Informations

La Fondation fermera exceptionnellement ses portes à 19h ce vendredi 20 mai 2022.

Ian Cheng - EMISSARY FORKS featuring THOUSAND ISLANDS

Hors Les Murs Du 21.04.2017 au 09.09.2017

Crédit photo : © Louis Vuitton/Christian Kain

Lieu
Espace Louis Vuitton München
Maximilianstrasse 2a
80539 München
Tél.
+49 89 55 89 38 100,
Horaires
Lundi au vendredi : 12h - 19h; Samedi : 10h - 19h

Cet événement célèbre le recours progressif de Cheng au nouvel art numérique et honore sa distinction « Award for the Filmic Oeuvre » de 2017, remise par Louis Vuitton en association avec KINO DER KUNST. Conçue et réalisée sous la direction artistique de la Fondation Louis Vuitton, l’exposition présente des œuvres clés de Cheng dans le cadre du programme « Hors-les-murs » de la Fondation Louis Vuitton qui a pour mission de dévoiler des œuvres jamais exposées de la collection des Espaces Culturels Louis Vuitton Tokyo, München, Venezia et Beijing. Cette initiative illustre la volonté première de la Fondation de promouvoir des projets internationaux et de les rendre accessibles au public le plus large.

Cheng est un artiste qui abolit les frontières entre art et intelligence artificielle. S’appuyant sur les principes de conception des jeux vidéo, de la science cognitive et de l’improvisation, il développe des « simulations de vie », des écosystèmes virtuels vivants qui débutent avec des propriétés basiques programmées, puis évoluent en toute autonomie sans intention ou finalité d’auteur. Ses simulations modélisent la dynamique d’organismes ou d’objets souvent imaginaires, mais avec la causalité implacable de la nature. L’artiste décrit ses simulations comme une forme de « gym neurologique » : un format pour exprimer les sentiments de confusion, d’angoisse et de dissonance cognitive qui accompagnent la perpétuelle mutation, si caractéristique de notre époque.

Crédit photo : © Louis Vuitton/Christian Kain ; Courtesy of the artist

La galerie inférieure présente deux œuvres récentes extraites de Emissary Trilogy (2015-17), dont le récit commence dans un passé lointain et se termine dans un avenir lointain. Emissary Forks At Perfection (2015-2016) est un chapitre intermédiaire de simulation de vie. Sous la forme d’une projection panoramique, elle simule un riche terrain de jeux darwinien géré par IA. Au cours de son analyse post-mortem sur l’humanité, l’IA ressuscite les restes d’un humain du XXIe siècle dans ce monde méconnaissable et envoie Shiba Emissary, super chien de compagnie, pour dévoiler une impression finale de l’homme soumis au stress.

Emissary Forks For You (2016) s’inspire de Emissary Forks At Perfection en développant une relation directe entre le spectateur humain et Shiba Emissary. C’est une simulation en réalité augmentée pou tablette Google Tango, nouvelle plateforme qui permet à un appareil mobile de localiser sa position exacte par rapport à l’environnement sans utiliser de GPS ou d’autres signaux extérieurs. Le décor virtuel de cette œuvre est l’Espace lui-même, et les visiteurs sont invités à utiliser la tablette comme un portail pour suivre physiquement et interagir avec Shiba Emissary. Les visiteurs peuvent déambuler aux alentours de la Maison Louis Vuitton, en transposant la réalité sociale du lieu dans un nouveau type d’espace naturel. Comme Shiba Emissary demande verbalement au spectateur de le suivre tout au long de l’exposition avec promesse de récompense, le spectateur assume un nouveau rôle : il devient l’animal de compagnie de Shiba.

À la galerie supérieure, la simulation plus ancienne de Cheng Thousand Islands Thousand Laws (2013) est présentée pour la première fois sur écran LED de la taille de la salle. Un tireur de jeu vidéo, un groupe de hérons, et une île couverte de plantes se mélangent et se transforment sans cesse – non seulement en termes de forme et de comportement mais aussi de statut : comme protagonistes, comme extras, comme accessoires. La caméra se déplace dans cette simulation comme un documentariste de la nature, qui ne sait pas trop ce qui est vraiment intéressant dans le viseur de sa caméra et qui tergiverse à chaque début d’histoire. Les agents et l’écologie dans Thousand Islands Thousand Laws ont servi de prototypes pour les algorithmes, systèmes et modèles d’IA qui régissent Emissary Forks At Perfection.

Ian Cheng a reçu en 2017 le « Award for the Filmic Œuvre », troisième édition du prix décerné à un artiste contemporain remarquable travaillant au carrefour des arts visuels et de l’image animée. Ce prix est remis par Louis Vuitton dans le cadre du KINO DER KUNST, festival biennal d’art et de cinéma contemporains de Munich, qui avait pour thème en 2017 Fiction & Réalité. Le jury du prix de cette année est composé de : Jean-Paul Claverie (conseiller du Président, Fondation Louis Vuitton), Ingvild Goetz (fondatrice, Collection Goetz), Hans Ulrich Obrist (directeur artistique, Serpentine Galleries), Suzanne Pagé (directrice artistique, Fondation Louis Vuitton) et Heinz-Peter Schwerfel (directeur artistique, KINO DER KUNST). L’exposition Cheng consacre le partenariat et l’arrivée récente de son œuvre dans la collection permanente de la Fondation Louis Vuitton. Les lauréats précédents se nomment Cory Arcangel (2015) et Wael Shawky (2013).

L'artiste

Ian Cheng

Depuis les années 2010, Ian Cheng développe un travail de simulations numériques sous la forme de larges projections immersives. Son œuvre explore les possibilités offertes par les nouvelles technologies et leur influence sur la conscience et les conditions de l’évolution.

Cheng suit l’enseignement de la Van Nuys High School puis sort diplômé en sciences cognitives et en arts plastiques de Berkeley, University of California, en 2006. Après avoir travaillé à Industrial Light & Magic, l’entreprise de George Lucas, il poursuit sa formation à Columbia University dont il est diplômé en 2009. De 2010 à 2012, il collabore avec l’artiste Pierre Huyghe. À la croisée des sciences cognitives et d’une esthétique proche des jeux vidéo, l’artiste conçoit des écosystèmes virtuels, emplis de biologiques et minérales. Des créatures programmées avec des propriétés prédéterminées évoluent, échappant à leur auteur pour une durée de vie illimitée. En 2013, à Londres, Cheng a présenté le Entropy Wrangler Cloud, l’un de ses premiers travaux mettant en œuvre une réalité virtuelle utilisant la première génération de casques Oculus Rift. En 2016, il développe une app. IOS nommée Bad Corgi qui, selon certains commentateurs, se révèle “apte à contempler le chaos”. De 2015 à 2017, il crée la trilogie Emissary qui explore “l’histoire de l’évolution cognitive dans le passé et le futur”. Cette trilogie met en scène des agents narratifs créant en temps réel le récit – en analogie avec la théorie de la conscience décrite par Julian Jaynes dans The Origin of Consciousness in the Breakdown of the Bicameral Mind (La Naissance de la conscience dans l’effondrement de l’esprit,1976). Selon cet auteur, dont Ian Cheng reprend à son compte les thèses, l’être humain préconscient aurait entendu des voix se substituant à sa conscience.