Anicka YI - The Flavor Genome

Exposition en cours - Du 26 juin 2020 au 10 janvier 2021

THE FLAVOR GENOME. Anicka Yi, 2016
Courtesy of the Fondation Louis Vuitton. Work presented in partnership with Solomon R. Guggenheim Museum, New York © Anicka Yi
Anicka YI - The Flavor Genome
À l'international

THE FLAVOR GENOME. Anicka Yi, 2016

Courtesy of the Fondation Louis Vuitton. Work presented in partnership with Solomon R. Guggenheim Museum, New York © Anicka Yi

Dans le cadre du programme "Hors les murs", l’Espace Louis Vuitton München vous invite à découvrir une œuvre emblématique de l’artiste américano-coréenne Anicka Yi, The Flavor Genome (2016), lauréate 2020 du prix « Award for the Filmic Œuvre ». Ce prix est présenté par Louis Vuitton en association avec le festival biennal de Munich KINO DER KUNST, qui étudie le lien entre art visuel et cinéma. Cette projection 3D est mise en avant en corrélation avec une œuvre de l’artiste américaine Trisha Donnelly. Les deux œuvres, qui appartiennent à la Collection, sont présentées dans le cadre du programme « Hors-les-murs » de la Fondation Louis Vuitton.

 

Née en 1971 à Séoul (Corée du Sud), Anicka Yi étudie le monde animal, explorant la rencontre entre espèces, l’hybridité et la pollinisation. The Flavor Genome est une réflexion approfondie sur l’union plante-animal et le potentiel des senteurs et des saveurs artificielles. Tourné en 3D au Brésil, dans la forêt amazonienne, le film entremêle des scènes où l’on voit l’artiste compiler des données (tout en se promenant avec langueur dans une serre d’orchidées ou en se faisant transporter à bord d’un canot), des scènes animées montrant des cellules et des micro-organismes, et un scientifique anonyme travaillant dans son laboratoire sur des pétales d’orchidées. De plus, de nombreuses juxtapositions surréalistes associent des souvenirs de science-fiction à un vocabulaire scientifique résolument biomédical, montrant une perception de la nature influencée par de nouvelles avancées scientifiques et technologiques, ainsi que l’épuisement des ressources dans l’hémisphère Sud causé par une consommation incontrôlée dans les sociétés occidentales.

 

En parallèle, la vidéo Untitled (2008) est une excellente illustration de l’œuvre de l’artiste californienne Trisha Donnelly. Figure emblématique de la scène artistique new-yorkaise, Donnelly développe une pratique singulière composée de formes hybrides qui peuplent un monde à la fois étrange et familier, où les images numérisées ou filmées sont manipulées, modelées ou déchiquetées au point de ne pas exister, ressemblant à un organisme vivant, malléable et sensible exposé à toutes les utilisations possibles par l’artiste. Grâce à des projections hypnotiques, Donnelly nous met au défi de regarder au-delà des apparences, nous impliquant dans une expérience sensorielle intense. Toutes ses œuvres sont intitulées Untitled et ne sont jamais accompagnées de cartels ou de textes de présentation. Untitled (2008) est ainsi emblématique : une expression énigmatique de l’incommunicabilité, représentée par un collage Internet contemporain et surréaliste, mêlant rayons d’énergie ou d’éclair rayonnant d’une rose, une photo d’une femme en uniforme fumant une cigarette, et un mystérieux brouillard synthétique. Qu’il s’agisse de vision ou de réminiscence, cette imagerie mentale crée un sentiment d’étrangeté suspendu dans le temps.

 

À travers un montage visuel et l’étude des parfums, ces deux artistes s’intéressent à la façon dont les sens et la perception influencent notre comportement - selon les mots d’Anicka Yi, « une biopolitique des sens ». Cette exposition, qui confronte les œuvres corollaires des deux artistes, présente des œuvres volontairement étranges et fantastiques, axées sur un monde naturel influencé par de nouvelles avancées technologiques et scientifiques.

Trisha Donnelly. Untitled, 2008
Courtesy of the Fondation Louis Vuitton
© Trisha Donnelly /Galerie Air de Paris
Anicka YI - The Flavor Genome
À l'international

Trisha Donnelly. Untitled, 2008

Courtesy of the Fondation Louis Vuitton

© Trisha Donnelly /Galerie Air de Paris

Les artistes

Anicka Yi

Anicka Yi, née en 1971 à Séoul (Corée du Sud), vit et travaille à New York (États-Unis). S’appuyant sur les recherches de scientifiques, biologistes et parfumeurs, Anicka Yi élabore depuis une dizaine d’années une œuvre singulière à la croisée du politique et du macrobiotique.

