Les Virtuoses de Moscou - Vladimir Spivakov et Laurent Korcia, violons

30 octobre 2015 à 20h30

© Fondation Louis Vuitton / Puzzle Eventainment Photo © Fondation Louis Vuitton / Gaël Cornier

La programmation musicale de la Fondation Louis Vuitton mettra régulièrement à l’honneur les plus prestigieux orchestres de chambre internationaux. Pour ce premier concert de la saison 2015-2016, ce sont les Virtuoses de Moscou, dirigés par le Maestro Vladimir Spivakov, qui investissent l’Auditorium le temps d’une soirée exceptionnelle autour de Mozart, Tchaïkovski et Chostakovitch. En ouverture de programme, Vladimir Spivakov invite Laurent Korcia pour, ensemble, donner le sublime concerto pour deux violons de Jean-Sébastien Bach.

 

 

image

Programme détaillé

Jean-Sébastien Bach - Concerto pour deux violons BW 1043

Wolfgang Amadeus Mozart - Divertimento en fa majeur KV 138b No 3.

Dimitri Chostakovitch - Prélude et Scherzo

Piotr Ilitch Tchaïkovski - Sérénade pour cordes n°48



Durée: Environ 1h30

Date

Vendredi 30/10/2015 - 20h30

Tarif

Lieu

Auditorium

Vladimir Spivakov - Violon et direction

image

Violoniste virtuose et chef d'orchestre reconnu, Vladimir Spivakov est invité par les plus grandes formations internationales. Directeur artistique des Virtuoses de Moscou, il est également, depuis 2003, directeur musical et chef principal de l’Orchestre National Philharmonique de Russie. Il a fait ses études de violon dans la classe du célèbre professeur Youri Yankelevitch au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, tout en suivant en auditeur libre l'enseignement de David Oïstrakh.


Après avoir remporté les prix de nombreux concours internationaux de violon (Long-Thibaud à Paris, Montréal, Tchaïkovski à Moscou, Paganini à Gênes...), Vladimir Spivakov entreprend une brillante carrière internationale avec une tournée triomphale aux Etats-Unis en 1975, ainsi que de nombreux concerts en Europe. Les formations orchestrales parmi les plus renommées l’accueillent dès lors en tant que soliste. Vladimir Spivakov s'est produit, entre autres, avec l'Orchestre symphonique de Chicago, de New York, Londres, Los Angeles, le Philharmonique de Vienne, le Concertgebouw d'Amsterdam ou encore le Philharmonique de Berlin, pour ne citer qu'eux. Les plus grands chefs le dirigent: Leonard Bernstein, Claudio Abbado, Carlo Maria Giulini, Sir Georg Solti, Seiji Ozawa, Lorin Maazel... En 1979, Vladimir Spivakov crée en Russie son propre orchestre, Les Virtuoses de Moscou. Il réunit au sein de ce remarquable ensemble de chambre des musiciens solistes appartenant aux meilleures formations de son pays. Très rapidement, Les Virtuoses de Moscou vont acquérir une solide réputation internationale, donnant des concert dans le monde entier. Dès 1989 Vladimir Spivakov est directeur artistique du Festival international de Colmar. En 2001, il crée un festival international « Vladimir Spivakov invite » qui a lieu à Moscou ainsi qu’aux autres villes de l’Ex-Union Soviétique.


