Informations

La Fondation rouvrira ses portes le 22 septembre 2021 avec l’exposition La Collection Morozov. Icônes de l’art moderne. La billetterie en ligne est ouverte, vous pouvez dès à présent réserver votre visite.

Seiji Ozawa International Academy Switzerland à la Fondation Louis Vuitton

Musique Du 02.07.2017 au 03.07.2017

Lieu
Auditorium

Le programme

  • Dimanche 2 juillet 2017

    • 17h30-19h

      Masterclasse publique de quatuor à cordes

  • Lundi 3 juillet 2017

    • 20h30

      Concert en Quatuors à cordes et en orchestre de chambre dirigé par Kazuki Yamada

La Seiji Ozawa International Academy of Switzerland

La Seiji Ozawa International Academy of Switzerland

Passionné par l’enseignement, Seiji Ozawa a fondé en 2004 à Rolle près de Genève l’International Music Academy – Switzerland, connue depuis 2011 sous le nom de ‘Seiji Ozawa International Academy Switzerland’.

L’idée de Seiji Ozawa

 

Pour Seiji Ozawa, la pratique musicale de la musique de chambre et du quatuor en particulier est essentielle. Le quatuor, selon Seiji Ozawa, est l’essence même de la musique. Les compositeurs y donnent le meilleur d’eux-mêmes, sans rien de décoratif ni de superflu. Travailler un quatuor à cordes permet d’aller au plus profond du style et des intentions de son créateur. Cet apprentissage constitue une étape nécessaire pour que de jeunes virtuoses deviennent des artistes de premier plan.


La sélection

 

La sélection de ces musiciens appelés à pratiquer leur art au plus haut niveau est rigoureuse. Dirigé par Blanche d’Harcourt et composé d’anciens étudiants de l’Académie, le Comité de sélection choisit tout au long de l’année dans les principaux conservatoires et concours internationaux européens des jeunes talents pour participer aux auditions. Puis, le groupe final des étudiants est défini par Seiji Ozawa, la Direction artistique ainsi que les professeurs.


Les professeurs

 

La mission de l’Académie est de transmettre aux instrumentistes les plus talentueux de la jeune génération ce qui ne peut résulter que d’un travail collégial et d’une exigence acquise au contact des meilleurs enseignants. Pour cela, l’Académie réunit des professeurs, tous interprètes, dont la renommée internationale s’accompagne d’une longue expérience de l’enseignement musical. Ainsi Pamela Frank, Nobuko Imai ou encore Sadao Harada.


L’Académie

 

Les quatuors se forment par affinité, sur la base des échanges entre Seiji Ozawa, les professeurs, les instrumentistes, et la direction artistique, en tenant compte du style, de la sonorité et du tempérament de chaque musicien. Les étudiants travaillent à tour de rôle avec les professeurs, en présence de Seiji Ozawa, ce qui assure la transmission d’un savoir-faire unique.


Les concerts

 

Seiji Ozawa dirige l’ensemble des étudiants au cours de répétitions publiques auxquelles sont conviés le public de Rolle ainsi que les invités de l’Académie. Une série de concerts, donnés dans des salles prestigieuses telles que le Victoria Hall à Genève ou le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, clôture les travaux de l’école. Un concert est également offert aux résidents de la Fondation Aigues-Vertes.


Pendant l’année

 

Très investie, l’équipe artistique conseille les jeunes musiciens, tandis que le bureau de Genève veille sur l’organisation et la gestion de l’Académie.

les artistes

Kazuki Yamada

Chef d’orchestre

Né en 1979 à Kanagawa au Japon, Kazuki Yamada étudie le piano avant de se consacrer à la direction d’orchestre. Après ses études à la Tokyo National University of Fine Arts & Music, il remporte en 2009 le Concours international des jeunes chefs d'orchestre de Besançon. Depuis, il a dirigé les orchestres de Saint-Pétersbourg, Stockholm, Göteborg, Cologne, Birmingham, Berlin, d’Australie, de la Rai, de la NHK, de Paris, de Toulouse, le Philharmonia, le Sinfonia Varsovia, l’English Chamber Orchestra, le Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre philharmonique Tchèque et l'Orchestre de la Suisse Romande. 

