Suite aux directives gouvernementales, la Fondation est temporairement fermée. Nous avons hâte de vous retrouver pour l'exposition Cindy Sherman à la Fondation.

Les Clefs d'une passion

Exposition Du 01.04.2015 au 06.07.2015

© Succession H. Matisse pour les oeuvres de l'artiste. Photo Fondation Louis Vuitton / Martin Argyroglo

L’exposition Les Clefs d'une passion s’articulait en quatre séquences qui entraient en résonance avec les quatre « lignes » qui structuraient la collection contemporaine de la Fondation : les lignes expressionnisme subjectif, contemplative, popiste et musique, destinées à conférer à cette collection, au travers de parti-pris « passionnels », une identité propre ; à rappeler aussi que l’art s’inscrit dans l’histoire.

Dans chaque séquence les œuvres présentées ont été précisément choisies en fonction de leur caractère significatif, voire emblématique. Ont été privilégiées des séries. À côté d’œuvres iconiques, d’autres, hors du « canon », apportaient leur singularité neuve.

« Offrir aux visiteurs, et à chacun en particulier, l’expérience d’une vraie rencontre, intellectuelle, sensible et émotionnelle. »

Suzanne Pagé

La première séquence de l’exposition, expressionnisme subjectif, renvoyait aux questionnements de tout un chacun quant à la vie, la mort, l’angoisse, la solitude : Kazimir Malévitch, Edvard Munch, Francis Bacon, Alberto Giacometti, Otto Dix, Helene Schjerfbeck. Le développement de la seconde séquence répondait à l’importance de laligne contemplative de notre collection. Elle évoluait de la méditation devant la nature : Claude Monet, Piet Mondrian, Akseli Gallen-Kallela, Ferdinand Hodler, Emil Nolde, à la radicalité de l’abstraction : Kazimir Malévitch, Piet Mondrian, Constantin Brancusi, Mark Rothko. Une tout autre voie conduisait à une vision hédoniste plus incarnée : Pierre Bonnard, Pablo Picasso. La troisième séquence, popiste, était résolument engagée dans la vitalité, la dynamique et le progrès de la vie moderne à travers ses expressions les plus contemporaines du moment que sont la ville, le sport, la publicité, les médias : Robert Delaunay, Fernand Léger, Francis Picabia.

La quatrième séquence concernait la musique  dans le rapport étroit que les artistes entretiennent avec elle, jouant alors un rôle déterminant, évident ou implicite, à travers un choix emblématique d’œuvres d’Henri Matisse, Wassily Kandinsky, František Kupka, Gino Severini.