Concert de l’Ensemble intercontemporain - LES CRIS DE PARIS

© Quentin Chevrier

Complet

Tarifs
25 € / 40 €
Date
8 mars 2024 – 20h30
Durée
1h30
Horaires
20h30

DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION "MARK ROTHKO", LA FONDATION ACCUEILLE L'ENSEMBLE INTERCONTEMPORAIN, LES CRIS DE PARIS ET GEOFFROY JOURDAIN

Ce concert est complet, il sera retransmis en direct et en différé sur medici.tv et FLV Play, et en différé sur Radio Classique.

« Tragédie, extase, malheur », voici trois mots revendiqués par Mark Rothko, et qui résonnent en profondeur avec le monde de Mozart. Alpha et oméga de la musique pour le peintre, Mozart est la figure centrale de ses références sonores. Au-delà des résonances biographiques de leurs parcours (enfance prodige, poids de la figure du père, tournées européennes de jeunesse), ce sont les concepts fondateurs de leurs langages qui se répondent : simplicité, puissance, expressivité. Certaines figures musicales construisent dans leur œuvre un dialogue avec le monde pictural de Rothko, comme Morton Feldman et sa mythique Rothko Chapel, mais aussi Rebecca Saunders, avec sa pièce Albescere, pour douze instruments et cinq voix. La création complètera cette soirée, avec l’oeuvre commandée à Augustin Braud par l’Ensemble intercontemporain, 100% Rothko.

« Je suis devenu peintre parce que je voulais élever la peinture au niveau d'intensité de la musique et de la poésie »

Mark Rothko

Le programme

Wolfgang Amadeus Mozart
Adagio et Rondo pour flûte, hautbois, alto, violoncelle et harpe K.617
Rebecca Saunders
Albescere pour 12 instruments et 5 voix (2001)
Augustin Braud
Infigure - Création mondiale pour Violon solo, inspiré de l’œuvre de Mark Rothko (Commande de l’Ensemble Intercontemporain)
Morton Feldman
Rothko Chapel pour Choeur, voix solistes et 3 instruments (1971)

Les artistes

Ensemble intercontemporain

Créé par Pierre Boulez en 1976 avec l’appui de Michel Guy (alors secrétaire d’État à la Culture) et la collaboration de Nicholas Snowman, l’Ensemble intercontemporain se consacre à la musique du XXe siècle à aujourd’hui. Les 31 musiciens solistes qui le composent sont placés sous la direction du chef d’orchestre français Pierre Bleuse. Unis par une même passion pour la création, ils participent à l’exploration de nouveaux territoires musicaux aux côtés des compositeurs, auxquels des commandes de nouvelles œuvres sont passées chaque année.

Ce cheminement créatif se nourrit d’inventions et de rencontres avec d’autres formes d’expression artistique : danse, théâtre, vidéo, arts plastiques, etc. L’Ensemble développe également des projets intégrant les nouvelles technologies (informatique musicale, multimédia, techniques de spatialisation, etc.) pour certains en collaboration avec l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique). Les activités de formation des jeunes interprètes et compositeurs, les concerts éducatifs ainsi que les nombreuses actions culturelles à destination du public traduisent un engagement toujours renouvelé en matière de transmission.

En résidence à la Cité de la musique – Philharmonie de Paris, l’Ensemble intercontemporain se produit en France et à l’étranger où il est régulièrement invité par de grandes salles et festivals internationaux. Financé par le ministère de la Culture, l’Ensemble reçoit également le soutien de la Ville de Paris. En 2022, il est lauréat du prestigieux Polar Music Prize.

Geoffroy Jourdain

direction

Parallèlement à des études de musicologie en Sorbonne et à des recherches dans les fonds musicaux italiens de plusieurs bibliothèques européennes, Geoffroy Jourdain s’implique très tôt dans la direction d’ensembles vocaux et fonde, alors qu’il est encore étudiant, Les Cris de Paris, rapidement reconnus pour l’audace de leur projet artistique et pour leur investissement en faveur de la création contemporaine. Il se passionne également pour le répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles et l’ethnomusicologie.

