Récital Thomas Adès

Musique 5 décembre 2018 – 20h30

Récital piano de Thomas Adès, le 5 décembre 2018, dans l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton

© Fondation Louis Vuitton / Gaël Cornier

Lieu
Auditorium
Durée
1h40

Que Thomas Adès s’empare de l’œuvre de Janáček est une évidence : comme compositeur, Adès a développé un langage émancipé des dogmes et des écoles, à l’instar de son aîné tchèque, auteur d’une œuvre inclassable, dont la modernité n’a pas d’équivalent européen. C’est comme pianiste que Thomas Adès, dont l’œuvre est parcourue de références au passé, rend hommage à Janáček, permettant la découverte d’un musicien encore trop mal connu.

L'artiste

Thomas Adès

Thomas Adès est né à Londres en 1971. Reconnu à la fois pour ses talents de compositeur et d’instrumentiste, il collabore régulièrement avec les principaux orchestres, maisons d’opéras et festivals du monde entier. Il est l’auteur de trois opéras dont le plus récent, The Exterminating Angel, a été donné en première mondiale en 2016 au Festival de Salzbourg avant d’être représenté sur la scène du Metropolitan Opera de New York et au Royal Opera House de Londres, sous la direction du compositeur ; The Tempest (Royal Opera House et Metropolitan Opera) et Powder Her Face.

Ses œuvres pour orchestre ont pour nom Asyla (CBSO, 1997), Tevot (Orchestre philharmonique de Berlin et Carnegie Hall, 2007), Polaris (New World Symphony, Miami 2011), le Concerto pour violon Concentric Paths (Berliner Festspiele et les BBC Proms, 2005), In Seven Days (concerto pour piano accompagné d’images - Orchestre philharmonique de Los Angeles et Royal Festival Hall à Londres, 2008), Totentanz pour mezzo-soprano, baryton et orchestre (BBC Proms, 2013), enfin, le Concerto pour piano et orchestre (Orchestre symphonique de Boston, 2019). Il a aussi composé de nombreuses œuvres de musique de chambre et pour le clavier.

Depuis 2016, Thomas Adès est partenaire artistique de l’Orchestre symphonique de Boston. À ce titre, il dirige l’orchestre et interprète de la musique de chambre à Tanglewood avec les musiciens de l’orchestre. Il dirige aussi le Festival d’été de musique contemporaine et enseigne régulièrement le piano et la musique de chambre au Séminaire international des musiciens de Prussia Cove en Cornouailles.

Thomas Adès apparaît régulièrement comme chef d’orchestre, à la tête des orchestres de Los Angeles et de San Francisco, du Philharmonique de Londres, de l’Orchestre de Boston, de l’Orchestre de la BBC, de l’Orchestre de la radio finlandaise, de l’Orchestre de Birmingham, et d’autres phalanges symphoniques comme le Royal Concertgebouworkest, le Leipzig Gewandhaus et l’Orchestre de Santa Cecilia. Côté opéra, outre The Exterminating Angel, il a dirigé The Rake’s Progress de Stravinsky au Royal Opera House et à l’opéra de Zürich,


The Tempest au Metropolitan Opera et à l’Opéra de Vienne, ainsi que le dernier opéra de Gerald Barry Alice’s Adventures Under Ground à Los Angeles (première mondiale) et à Londres (première européenne). Pour la saison 2020-21, Thomas Adès est compositeur invité à Elbphilharmonie. Il dirigera le NDR Elbphilharmonie Orchestra et le Deutsche Kammerphilharmonie de Brême en Europe. Pour fêter son 50e anniversaire en 2021, il sera de retour au Barbican Centre pour diriger la Sinfonia de Britten dans un concert consacré à ses créations et à des œuvres de Beethoven, Stravinsky et Janáček.

Ses engagement pianistiques prévoient des récitals en soliste au Carnegie Hall (Auditorium Stern) à New York et au Wigmore Hall à Londres, et des œuvres concertantes avec l’Orchestre philharmonique de New York et l’Orchestre symphonique de Boston. Il vient de graver deux albums, l’un consacré aux œuvres pour piano de Janáček, l’autre aux Voyage d’hiver de Schubert avec Ian Bostridge.

Thomas Adès collectionne les récompenses : Grawemeyer Award pour Asyla (1999) ; prix de la composition d’œuvres imposantes décerné par la Royal Philharmonic Society pour Asyla, The Tempest et Tevot ; prix Ernst-von-Siemens des compositeurs pour Arcadiana ; prix du compositeur britannique pour The Four Quarters. Son enregistrement chez EMI du coffret CD The Tempest pour Royal Opera House reçoit le prix 2010 de la musique contemporaine du magazine Gramophone ; son DVD de la production de The Tempest au Metropolitan Opera est distingué par le Diapason d'Or de l'année 2013 et consacré meilleur enregistrement d’opéra (Grammy Awards 2014) et enregistrement DVD musical de l’année (ECHO Klassik Awards 2014).

The Exterminating Angel remporte le « World Premiere of the Year » aux International Opera Awards en 2017. En 2015, il se voit décerner le prestigieux prix musical Léonie Sonning et en janvier 2021 il est juge du prix de la composition Tōru Takemitsu. 

Le programme

Leoš Janáček
Intégrale des œuvres pour piano
Po zarostlém chodníčku
Sur un sentier recouvert - Vol 1
Na památku
In memoriam
Po zarostlém chodníčku
Sur un sentier recouvert - Vol 2
Narodil se Kristus Pán
Christ, le Seigneur, est ressuscité
Malostranský palác (Andante)
Malá Strana Palace (Andante)
V Zpominka – Réminiscence
Réminiscence
V Mlhach
Dans les brouillards