Ses matériaux de prédilection sont aussi variés que des fourmis, de la fourrure, des fluides corporels ou des bactéries détournés à des fins d’installations, de sculptures et de films. Résultats d’une alchimie d’expérimentations et de matières – souvent incompatibles –, ses œuvres sont immersives par le biais d’une vidéo 3D ou d’environnements olfactifs. En 2016, Anicka Yi a reçu le Prix Hugo Boss décerné par le Solomon R. Guggenheim Museum de New York. C’est là qu’elle a présenté, en 2017, sa première exposition « Life is cheap » qui explorait son « intérêt sociopolitique pour l’olfaction ». Elle a également organisé plusieurs expositions personnelles, au Fridericianum de Kassel, en Allemagne, en 2016, et à la Kunsthalle de Bâle en Suisse en 2015. Ses œuvres ont également été présentées dans plusieurs expositions collectives internationales, y compris à The Warehouse, Rachofsky Collection, Dallas, États-Unis (2020) ; à la Biennale de Venise, Italie (2019) ; au MoMA, New York, États-Unis (2019), au Palais de Tokyo, Paris, France (2017) ; à la Gwangju Biennale Foundation, Gwangju, Corée du Sud (2016), entre autres. En 2019, Yi a été sélectionnée par l’Institut Berggruen dans le cadre de son programme « Transformations de l’être humain » (Californie, États-Unis). En 2020, elle a également été sélectionnée pour la commission Hyundai de la Tate Modern (Londres, Royaume-Uni) pour créer une œuvre monumentale pour le Turbine Hall (une ancienne salle des machines) du musée. 

Trisha Donnelly

Trisha Donnelly est née en 1974, à San Francisco (États-Unis), où elle vit et travaille toujours. Elle a étudié à la Yale University School of Art (USA) en 2000, après avoir obtenu un Bachelor of Arts de l’Université de Californie à Los Angeles (États-Unis).

Dans ses développements mystiques et son esthétique éthérée, l'œuvre de Donnelly n'est pas sans évoquer l'ésotérisme des années 1960. Néanmoins, c'est bien au regard d'une période contemporaine, portée par l'hyper-communication, la fragmentation des images, leurs collisions et la consommation rapide, que se construit son œuvre. Celle-ci n'est pas autoritaire, elle fait grâce au spectateur d'investir ou non son travail, d'accepter ou non la partie. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions collectives au Musée d’Art moderne de Paris, France (2019), au Hammer Museum de Los Angeles, États-Unis (2019), au Künstlerhaus de Stuttgart, Allemagne (2016) ou au Solomon R. Guggenheim Museum de New York, États-Unis (2015). Parmi ses expositions solo figurent des présentations à la Collection Julia Stoschek de Düsseldorf, Allemagne (2015), à la Serpentine Gallery de Londres, Royaume-Uni (2014) et au SF MoMA de San Francisco, États-Unis (2013). Elle a reçu le prix Wolfgang Hahn en 2017 (Cologne, Allemagne) et le Prix de la Fondation Luma en 2010 (Arles, France), entre autres.  

L'essentiel

Du 26 juin 2020 au 10 janvier 2021

Votre visite

Espace Louis Vuitton München 

Maximilianstrasse 2a

80539 München 

 

T +49 89 55 89 38 100

Partager

Devenir membre

Faites de la Fondation l'un de vos endroits préférés!
Coupe-file, Avant-première, Invitations, Ligne dédiée...
Découvrez nos programmes Membres YPass, Family Pass et Collector.

Exposition
related event image
Open Space #7 Jean Claracq

​Open Space est un programme dédié à la création dans ses expressions les plus actuelles. Des artist​es nationaux et internationaux sont invités à imaginer un projet spécifique dans le bâtiment de Frank Gehry.

Du 23 septembre 2020 au 3 janvier 2021



Exposition
related event image
Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton

La Fondation Louis Vuitton accueillera le premier événement consacré en France à Cindy Sherman depuis son exposition personnelle au Jeu de Paume en 2006 : l’exposition « Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton » (initialement prévue du 2 avril au 31 août 2020). 

Du 23 septembre 2020 au 3 janvier 2021