Cindy Sherman on stage

Hors Les Murs Du 30.10.2021 au 06.03.2022

Cindy Sherman. Untitled Film Still #22. 1978 © 2021 Cindy Sherman, courtesy of the artist and Metro Pictures, New York

Lieu
Espace Louis Vuitton Beijing
China World Mall South Zone W. Bldg. 1 Jianguomenwai Ave.
Beijing
Tél.
T. +86 216 1332 856
Horaires
Ouvert tous les jours de 11h à 19h

L’Espace Louis Vuitton Beijing a le plaisir de vous inviter à découvrir l’œuvre de la célèbre artiste américaine Cindy Sherman. Les pièces sélectionnées pour cette exposition appartiennent toutes à la Collection. Elles sont ici présentées dans le cadre du programme Hors-les-murs que la Fondation Louis Vuitton propose dans les Espaces Louis Vuitton de Tokyo, Munich, Venise, Pékin, Séoul et Osaka pour mener à bien son intention de toucher un public international.

Icône auréolée de mystère, Cindy Sherman se métamorphose dans chacun de ses portraits masqués. Elle peut se représenter sous la forme d’une jeune star de cinéma hollywoodienne (Untitled Film Stills, 1977-1980 ; Rear Screen Projections, 1980), d’un personnage historique dans le tableau d’un grand maître (History Portraits, 1989-1990), d’un clown (Clown, 2003-2004) ou d’un homme (Men, 2019-2020). Elle regarde souvent le spectateur quand elle pose devant son propre objectif et nous invite ainsi à la rejoindre dans sa quête d’identité. À mi-chemin entre fantasme et réalité, ses portraits mêlent libre expression et rêves. Ils ont évolué au fil de sa carrière, passant de la beauté et de l’intemporalité du noir et blanc à la brillance de la couleur. Dès le départ, Cindy Sherman a établi un protocole qui reste inchangé à ce jour : elle tourne l’appareil photo vers elle en montrant ses talents d’actrice, de costumière, de modèle, de technicienne, d’éclairagiste, de coordinatrice d’effets spéciaux, d’accessoiriste, de retoucheuse photo et d’artiste complète. 

Cindy Sherman construit des personnages originaux profondément enracinés dans l’une de ses principales sources d’inspiration : l’esthétique cinématographique. Ses œuvres variées explorent de nombreux thèmes, notamment le culte de la célébrité qui intriguait tant Andy Warhol et les méthodes d’autoreprésentation propres à l’univers de la mode (Balenciaga, 2007-2008). Elle interroge également les archétypes féminins et masculins, en particulier à travers le travestisme, l’identité sociale et la redéfinition du soi. Outre le cinéma, d’autres sources d’inspiration telles que l’histoire de l’art, la littérature fantastique, la culture transgenre et sa propre imagination lui permettent de déconstruire les différentes facettes de la féminité.

Dans sa série la plus récente (Men), elle crée de nouvelles œuvres à partir de ses propres selfies Instagram filtrés et propose des tapisseries virtuelles de ses portraits (Tapestries, 2020). À travers cette nouvelle démarche, l’artiste sacrifie sa propre apparence pour exprimer son opposition à la tyrannie largement répandue de l’image idéale. Ses œuvres prennent une dimension politique en remettant en question la mémoire personnelle et collective pour offrir une vision basée sur la fluidité de genre. Elle intègre souvent la politique dans l’image à travers un humour décalé, se moquant de sa propre apparence sérieuse tout en effaçant continuellement les frontières entre vérité et supercherie. Dans la vaste comédie humaine de Cindy Sherman, rien n’est statique et le spectateur joue un rôle fondamental, comme dans les œuvres de Duchamp.

Cindy Sherman. Untitled # 602, 2019

Collection Fondation Louis Vuitton, Paris. Courtesy of the Artist and Metro Pictures, New York © 2020 Cindy Sherman

Son art complet aux multiples facettes fascine le public depuis le début de sa carrière dans les années 1970. La profondeur symbolique de ses images, la diversité de ses registres, son impénétrabilité ainsi que la nature autonome et privée de sa production sont autant de raisons qui expliquent son succès. L’approche photographique de Cindy Sherman se revendique à la fois des 20e et 21e siècles en tant qu’art impliquant la participation du spectateur. Cette exposition rend hommage à une carrière de plus de cinq décennies à travers une sélection variée, qu’il s’agisse de ses premières séries ou de ses portraits photo et tapisseries les plus récents encore jamais présentés en Chine. 

L'artiste

Cindy Sherman

Cindy Sherman est née en 1954 à Glen Ridge dans le New Jersey. Elle habite et travaille à New York. Considérée comme l’une des artistes les plus influente de sa génération, elle a connu la célébrité à la fin des années 1970 avec le groupe d’artistes Pictures Generation. 


Sa rétrospective 2012 au MOMA de New York a ensuite voyagé au Museum of Modern Art de San Francisco, puis au Walker Art Center de Minneapolis et, enfin, au Museum of Arts de Dallas. D’autres expositions récentes ont eu lieu à la Fondation Fosun de Shanghai, pour l’inauguration du Broad Museum à Los Angeles, à la Queensland Art Gallery | Gallery of Modern Art de Brisbane en Australie et au musée Astrup Fearnley à Oslo.

Sherman a participé à quatre Biennales de Venise, co-organisant une section de la 55e édition en 2013. À signaler également que son œuvre a été retenue dans cinq éditions de la Whitney Biennial, deux Biennales à Sydney, et Documenta 1983. En 2020, elle a reçu le Wolf Prize in Arts et a été lauréate du Praemium Imperiale, prix de l’American Academy of Arts and Lettres. Elle a enfin bénéficié d’une bourse de cinq ans accordée par la Fondation MacArthur.