Philippe Parreno - Elsewhen

Exposition en cours - Du 11 mai 2019 au 14 novembre 2019

Le programme "Hors-les-murs" inauguré 2014 présente des oeuvres inédites de la Collection dans les Espaces Louis Vuitton de Tokyo, Munich, Pékin et Venise, conformément à l'engagement pris par la Fondation de créer des projets internationaux et de les rendre accessibles à un plus large public. 

 

Organisée dans le cadre des événements collatéraux de la 58e Exposition internationale d’art - La Biennale di Venezia, la Fondation présente sa nouvelle exposition "Hors-les-murs", Elsewhen, qui met à l'honneur l'installation inédite de l'artiste français Philippe Parreno à l'Espace Louis Vuitton Venezia. 

 

Depuis ses débuts artistiques dans les années 1990, Philippe Parreno ne cesse de transformer la relation entre l’œuvre et son exposition : pour lui, la notion même d’exposition est une œuvre de création, une entité polyphonique qu’il conçoit comme un grand automate composé de différents media tels que le film, l’informatique, le son, le dessin, la sculpture et l’animation. Ces éléments s’imbriquent dans un espace donné rythmé par une chorégraphie au vocabulaire récurrent, composé de marquises, de ballons, de musique, de sons, de films et d’objets, invitant à une expérience sensorielle intangible. Le temps joue aussi un rôle fondamental car il définit le rythme de l’exposition : des programmes informatiques avec time codes créent des séquences, contrôlent le son et les effets de lumière, activant ainsi les espaces et les objets.

 

Dans Elsewhen, Philippe Parreno crée une expérience où les souvenirs du passé remontent dans une temporalité disruptive. Les marqueurs habituels de la perception sont annihilés au profit d’un processus stimulant qui invente de nouvelles méthodes de compréhension défiant les catégories rationnelles et l’ordre établi.

Depuis If This Then Else (Gladstone Gallery, New York, 2016), Philippe Parreno utilise l’activité des micro-organismes vivants contenus dans un bioréacteur conçu et mis au point par les chercheurs Jean-Baptiste Boulé (CNRS, Muséum national d’Histoire naturelle, Université La Sorbonne) et Nicolas Desprat (Laboratoire de physique statistique, Ecole Normale Supérieure, université de recherche PSL ‒ Université Paris-Diderot Sorbonne Paris-Cité) dans ses expositions. Ces levures ont continué à se développer et à muter pendant toute la durée des grandes expositions de l’artiste à la Tate Modern de Londres, au Jumex Museum de Mexico, ou encore au musée Gropius Bau de Berlin. Chaque présentation est l’occasion d’une expérience au cour de laquelle les réactions des micro-organismes à leur environnement sont mesurées, lesquelles influencent à leur tour le rythme de l’exposition. Elsewhen est donc la suite de l’histoire du long développement de ces micro-organismes, le souvenir de l’exposition étant lu tel que l’a mémorisé le bioréacteur.

 

Entre des murs habillés d’un papier peint jaune phosphorescent orné d’iris noirs, une grande marquise lumineuse qui revisite celles qui surplombaient autrefois l’entrée des cinémas flotte au-dessus d’un grand volet vertical mécanique à lames en miroir. Un programme numérique hybride expérimental contrôle ces éléments interdépendants, provoquant l’apparition ou la disparation de la lumière à intervalles irréguliers en tournant les persiennes pour y faire passer des pulsations d’air ou des sons de synthèse, le tout en écho aux réactions des micro-organismes intégrés au programme. Quand les lames tournent, le miroir reflète les silhouettes des visiteurs et la structure de la marquise. Quand la lumière s’éteint, toutes les formes deviennent fantomatiques, accentuées par les murs phosphorescents qui virent au vert foncé et au noir. Loin de leur fonction utilitaire initiale, les éléments adoptent une identité malicieusement équivoque qui fait entrer le pouls de la vie dans l’espace tout en créant une interaction singulière entre le public et le contexte.

