La Collection Courtauld. Le parti de l'impressionnisme

Exposition passée - Du 20 février au 17 juin 2019

Edouard Manet. Bar aux Folies-Bergère, 1882. Huile sur toile 96 x 130 cm. The Samuel Courtauld Trust, The Courtauld Gallery, London
La Collection Courtauld. Le parti de l'impressionnisme
Exposition

Edouard Manet. Bar aux Folies-Bergère, 1882. Huile sur toile 96 x 130 cm. The Samuel Courtauld Trust, The Courtauld Gallery, London

L'exposition présente la collection de l'industriel et mécène anglais Samuel Courtauld, l'une des plus significatives collections de peintres impressionnistes, rassemblés pour la première fois à Paris depuis 60 ans.

 

L’exposition témoigne de l’extrême exigence et de l’engagement artistique de Samuel Courtauld. Elle réunit quelque 110 œuvres – dont une soixantaine de peintures, mais aussi des œuvres graphiques, ayant toutes appartenu à Samuel Courtauld et majoritairement conservées à la Courtauld Gallery ou dans différentes collections publiques et privées internationales. Elle présente également un ensemble de dix aquarelles de J.M.W. Turner qui ont appartenu au frère de Samuel Courtauld, Sir Stephen Courtauld.

 

Occasion unique de découvrir quelques-unes des plus grandes peintures françaises de la fin du XIXème siècle et du tout début du XXème siècle (Manet, Seurat, Cézanne, Van Gogh, Gauguin), l’exposition réunit des chefs-d’œuvre tels que :  

Bar aux Folies-Bergère de Manet (1882) 

Nevermore de Gauguin (1897)

La Loge de Renoir (1874)

La femme se poudrant de Seurat (1889)

L’autoportrait à l’oreille bandée de Van Gogh (1889)

Le parcours de l’exposition se déroule chronologiquement et retrace le développement de l’impressionnisme et du postimpressionnisme à partir des années 1860 jusqu’au tournant du XXème siècle. Des sections consacrées à des grandes figures artistiques – parmi lesquelles Cézanne, Gauguin, Manet, Seurat, Renoir, Van Gogh, Gauguin – illustrent la vision, le goût et l’engagement de Samuel Courtauld dans la constitution de sa propre collection ainsi que son implication dans l’enrichissement des collections nationales.

 

L’exposition incarne la volonté de la Fondation Louis Vuitton de valoriser la place des collectionneurs emblématiques dans l’histoire de l’art dans la lignée de précédentes expositions organisées par la Fondation réunissant des chefs-d’œuvre significatifs de la Modernité, rassemblés par de prestigieuses institutions publiques : « Les Clefs d’une passion » (2014-2015), « Être Moderne : Le MoMA à Paris » (2017-2018) et des collectionneurs éclairés : « Icônes de l’art moderne. La Collection Chtchoukine » (2016-2017).

 

La Courtauld Gallery abrite une collection d’œuvres d’art datant de la pré-renaissance jusqu’au XXème siècle. Elle est reconnue pour sa collection inégalée de peintures impressionnistes et postimpressionnistes, ainsi que la plus large collection britannique d’œuvres de Cézanne

 

La Courtauld Gallery héberge également le principal centre d’étude d’histoire de l’art, de conservation et de commissariat d’exposition – The Courtauld Institute of Art. Grâce à ses archives photographiques (environ 3,2 millions d’images) et son éventail de programmes diplômants spécialisés, il est à ce jour, mondialement reconnu.

 

Exposition organisée par The Courtauld Gallery, Londres et la Fondation Louis Vuitton.

 

En partenariat avec France Culture. 

 

QUI EST SAMUEL COURTAULD ?

Samuel Courtauld (1876 - 1947) est un industriel anglais, collectionneur d'art et fondateur du Courtauld Institute of Art et de la Courtauld Gallery à Londres en 1932.

 

Samuel Courtauld joue un rôle fondamental dans la reconnaissance de Cézanne au Royaume-Uni, en rassemblant le plus grand ensemble du peintre, dont la Montagne Sainte-Victoire au grand pin et l’une des cinq versions des Joueurs de cartesSeurat constitue l’autre point fort de la collection avec un ensemble significatif de quatorze œuvres, dont La Jeune Femme se poudrant.

Les liens qu’entretient Samuel Courtauld avec la France sont déterminants dans les motivations et l’esprit de sa collection. Sa famille, originaire de l’île d’Oléron, immigre à Londres à la fin du XVIIe. D’abord orfèvres, ses ancêtres créent une entreprise de textile en 1794 qui deviendra avec l’invention de la viscose, fibre synthétique révolutionnaire, une des plus importantes entreprises de textile au monde au tout début du XXe siècle. Samuel Courtauld accède à sa présidence en 1921 et accompagne son développement jusqu’en 1945. Francophile, il se rendra régulièrement à Paris, notamment pour acheter des œuvres auprès des marchands français, conseillé entre autres par l’historien d’art et marchand Percy Moore Turner.

