Récital de Gautier Capuçon, violoncelle et Yuja Wang, piano

Musique 20 mai 2015 – 20h30
Lieu
Auditorium
Durée
1h20

Pour ce concert exceptionnel, la Fondation Louis Vuitton invite le violoncelliste Gautier Capuçon et la pianiste Yuja Wang, deux artistes dont le talent est salué par les mélomanes du monde entier.

Artiste phare de la Fondation Louis Vuitton au sein de laquelle il a créé sa Classe d’excellence de violoncelle en octobre dernier, Gautier Capuçon est considéré comme l’un des plus brillants instrumentistes français. Il se produit dans les salles les plus prestigieuses et les festivals majeurs à travers le monde. En soliste il est l’invité régulier des plus grands orchestres, notamment le Berliner Philharmoniker, le Concertgebouw d’Amsterdam, ceux de Los Angeles, Boston, Seattle, Chicago, Cleveland, New-York, Vienne, Londres, Oslo, Paris…

Reconnue pour sa virtuosité technique ainsi que pour son jeu spontané et audacieux, la pianiste Yuja Wang parcourt le monde et joue sous la baguette des plus grands tels que Abbado, Barenboim, Dudamel, Gatti, Gergiev, Maazel, Mehta, Masur, Pappano, Salonen, Temirkanov… Elle est l’invitée régulière du festival de Verbier où elle se produit chaque été en concerto, en récital et en musique de chambre aux côtés, entre autre, de Gautier Capuçon, Ivry Gitlis, Khatia Buniatisvili.

Gautier Capuçon et Yuja Wang se donnent rendez-vous à la Fondation Louis Vuitton le 20 mai 2015 dans un programme en sonates autour de Brahms, Schumann et Grieg.

Les artistes

Gautier Capuçon

Gautier Capuçon est un véritable ambassadeur du violoncelle d’aujourd’hui. Il se produit chaque saison avec les chefs et instrumentistes les plus renommés du monde. Il est également depuis 2014 le fondateur et directeur artistique de la Classe d'Excellence de Violoncelle de la Fondation Louis Vuitton à Paris. Gautier Capuçon est partout reconnu pour sa musicalité si expressive, sa virtuosité et la sonorité profonde de son violoncelle Matteo Goffriller "L'Ambassadeur" de 1701.

Récemment, Gautier Capuçon s'est notamment produit avec l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles, le Czech Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre Symphonique de Saint-Louis, l’Orchestre Symphonique de Singapour, le Bavarian Radio Orchestra, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Il collabore ainsi avec Alain Altinoglu, Vladimir Ashkenazy, Semyon Bychkov, Stéphane Denève, Valery Gergiev, Philippe Jordan, Andris Nelsons, Gianandrea Noseda. Cette saison, Gautier Capuçon est artiste en résidence à Lugano, avec l’Orchestre de la Suisse Italienne.

Au cours de sa carrière, Gautier Capuçon a développé des amitiés musicales nombreuses et solides. Il est invité chaque saison par les plus grands orchestres, parmi lesquels les orchestres philharmoniques de Berlin, Vienne, Los Angeles et New York, ainsi que les orchestres symphoniques de Chicago, San Francisco et Londres. Il travaille avec des chefs d'orchestre comme Lionel Bringuier, Myung-Whun Chung, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi, Andris Nelsons, Yannick Nézet-Séguin, Andrés Orozco-Estrada et Tugan Sokhiev. Il collabore également avec de nombreux compositeurs contemporains, tels que Lera Auerbach, Karol Beffa, Esteban Benzecry, Nicola Campogrande, Qigang Chen, Bryce Dessner, Richard Dubugnon, Jérôme Ducros, Henri Dutilleux, Thierry Escaich, Philippe Manoury, Bruno Mantovani, Krzysztof Penderecki, Wolfgang Rihm, et Jörg Widmann. Ses projets en cours incluent la création mondiale du concerto pour violoncelle de Tabachnik, ainsi que des collaborations avec Danny Elfman et Thierry Escaich.

En tant que chambriste, il est invité chaque année à se produire dans les plus belles salles et grands festivals, avec des partenaires tels que Nicholas Angelich, Martha Argerich, Daniel Barenboim, Lisa Batiashvili, Frank Braley, Renaud Capuçon, Jérôme Ducros, Katia et Marielle Labèque, Menahem Pressler, Jean-Yves Thibaudet, Yuja Wang ou encore les Quatuors Artemis et Ébène.