Vladimir Spivakov a enregistré près de 50 disques et ses albums ont reçu les plus hautes récompenses de la presse musicale internationale, comme, notamment, les Chocs de la musique ou les Diapason d'Or. II s'attache tout particulièrement à la musique du 20е siècle avec une série de Portraits modernes. En 1995, Vladimir Spivakov a enregistré un disque de grands "morceaux de bravoure" pour le violon intitulé Méditation. Parmi ses albums, on pourra citer un remarquable Hommage à Chostakovitch (1997), un disque consacré à Alfred Schnittke, un enregistrement du concerto pour violon de Jean Sibelius avec le Philharmonique de Saint-Petersbourg dirigé par Youri Temirkanov. II a gravé en 2001 un album de sonates (Richard Strauss, Franck...) avec Sergueï Bezrodny au piano et le premier concerto pour violon et orchestre de Chostakovitch avec James Conlon et l’Orchestre Philharmonique de Cologne. L'enregistrement des grands concertos pour violon du 20е siècle se poursuit avec celui d'Alban Berg et de Hartmann (2003). On peu également citer un Hommage à Alfred Schnittke, un album d'oeuvres d'Ernest Chausson en compagnie de la pianiste Hélène Mercier (Concert, opus 21 et Роèmе, opus 25), recompensé par un Choc du Monde de la Musique, ainsi qu'un disque consacré aux partitions d'Arvo Pärt (Berliner Messe, Fratres..), gravé avec les Virtuoses de Moscou et l’Academie d'art choral de Moscou (2003) etc.


Membre du jury de grands concours internationaux de violon (celui de Montréal au Canada, Carl Flesh à Londres, Paganini à Gênes, Yehudi Menuhin et Jacques Thibaud à Paris), Vladimir Spivakov est depuis plusieurs années président du concours Sarasate. En 2002 et 2007, il a présidé le jury du prestigieux concours Tchaïkovski de Moscou. Par ailleurs, depuis sept ans, Vladimir Spivakov assure les masterclasses de violon à Zurich, ayant pris la succession du grand violoniste Nathan Milstein. En juin 2004 et en 2010, V. Spivakov a présidé le jury du concours Monte-Carlo Violin Masters.


Outre ses qualités artistiques reconnues, Vladimir Spivakov n’hésite pas à s’engager pour soutenir des causes humanitaires. Membre actif de plusieurs œuvre de bienfaisance, il a créé en 1994 sa propre fondation qui aide depuis cette date des milles de jeunes musiciens et artistes de talent dans l’ex-Union Soviétique, dont plus de 700 ont reçu des instruments de musique, plus de 12000 une aide financière, et pour des centaines une aide médicale. La fondation a déjà organisé plus que 7000 concerts des jeunes musiciens et 1000 expositions des jeunes artistes en Russie et à l’étranger. En 2012, pour ses actions humanitaires, Vladimir Spivakov a reçu le Prix d'État de la Fédération de Russie (parmi les récipiendaires précédents sont le président Jacques Chirac, roi d’Espagne Juan Carlos Ier, patriarche de Moscou et de toute la Russie Alexis II, Alexandre Soljenitsyne, Valentina Terechkova).


Les compositeurs comme A. Schnittke, R. Chtchedrine, A. Pärt on dédié leurs œuvres à Vladimir Spivakov. Le musicien donne chaque année plus de 100 concerts en tant que soliste, chef invité, ainsi qu'à la tête de ses deux orchestres à travers le monde. Outre que ça, dès 2003, il est président de la Maison Internationale de la Musique de Moscou. Vladimir Spivakov joue un magnifique Stradivarius Hrimali datant de 1712.


Sa contribution au rayonnement de la musique et de la culture est reconnue internationalement. Vladimir Spivakov est décoré par les ordres en Russie, Italie, Ukraine, Kirghizie, Arménie, etc. En 2006, Vladimir Spivakov a été désigné « artiste de la paix » par l’UNESCO. ; en 2009 il est décoré par la médaille d’or Mozart de l’UNESCO. En 1999, il est nommé Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, en 2000, il est élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur et en 2010 au grade d’Officier.


Laurent Korcia - Violon, soliste invité

image

Parrainé dès son plus jeune âge par Pierre Barbizet et formé au Conservatoire national supérieur de musique de Paris par Michèle Auclair, elle-même disciple de Jacques Thibaud et George Enesco, Laurent Korcia est l’un des violonistes les plus reconnus de sa génération.