 

Sa collection, constituée entre 1923 à 1929, en moins de 10 ans, en parfaite concertation avec sa femme Elizabeth, est d’abord montrée dans leur demeure néoclassique de Home House, construite par l’architecte Robert Adam en 1773-1777, située à Portman Square, au centre de Londres. 

 

En 1931, la volonté de Samuel Courtauld de donner au public un accès à l’histoire de l’art et aux œuvres se poursuivra à travers la création de l’Institut Courtauld, abrité dans la demeure familiale de Home House. Il ajoute à ce don celui de la moitié de sa collection, soit soixante-quatorze œuvres (peintures, dessins, estampes) parmi lesquelles les étudiants circulent librement. Le reste de la collection, augmentée de quelques œuvres acquises ultérieurement, sera transmis au moment de sa mort à l’Institut Courtauld.

 

Portrait de Samuel Courtauld © Courtauld Institute

LES ARTISTES

Modigliani Amedeo, Eugène Boudin, Paul Cézanne, Constantin Guys, Honoré Daumier, Edgar Degas, Benno Elkan, Paul Gauguin, William Gaunt, Georges Seurat, Joseph Mallord William Turner, Edouard Manet, Henri Matisse, Claude Monet, Paul Nash, Pablo Picasso, Pierre Bonnard, Camille Pissarro, Auguste Renoir, Auguste Rodin, Henri (dit Le Douanier) Rousseau, Alfred Sisley, Henri de Toulouse-Lautrec, Vincent Van Gogh, Edouard Vuillard 

LES COMMISSAIRES

Commissaire général : Suzanne Pagé

Commissaires : Angéline Scherf et Dr Karen Serres

Architecte en charge de la scénographie : Marco Palmieri

LE PARTENAIRE

L'essentiel

Du 20 février au 17 juin 2019

Votre visite

Application de visite téléchargeable gratuitement sur votre smartphone iOS et Android ou disponible en prêt au comptoir d’accueil    

Micro-visites : gratuites avec votre billet et sans réservation, durée 15 min, départs de visite toutes les 30 min en français.

FLV Kids

Application Archi-moi : un jeu intelligent permettant aux enfants d’appréhender autrement l’architecture. 

Les tarifs

  • - Tarif plein 16.00€
  • - Tarif famille 32.00€
  • - Tarif réduit 10.00€
  • - Tarif réduit 5.00€

Partager

Vincent van Gogh. Autoportrait à l'oreille bandée, 1889. Huile sur toile, 60,5 x 50 cm. The Courtauld Gallery (The Samuel Courtauld Trust), London


Paul Cézanne. Joueurs de cartes, vers 1892-1896. Huile sur toile, 60 x 73 cm. The Courtauld Gallery (The Samuel Courtauld Trust), London


Paul Gauguin. Te Rerioa, 1897. Huile sur toile, 95.1 x 130.2 cm. The Courtauld Gallery (The Samuel Courtauld Trust), London


Pierre-Auguste Renoir. La Loge, 1874. Huile sur Toile, 80 x 63,5 cm. The Courtauld Gallery (The Samuel Courtauld Trust), London 


La catalogue. La Collection Courtauld

La Fondation Louis Vuitton. Le journal n°9

Devenir membre

Faites de la Fondation l'un de vos endroits préférés!
Coupe-file, Avant-première, Invitations, Ligne dédiée...
Découvrez nos programmes Membres YPass, Family Pass et Collector.

Exposition
related event image
La Collection de la Fondation. Le parti de la peinture

La Fondation présente une nouvelle sélection de 70 œuvres de sa collection et rassemble 23 artistes internationaux qui nous font voyager des années 1960 à nos jours autour d'un thème principal : la peinture.


Du 20 février au 26 août 2019
Exposition
related event image
Gilbert & George. There Were Two Young Men, April 1971

La Fondation présente un ensemble rare et complet de Gilbert & George, « There Were Two Young Men » (april 1971), une « sculpture-au-fusain-sur-papier » en six parties qui appartient à la​ Collection de la Fondation. Par sa dimension même, « There Were Two Young Men » implique une relation immersive pour le spectateur. 


Du 3 juillet au 26 août 2019
Exposition
related event image
Open Space #5 Lauren Halsey

​A l'occasion d'Open Space #5, la Fondation accueille, pour sa première exposition personnelle en Europe, l'artiste afro-américaine basée à Los Angeles, Lauren Halsey (1987-USA) qui développe une installation inédite constituée de modules géologiques -Funk Mound-.

Samedi 4 mai au lundi 2 septembre 2019