Discographie : Artiste exclusif chez Erato (Warner Classics), Gautier Capuçon a reçu de nombreux prix pour ses non moins nombreux enregistrements. Précédemment dans sa discographie, sont parus, Chostakovitch avec l'Orchestre Mariinsky/Valery Gergiev, Saint-Saëns (Concerto N°1 et la Muse et le Poète) avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France/Lionel Bringuier, le Quintette de Schubert avec le Quatuor Ébène, l'Intégrale des Sonates de Beethoven avec Frank Braley. Ses dernières parutions incluent l’album Intuition (février 2018) enregistré avec l’Orchestre de Chambre de Paris/Douglas Boyd et le pianiste Jérôme Ducros, un album live Schumann, avec Martha Argerich, Renaud Capuçon, le Chamber Orchestra of Europe et Bernard Haitink (janvier 2019), ainsi que les sonates de Chopin et Franck avec la pianiste Yuja Wang (décembre 2019). Depuis l’automne 2019, il présente « Les Carnets de Gautier Capuçon » sur Radio Classique, les samedi et dimanche de 10h à 11h. Gautier Capuçon apparaît également à l'écran et en ligne dans des programmes tels que The Artist Academy, Prodiges et Now Hear This. En 2013, Deutsche Grammophon a également édité un DVD live de Gautier Capuçon avec le Berliner Philharmoniker et Gustavo Dudamel, dans une performance du premier Concerto pour violoncelle de Haydn. Dernière parution en novembre 2020 chez Warner Classics : un récital Emotions, composé de transcriptions d'oeuvres de Debussy, Satie, Elgar, Schubert Edith Piaf par le pianiste Jérôme Ducros, avec l'Orchestre de Chambre de Paris et Adrien Perruchon.

En janvier 2021, Gautier Capuçon est promu au grade de Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur.

Né en 1981 à Chambéry, Gautier Capuçon commence le violoncelle à l’âge de cinq ans avec Augustin Lefèbvre et étudie à Paris avec Annie Cochet-Zakine, Philippe Muller, puis à Vienne avec Heinrich Schiff. Il reçoit plusieurs premiers prix de concours internationaux, dont le Premier Grand Prix du Concours International André Navarra à Toulouse.

Yuja Wang

La critique dithyrambique et les ovations du public ne cessent d’accompagner l’éclatante carrière de Yuja Wang. Née à Beijing, la pianiste adulée pour son talent artistique et sa fascinante présence scénique, va atteindre de nouveaux sommets au cours de la saison 2019/20, ponctuée de récitals, séries de concerts, résidences saisonnières et grandes tournées avec les ensembles et chefs d’orchestre les plus prestigieux au monde. 

Les points forts de la saison comprennent sa présence en tant qu’artiste de l’année « Artist Spotlight » au Barbican Centre, où elle organise quatre manifestations distinctes dans lesquelles elle intervient : la première exécution à Londres du nouveau concerto pour piano intitulé Must the Devil Have All the Good Tunes? de John Adams (dont elle a interprété la première mondiale au printemps 2019) avec l’orchestre philharmonique de Los Angeles placé sous la direction de Gustavo Dudamel ; l’interprétation par les mêmes interprètes de cette œuvre à Boston et New York ; des récitals avec le violoncelliste Gautier Capuçon et le clarinettiste Andreas Ottensamer ; enfin un récital en soliste pour conclure sa résidence londonienne.


À l’automne 2019, elle a effectué une tournée en Chine avec l’orchestre philharmonique de Vienne, se produisant en concert à Macao, Guangzhou, Shanghai et Wuhan. Au début de l’année 2020, Yuja et Gautier Capuçon se sont à nouveau retrouvés pour une tournée de onze récitals exclusifs en Europe, avec la Philharmonie de Paris et le Wiener Konzerthaus. Elle a ensuite entamé de février à avril une longue tournée de récitals en soliste qui l’a menée sur les grandes scènes d’Amérique du Nord et d’Europe comme le Carnegie Hall à New York, le Davies Symphony Hall à San Francisco et le Concertgebouw à Amsterdam.


Yuja sera également la soliste vedette des grands orchestres d’Amérique du Nord dont le Boston Symphony Orchestra, sous la baguette d’Andris Nelsons ; le Toronto Symphony Orchestra, dirigé par Gustavo Gimeno ; le San Francisco Symphony, sous la direction de Michael Tilson Thomas et le Philadelphia Orchestra, placé sous la direction musicale de Yannick Nézet-Séguin.


Yuja a approfondi sa formation au Canada et au Curtis Institute of Music de Philadelphie auprès du pianiste et professeur Gary Graffman. Sa percée sur la scène internationale remonte à l’année 2007 lorsqu’elle a remplacé Martha Argerich comme soliste avec le Boston Symphony Orchestra. Elle a ensuite signé un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon et est devenue l’une des interprètes les plus célèbres au monde dont les apparitions et enregistrements sont acclamés à l’unisson par la critique et le public.  

Album

Tout dernier album de Yuja Wang

  • PIANO CONCERTOS · KLAVIERKONZERTE
  • Sergei Rachmaninov: No. 3 op. 30
  • Sergei Prokofiev: No. 2 op. 16
  • Simón Bolívar Symphony Orchestra of Venezuela Gustavo Dudamel
  • Int. Release 03 Feb. 2014

1 CD / Download

 

Pour acheter l'album, veuillez cliquez ici.

Le programme

Robert Schumann
Phantasiestücke op.73 : Zart und mit Ausdrück (″Tendre et avec expression″) - Lebhaft, leicht (″Vif et léger″) - Rasch, mit Feuer (Vite et avec feu″)
Johannes Brahms
Sonate pour violoncelle et piano n°1 op.38 en mi mineur : Allegro non troppo - Allegretto quasi minuetto - Allegro
Edvard Grieg
Sonate pour violoncelle et piano en la mineur op.36 (27’) : Allegro agitato - Andante molto tranquillo - Allegro : Allegro molto e marcato