L'artiste

Philippe Parreno

L’artiste français Philippe Parreno est né en 1964. Il considère l’exposition comme un support qu’il remet constamment en cause et dont il réinvente le format à travers le film, la sculpture, la performance, le dessin et le texte. Ses œuvres font partie des collections du Centre Georges Pompidou à Paris, du Kanazawa Museum of the 21st Century au Japon, du MoMA à New York, du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, du San Francisco Museum of Modern Art, du musée Solomon R. Guggenheim à New York, de la Tate Modern à Londres et du Walker Art Center à Minneapolis. 

Ces dernières années, plusieurs institutions ont présenté des expositions monographiques de Philippe Parreno : le Palais de Tokyo à Paris (2014/2013), le Garage Center for Contemporary Culture à Moscou (2013), la Fondation Beyeler de Riehen/Bâle en Suisse (2012), la Serpentine Gallery de Londres (2010-2011), le Centre for Curatorial Studies, Bard College, New York (2009-2010), l’Irish Museum of Modern Art de Dublin en Irlande (2009-2010), la Kunsthalle Zürich en Suisse (2009) et le Centre Georges Pompidou à Paris (2009). Son travail a aussi été présenté dans le cadre de l’Exposition internationale d’art internationale de la Biennale de Venise en Italie (1993, 1995, 2003, 2007 et 2009), à la Biennale de Lyon (1997, 2003 et 2005) et à la Biennale d’Istanbul (2001). En 2016, Philippe Parreno a reçu la prestigieuse Hyundai Commission pour une exposition intitulée Anywhen dans l’ancienne salle des machines de la Tate Modern à Londres.  

 

Philippe Parreno vit et travaille actuellement à Paris.

L'essentiel

Du 11 mai 2019 au 14 novembre 2019

Votre visite

Espace Louis Vuitton Venezia 

Calle del Ridotto, 1353

30124 Venise – Italie

Tél. +39 041 8844318 

Partager

DANNY THE STREET (2015) and ANOTHER DAY

ANOTHER SUN (WITH LIAM GILLICK, 2014)

Exhibition view: Philippe Parreno: ‘Hypothesis’ at HangarBicocca, Milan. © the artists. Courtesy of the artist; Pilar Corrias, London; Gladstone Gallery, New York and Brussels; Esther Schipper, Berlin. Photo credits Andrea Rossetti


© Philippe Parreno. Courtesy of the artist; Pilar Corrias, London; Gladstone Gallery, New York and Brussels; Esther Schipper, Berlin. Photo credits Andrea Rossetti


Philippe Parreno. Danny the street, 2015. 

Exhibition view: Philippe Parreno: H {N)Y P N(Y} OSIS at Park Avenue Armory, New York. © Philippe Parreno. Courtesy of the artist; Pilar Corrias, London; Gladstone Gallery, New York and Brussels; Esther Schipper, Berlin. Photo credits © Andrea Rossetti


Devenir membre

Faites de la Fondation l'un de vos endroits préférés!
Coupe-file, Avant-première, Invitations, Ligne dédiée...
Découvrez nos programmes Membres YPass, Family Pass et Collector.

Exposition
related event image
Open Space #6 Meriem Bennani

​Open Space est un programme dédié à la création dans ses expressions les plus actuelles. Des artistes nationaux et internationaux sont invités à imaginer un projet spécifique. Nomade dans le bâtiment de Frank Gehry, Open Space se déroule selon un rythme régulier. 

Du 5 octobre 2019 au 27 janvier 2020



Exposition
related event image
Le monde nouveau de Charlotte Perriand

La Fondation ouvre une grande exposition consacrée à Charlotte Perriand (1903-1999), une femme libre, pionnière de la modernité, l'une des personnalités phares du monde du design du XXème siècle qui a contribué à définir un nouvel art de vivre. 

Du 2 octobre 2019 au 24 février 2020