Soliste de l’année aux Victoires de la musique et Chevalier des Arts et Lettres, il se voit également décerner le Prix Georges Enesco de la SACEM ainsi que le Grand Prix de l’Académie du disque Charles Cros. Laurent Korcia est invité à jouer en soliste sous la direction des plus grands chefs : Valery Gergiev, Kurt Masur, Charles Dutoit, Semyon Bychkov, Emmanuel Krivine, Jean-Claude Casadesus, Daniele Gatti, Yuri Ahronovitch, Michel Plasson, Tugan Sokhiev, Manuel Rosenthal, Yutaka Sado, Vladimir Spivakov, John Nelson, Walter Weller, Yan-Pascal Tortelier, Heinz Wallberg…


Il est l’un des rares violonistes à donner des récitals de violon seul aux programmes allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui, ainsi que l’intégrale des Sonates d’Ysaÿe auxquelles il consacre son premier disque. Depuis son enregistrement des Sonates d’Ysaÿe jusqu’à BartóKorcia (Concerto n°2 avec le CBSO et Sakari Oramo, Sonate pour violon seul, Contrastes, Sonate n°1), reconnus comme des enregistrements de référence, Laurent Korcia propose par ailleurs des disques qui rencontrent un large public (Danses, Doubles Jeux avec Michel Portal, Jean-Efflam Bavouzet, Tatjana Vassilieva, Michael Wendeberg… ainsi que le Stabat Mater de Bruno Coulais avec Guillaume Depardieu). Son dernier CD, consacré à Paganini, Kreisler et Ysaÿe, vient de paraître chez Naïve.


Laurent Korcia joue sur le violon Zahn de Stradivarius (1719) qui lui est prêté par le groupe LVMH Louis Vuitton-Moët-Hennessy.



Les Virtuoses de Moscou

image

L’orchestre de chambre « Les Virtuoses de Moscou » est fondé par le violoniste virtuose Vladimir Spivakov en 1979, avec certains de ses amis premiers pupitres des grands orchestres russes, solistes primés de nombreux concours internationaux dans chacune de leur discipline instrumentale.


Dès lors, cet ensemble de haute volée a justifié allègrement le titre de Virtuoses de Moscou. Durant ses nombreuses années d’existence, les musiciens ont contribué au rayonnement de l’orchestre en associant leurs personnalités, brillantes et multiples ainsi que leurs différents styles d’exécution. Leur répertoire marqué du sceau de l’éclectisme comprend des oeuvres d’esthétiques variées : baroque, classique mais aussi contemporaine (de Bach à Schnittke).


Chaque année Les Virtuoses de Moscou donnent plus de 100 concerts à travers le monde. Ils se produisent notamment sur tout le territoire russe, dans les pays de l’Ex-Union Soviétique, en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Turquie, en Israël, en Chine, au Japon... Dans tous les pays, Les Virtuoses de Moscou donnent non seulement des concerts dans les plus grandes salles internationales, telles que le Concertgebouw d’Amsterdam, le Musikverein de Vienne, le Royal Festival Hall et l’Albert Hall de Londres, la salle Pleyel et le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, Carnegie Hall et Avery Fisher Hall à New-York, Santory Hall à Tokyo, mais aussi dans les salles aux dimensions plus modestes.


Cet ensemble dont le style est typiquement européen impressionne par son sens du détail et des nuances mais aussi par sa créativité et son talent unique. Ses qualités en font un orchestre de chambre singulier. Susciter l’émotion et capter l’intérêt du public à chaque instant sont des objectifs revendiqués par Les Virtuoses de Moscou qui s’emploient à démocratiser la musique de chambre depuis de nombreuses années. L’histoire de l’orchestre est fortement associée à celle d’un homme, Vladimir Spivakov, violoniste, directeur musical et philanthrope. Il a tout mis en œuvre pour pérenniser l’histoire de cet ensemble et en faire l’un des meilleurs orchestres de chambre au monde.


Depuis 2003 Les Virtuoses de Moscou sont en résidence permanente à la Maison Internationale de la Musique de Moscou où ils répètent régulièrement.