Depuis 2017, Kazuki Yamada est directeur artistique et musical de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, chef principal de l’Orchestre philharmonique du Japon et de celui de Sendai; il est chef associé de l’Ensemble orchestral de Kanazawa, directeur musical du Yokohama Sinfonietta, du Chœur philharmonique de Tokyo et chef principal invité de l'Orchestre symphonique de Birmingham.

Sadao Harada

Professeur

A onze ans, le jeune Sadao Harada suit la même formation musicale que Seiji Ozawa, comme violoncelliste avec le maitre Hideo Saito à l’école de musique Toho Gakuen à Tokyo. Il devient le plus jeune violoncelliste de l’Orchestre de Tokyo. Il part ensuite pour New York où il étudie la musique de chambre à la Juilliard School, avec Robert Mann comme professeur. 

En 1969, il fonde le Tokyo String Quartet qu’il dirige pendant trente ans et qui remporte un immense succès. Il se produit dans le monde entier comme soliste et chambriste renommé. Professeur à Yale University aux États-Unis, à la Staatliche Hochschule für Musik Trossingen en Allemagne et à la Ueno Gakuen University au Japon, Sadao Harada est réputé pour sa maîtrise technique exceptionnelle et pour le dynamisme de ses interprétations.

Nobuko Imai

Professeur

 

Née en 1943, la célèbre altiste Nobuko Imai fait ses études à l’école de musique Toho Gakuen au Japon comme Seiji Ozawa et Sadao Harada, puis à Yale University et à la Juilliard School aux États-Unis. Altiste de renommée mondiale, membre du céleèbre Vermeer Quartet, fondatrice du Michelangelo Quartet, Nobuko Imai se produit avec des orchestres prestigieux comme le Philharmonique de Berlin, le London Symphony, le Royal Concertgebouw et le Chicago Symphony. 

Elle joue avec des artistes de premier plan : Gidon Kremer, Midori, Isaac Stern, Martha Argerich et bien d’autres. En 2009, elle crée le premier Concours international dédié à l'alto. Considérée comme une des plus grandes altistes de notre temps, son charisme et son talent font de Nobuko Imai un professeur recherché. Elle enseigne actuellement au Conservatoire d’Amsterdam, à l’Académie internationale Kronberg et à l’École supérieure de musique Reine-Sophie à Madrid. Professeur extraordinarius à la Ueno Gakuen University de Tokyo, elle est professeur invitée au Conservatoire de Beijing.

Pamela Frank

Professeur

Initiée très jeune à la musique par ses parents, Pamela Frank gagne vite une réputation mondiale avec un répertoire tant classique que contemporain. Comme soliste ou chambriste, elle joue avec les orchestres les plus célèbres du monde (New York Philharmonic, Chicago Symphony Orchestra, Berlin Philharmonic...).

En 1999, elle remporte le prestigieux Avery Fisher Prize. Pamela Frank est une pédagogue recherchée. Professeur de violon au Curtis Institute of Music et chaque année, aux festivals de Tanglewood, Ravinia et Verbier, elle est aussi directrice artistique de “Evnin Rising Stars” au Caramoor Center for the Arts et présidente du jury du Concours Menuhin 2018. Avec le physiothérapeute Howard Nelson, elle s’est lancée dans “Fit as a Fiddle Inc.”, un programme qui propose aux musiciens des traitements leur permettant de poursuivre leur carrière musicale malgré́ une blessure.

Première partie
6 mouvements de Quatuors à Cordes

Bartok, Quatuor n°4

Beethoven, Quatuor op.95

Brahms, Quatuor op.51 n°2

Dvorak, Quatuor n°13

Haydn, Quatuor op.50 n°5

Ravel, Quatuor en Fa majeur

Deuxième partie
Orchestre de chambre à 26 instruments à cordes – Direction Kazuki Yamada

Dvorak, Sérénade pour cordes op.22

Moderato

Tempo di valse

Scherzo vivace

Larghetto

Finale : Allegro vivace