Suite aux directives gouvernementales, la Fondation est temporairement fermée. Nous avons hâte de vous retrouver pour l'exposition Cindy Sherman à la Fondation.

Gilbert & George. There Were Two Young Men, April 1971

Exposition Du 03.07.2019 au 26.08.2019

Du 3 juillet au 26 août 2019, la Fondation présente un ensemble rare et complet de Gilbert & GeorgeThere Were Two Young Men (April 1971), une « sculpture-au-fusain-sur-papier » en six parties appartenant à la Collection de la Fondation. Exposée pour la première fois en 1971 à la galerie Sperone de Turin, cette œuvre s’inscrit dans une série de 13 corpus tous différents, créés entre 1970 et 1974, aujourd’hui dispersés.

Par sa dimension même, There Were Two Young Men implique une relation immersive pour le spectateur. Cette « sculpture » représente deux protagonistes -les artistes- dans un environnement champêtre dont l’hédonisme est teinté de mélancolie. Ils semblent deviser tranquillement, adossés à un arbre, dans l’esprit des représentations néoromantiques de la peinture de paysage britannique. L’intrusion graphique, dans chaque élément de la « sculpture », du titre en majuscules qui assied l’image et d’un texte poétique en majuscules et en minuscules, écrit à la main ajoute une complexité supplémentaire, renvoyant à l’univers de la poésie populaire et des comptines.  

Œuvre monumentale, There Were Two Young Men est présentée aux côtés d’autres œuvres de Gilbert & George d’inspiration proche comme Limericks (1971) - également dans la Collection– une Postal Sculpture en huit parties dont les illustrations sont reprises d’images de sites bombardés, de chemins en bord de Tamise ou du Suffolk rural et reprennent les mêmes textes de poésie populaire que There Were Two Young Men. S’y ajoutent selon le souhait des artistes Nature Photo Piece (1971), composition de photographies en noir et blanc ainsi que deux « Video Sculptures » contemporaines. 

« Gilbert & George. There Were Two Young Men, April 1971 » est présentée parallèlement à l’exposition « La Collection de la Fondation. Le parti de la peinture » qui réunit une sélection de 70 œuvres de la Collection réalisées par 23 artistes internationaux, des années 60 à nos jours. Cette exposition se concentre sur le médium pictural, abordé dans toute sa diversité : figuratif ou abstrait, expressif ou distancié.

« Ils [Gilbert & George] sont des living sculptures, changeant leurs corps en monuments dédiés à la banalité. Leurs performances sont par définition invisibles puisqu'il s'agit de faire comme tout le monde. »

Les artistes

Gilbert & George

Nés en 1943 et en 1942, dans les Dolomites (Italie) et dans le Devon (Angleterre), ils vivent et travaillent à Londres (Royaume-Uni). Dès leur sortie de la Saint Martin’s School of Art où ils se rencontrent en 1967, Gilbert & George se font connaître en s’autoproclamant deux « sculptures vivantes » formant un seul artiste.

Habillés de costumes conventionnels, le visage impassible et recouvert de poudre de couleur, ils interprètent une chanson des années 1930, Underneath the Arches, assimilée au monde des déclassés, choisissant d’emblée de se démarquer de leur entourage artistique immédiat, formaliste et conceptuel. De la mise en scène du banal (marcher, chanter, lire, boire), ils tirent une matière visuelle qu’ils exploitent dès le début des années 1970 dans des assemblages de photographies d’abord en noir et blanc, puis en couleurs, dont le dispositif en grille a été fréquemment comparé au vitrail. Revendiquant un « art pour tous », ils développent un nouvel humanisme au contenu universel tout en se refusant à en donner une interprétation univoque. La religion, la sexualité, la mort, la violence, présentes à la une des tabloïds, sont les thématiques principales de compositions directement inspirées de leur vie dans un quartier populaire de l’Est londonien où ils s’installent dès leurs débuts. À partir de 2004, l’utilisation de l’informatique leur permet de réaliser des allégories toujours plus sophistiquées, témoignant des évolutions du monde contemporain.

Les commissaires

Commissariat général : Suzanne Pagé

Commissaire : Claire Staebler

Architecte en charge de la scénographie : Marco Palmieri

Prolongez la visite

Rencontre : Gilbert & George et Hans Ulrich Obrist

Découvrez les artistes derrières ces œuvres monumentales lors d'une rencontre dans l'auditorium de la Fondation.

#FLVAudio

Revivez l'exposition Gilbert and George. There were two young men (April 1971) à travers les commentaires de la co-commissaire de l'exposition.