En compagnie d’artistes issus de différentes pratiques (théâtre, danse, arts plastiques, vidéo…), il s’intéresse à la place de la musique sur scène, et aux conventions du concert. 

De 2002 à 2010, il a co-dirigé le jeune chœur de Paris avec Laurence Equilbey et le Chœur de l’Orchestre de Paris avec Didier Bouture. Il partage son activité entre sa compagnie et des invitations à diriger d’autres formations : l’ensemble Capella Amsterdam, l’Orchestre Symphonique de Colombie (Bogotá), le chœur de l’Orchestre Symphonique de São Paulo…Pour l’Académie de l’Opéra de Paris, il a dirigé Orphée et Eurydice puis Iphigénie en Tauride de Gluck, ainsi que LOrfeo de Monteverdi. En collaboration avec l’orchestre Les Siècles, Israël in Egypt de Haendel ; avec l’ensemble 2e2m, l’opéra Cachafaz d’Oscar Strasnoy.

La formation de jeunes interprètes et compositeurs est également au cœur de ses préoccupations. Il intervient régulièrement auprès des étudiants en direction de chœurs du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Il dirige l’Académie eeemerging+ à Ambronay en 2021, et fonde la même année le dispositif A・V・E・C (Ateliers Voix Et Composition) dédié à la jeune création.

Les Cris de Paris

Créés et dirigés par Geoffroy Jourdain, Les Cris de Paris sont une compagnie dédiée à l’art vocal, qui interprète principalement le répertoire vocal et instrumental du début du XVIe siècle à nos jours.

Leur démarche artistique est le reflet de la richesse et de la variété des parcours des artistes qui participent à leurs productions ; ils peuvent être trois comme quatre-vingt, avec parmi eux des compositeurs, des arrangeurs, des comédiens, des metteurs en scène, des instrumentistes, des danseurs, des directeurs d’ensembles, des chefs de chœur, des plasticiens, des créateurs sonores, des pédagogues… Les Cris de Paris sont multiples : multiples formations, multiples répertoires, multiples approches contribuant toutes à la cohésion d’un projet artistique singulier. Compagnie à rayonnement national et international, Les Cris de Paris se produisent sur des scènes et des festivals de renom et développent leurs collaborations à l’étranger, autant en France qu’outre-Atlantique.

La plupart des créations qui jalonnent les saisons culturelles des Cris de Paris mêlent la musique contemporaine à la musique ancienne, les musiques actuelles à la musique baroque et romantique…

On retrouve dans leur discographie, chaleureusement saluée par la critique, IT consacré à la scène musicale contemporaine italienne (NoMadMusic, 2017), Les Orphelines de Venise rassemblant des œuvres sacrées de Vivaldi (Ambronay Éditions, 2016), Memento Mori composé d’œuvres de Monteverdi et de Rossi (Aparté, 2013), la Missa Sacra de Schumann (Aparté, 2013), Le Paradis Perdu de Théodore Dubois (Aparté, 2012). Melancholia inaugure leur première collaboration avec le label harmonia mundi.

Pour l’ensemble de leurs activités, Les Cris de Paris sont aidés par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC d’Île-de-France, ainsi que par la Ville de Paris. Ils sont soutenus par la Fondation Bettencourt Schueller et par Mécénat Musical Société Générale. Les Cris de Paris bénéficient également d’un soutien annuel de la Sacem, de Musique Nouvelle en Liberté, du soutien ponctuel de la Fondation Orange, de l’Onda, de la Spedidam, de l’Adami, du FCM et de l’Institut Français. Ils sont membres de Futurs Composés, de la Fevis, et du Profedim. Ils sont “artistes associés” de la Fondation Singer-Polignac.

En partenariat avec Radio Classique, medici.tv et Mezzo