Stanley, à Los Angeles. Très actif également comme chambriste, Kerson s’est illustré à de nombreux festivals de musique internationaux, dont celui de Bergen en Norvège, le Menuhin Gstaad Festival en Suisse, les festivals de Trasimeno et d’Assise en Italie, ainsi que les festivals Rheingau Musik, Mecklenburg-Vorpommern, et Fraenkische Musiktage en Allemagne. L’an dernier, il a représenté Radio-Canada en tournée au Festival de la Bohême du Sud en République tchèque, à titre de lauréat du concours radiophonique Concertino Praga. On a pu l’entendre à la télévision de CBC ainsi qu’à la radio aux réseaux suivants: CBC/Radio-Canada, BBC Radio 3, réseau American Public Media’s SymphonyCast, NRK, RAI, Deutschlandradio Kultur, et à la radio tchèque. En 2014-2015, il fera ses débuts au Wigmore Hall à Londres et à Paris dans le cadre de la série de concerts de l’Auditorium du Louvre.


Il joue sur le Stradivarius ‘ex Auer’ 1691, un archet François Peccatte et un archet moderne François Malo qui lui sont gracieusement prêté par Canimex Inc., entreprise de Drummondville au Québec.

Hyeon Jin Cho

18 ans, Coréenne

Jane (Hyeonjin) Cho a commencé à jouer au violon à l'âge de 6 ans et a gagné de nombreux prix lors de compétitions prestigieuses en Corée. En 2006, elle passe le concours d'entrée à la Yehudi Menuhin School en Angleterre, où elle étudiera avec le Professeur Liutsia Ibragimova.


La Chapelle Musicale Reine Elisabeth

La Chapelle Musicale Reine Elisabeth

Sous la Présidence d'Honneur de Sa Majesté la Reine Paola

La Chapelle Musicale Reine Elisabeth, Fondation d’utilité publique, a été fondée en 1939. Ce beau projet imaginé par Eugène Isaÿe et la Reine Elisabeth a été entièrement repensé en 2004 et se définit autour de deux axes principaux.

1. La formation de haut niveau dans 6 disciplines (chant, violon, piano, violoncelle, alto et musique de chambre) avec la présence de Maîtres en résidence. 6 grands noms de la musique classique accompagnent la Chapelle Musicale et ses jeunes en 2015-2016 José van Dam, Augustin Dumay, Maria João Pires, Gary Hoffman, Miguel Da Silva et le Quatuor Artemis.

2. L’insertion professionnelle à travers un réseau de partenaires culturels en Belgique (Les diffuseurs dont Bozar, Flagey, Monnaie, les grands orchestres et festivals) et à travers le monde. Près de 300 concerts  sont produits, coproduits ou initiés par la Chapelle Musicale durant la saison 2015-2016. La Chapelle Musicale accueille chaque année une soixantaine de jeunes talents en résidence, belges et étrangers (20 nationalités en 2015-2016).La Chapelle Musicale  se situe parmi les meilleures institutions du même type dans le monde.

Particularité de cette fondation, son  budget opérationnel est financé à 80% par le secteur privé (fondations, entreprises, mécénat privé, recettes propres) et à 20% par des aides publiques (Union Européenne, Politique Scientifique au Fédéral, Ministère de l’Enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles, Loterie Nationale).

L’inauguration de nouvelles infrastructures,  l’aile de Launoit en janvier 2015, ouvre une nouvelle page de l’histoire de la Chapelle Musicale, et lui donne aujourd’hui un outil de travail lui permettant d’envisager, dans les meilleures conditions, sa mission de transmission de la musique pour les générations à venir et pour le public, à travers une saison de concerts MuCH dans sa nouvelle salle, face à la forêt de Soignes. Plus que jamais, la vocation internationale de la Chapelle Musicale, ancrée dans son paysage belge, poursuit son essor.

Bernard de Launoit, Executive President

Le programme

  • Jeudi 16 avril

    • 12h30 à 14h30

      Masterclasses publiques

  • Vendredi 17 avril

    • 20h30

      Récital Augustin Dumay, violon – Pavel Kolesnikov, piano

  • Samedi 18 avril

    • 11h30 à 13h30

      Masterclasses publiques

Beethoven
Sonate pour violon et piano n°10 en sol majeur
Debussy
Sonate pour violon et piano en sol mineur
Ravel
Tzigane, Rhapsodie de concert
Surprise, en duos et trios de violons
Avec Augustin Dumay et les élèves de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth