Récital Filippo Gorini

Mercredi 20 mars 2019 - Auditorium

20h30

Dans le cadre de l’exposition « La Collection Courtauld : le parti de l’impressionnisme », la Fondation invite le jeune pianiste Filippo Gorini pour un récital qui fait écho à la remarquable série de concerts qu’Elizabeth Courtauld avait organisé avec le pianiste Artur Schnabel dans les années 1920.

 

Elizabeth Courtauld (1875-1931), ou « Lil » comme elle était connue, partageait avec son mari l’amour de la musique et de la peinture. C’est elle qui, en 1922, fit l’acquisition des deux premières toiles modernes de leur collection. Mais, sa plus grande passion allait à la musique. Comme Samuel portait aux nues l’impressionnisme, Elizabeth croyait profondément en l’importance de la musique classique pour le public, et elle aussi souhaitait remettre en cause les goûts et les habitudes de l’ordre établi pour parvenir à ses fins.

 

Dans les années 1920, Home House, la magnifique résidence londonienne des Courtauld, devint la vitrine de la musique et des beaux-arts : « l’un des couples les plus cultivés et les plus raffinés, dont la présidente est l’une des plus charmantes hôtesses de Londres », comme l’écrivit un contemporain. En 1927, Elizabeth invita le célèbre pianiste autrichien Artur Schnabel (1882-1951) à donner un récital chez elle à Home House, le ce qui marqua début d’une fructueuse amitié. L’expérience de Schnabel des Volksbühne, sociétés des concerts populaires en Allemagne, inspira Lil et, en 1929, elle lança le Concert Club. Sur abonnement, son but était net et précis : « Le Club a pour objet d’éveiller l’intérêt pour la musique, et de fidéliser un public large et régulier, parmi les mélomanes pour qui les prix habituels sont trop élevés. »    

Elizabeth Courtauld déclara qu’elle ne voulait pas que les artistes soient « paralysés par la stupidité des publics guindés. » Aussi, avec son directeur musical, Malcolm Sargent, elle sélectionna des programmes qui incluaient des œuvres moins connues et nouvelles, et tous les deux cherchèrent à toujours présenter les meilleurs chefs et solistes. Lil était personnellement responsable d’un grand nombre de ces relations. Avec des grands noms comme Schnabel, Otto Klemperer, Bruno Walter et bien d’autres célébrités, la saison d’ouverture du Concert Club fut un triomphe et la presse célébra le début d’un « nouveau chapitre dans la pratique de la musique ». Le paysage musical immuable fut bouleversé par le succès du Concert Club. Elizabeth Courtauld fut même attaquée pour favoritisme évident envers des musiciens étrangers. Elle ne fléchit pas, répondant avec les mêmes mots que son mari prononçaient à propos de la peinture : « [La musique] est la forme d’art la plus pure, et elle est supranationale. »

 

Après une longue maladie, Elizabeth Courtauld mourut en décembre 1931. Son époux poursuivit le Concert Club jusqu’en 1940, date à laquelle 132 concerts Courtauld-Sargent avaient été donnés. Certains figurent parmi les plus remarquables jamais organisés à Londres avant la Deuxième Guerre mondiale. Le premier concert Courtauld-Sargent qui eut lieu après le décès d’Elizabeth en présence de son époux voyait Artur Schnabel jouer les Variations Diabelli de Beethoven. Cette œuvre était l’une des préférées de Samuel Courtauld et un hommage à son épouse. Inspiré par le concert, il écrivit un mot déchirant à sa fille le lendemain : «  Je ressens si fortement que Lil n’est pas partie très loin ni très longtemps ».

 

Ernst Vegelin van Claerbergen

 

Responsable de la Courtauld Gallery

L'ARTISTE

Le pianiste italien Filippo Gorini est acclamé pour « son intelligence, son tempérament… et son imagination vivace ». En 2015, il a reçu le premier prix et le prix du public du concours Telekom-Beethoven à Bonn, puis, en mai 2018, le prestigieux prix « Una vita per la musica – Giovani » du théâtre « La Fenice » ; il est aussi lauréat du Prix Beethoven-Ring au Beethovenfest, Bonn (2017) et du « Young Euro Classic » Festival de Berlin (2016), et du Premier Prix au « Neuhaus Competition » du Conservatoire de Moscou (2013).

Le premier disque de Filippo est consacré aux Variations Diabelli de Beethoven, paru en août 2017 chez Alpha Classics. Cet enregistrement a reçu un accueil unanime de la critique, et notamment un Diapason d'Or et des éloges de la part du Guardian, BBC Music Magazine, Le Monde, Gramophone et bien d’autres.

 

Pour la prochaine saison, Filippo se produira au Canada et aux États-Unis et donnera de nombreux récitals en Europe. Il jouera avec le Vlaanderen Orkester (Troisième concerto de Beethoven), l’Orchestra Verdi de Milan (Second concerto de Brahms) et l’Orchestra Sinfonica Siciliana (Premier concerto de Beethoven).

 

Ses apparitions en concert en Europe ont été acclamées. Il a joué sur de nombreuses scènes prestigieuses : Konzerthaus de Berlin, Gewandhaus de Leipzig, Laeiszhalle et Elbphilharmonie de Hambourg, Philharmonie de Paris, Società del Quartetto di Milano, Flagey Studio à Bruxelles, Royal Academy of Music à Londres, Grande Salle du Conservatoire de Moscou, Beethovenhalle à Bonn et Sale Apollinee du théâtre de La Fenice à Venise. Outre sa carrière de soliste, Filippo est également chambriste : en 2016 il a joué au festival « La musique de chambre relie le monde » à Kronberg, avec Steven Isserlis, et plus récemment avec Marc Bouchkov à la Munich Reithalle. Il a collaboré avec le célèbre acteur Klaus Maria Brandauer.

 

Ses concerts et enregistrements CD sont diffusés par les stations de radio prestigieuses comme Radio3 et RadioClassica en Italie, Deutsche Welle et NDR en Allemagne, RTÉ Lyric FM en Irlande, Radio2 en Pologne. Il a joué avec de nombreux orchestres comme le Klassiches Philharmonisches Orchester, Beethoven Orchester de Bonn, Philharmonisches Orchester Vorpommern, Westdeutsche Sinfonia, Haydn Orchester Bozen, Orchestre symphonique du Liechtenstein, Philharmonique national slovaque, Philharmonique de Gyeonggi, sous la direction de Daejin Kim, Min Chung, Heribert Beissel et bien d’autres.

 

Après son diplôme avec mention du conservatoire Donizetti de Bergame, et une formation post-universitaire à l’université Mozarteum à Salzburg, Filippo poursuit ses études auprès de Maria Grazia Bellocchio et Pavel Gililov, et son mentor Alfred Brendel. Il est titulaire d’une bourse de l’Académie de musique du Lichtenstein. 

 

Crédit photo : © Mat Hennek

L'essentiel

Mercredi 20 mars 2019
20h30 - Auditorium

Les tarifs

  • - Tarif plein 25.00€
  • - Tarif membre 15.00€

PROGRAMME

Ludwig van Beethoven
Variations Diabelli pour piano seul
    

Devenir membre

Faites de la Fondation l'un de vos endroits préférés!
Coupe-file, Avant-première, Invitations, Ligne dédiée...
Découvrez nos programmes Membres YPass, Family Pass et Collector.

Concert
related event image
Récital Jean-Paul Gasparian Piano nouvelle génération

Au programme Claude Debussy, Tristan Murail, Olivier Messiaen et Frédéric Chopin.

Vendredi 17 mai 2019
20h30
Auditorium
Masterclasse
related event image
Classe d'Excellence de Violoncelle Gautier Capuçon

Assistez aux séances de travail avant la sélection des lauréats de la Promotion V.

Promotion V Auditorium
Concert
related event image
PIANO JAZZ SESSION : Shahin Novrasli

Le pianiste azéri Shahin Novrasli présente à la Fondation son nouvel album From Baku to New-York City​, produit par Ahmad Jamal. Le pianiste répond à l'invitation de son mentor pour un concert unique dans le cadre de la Nocturne de la Fondation. ​


Vendredi 5 juillet 2019