Alexej GorlatchRécital - piano Nouvelle Génération
le 10 avril 2015 à 20h30

© Fondation Louis Vuitton / Puzzle entertainment

Après Rémi Géniet en décembre et Georgy Tchaidze en janvier, le cycle de récitals Piano Nouvelle Génération invite le 10 avril Alexej Gorlatch, symbole d’une génération émergente de pianistes exceptionnels.

 

Né à Kiev, à seulement 26 ans Alexej Gorlatch s’est déjà produit dans les plus grandes salles du monde, telles que le Carnegie Hall de New-York, le Wigmore Hall de Londres, le Konzerthaus de Berlin et le Great Hall du Berliner Philharmonie.

En soliste, il est l’invité d’orchestres prestigieux, parmi eux le Hallé Manchester, le Stuttgart Radio Symphony, la Camerata Salzburg, le RTE National Symphony Ireland et les plus grands orchestres japonais.

Il reçoit le prix du public ainsi que divers prix spéciaux à l’occasion de l’International ARD Music Competition. Ce prix est précédé de neuf premiers prix obtenus dans les plus grands concours internationaux de piano.

 

Pour son récital à la Fondation Louis Vuitton,  Alexej Gorlatch a choisi un programme qui parcourt les siècles,  de la Sonate n°31 de Beethoven à une création de 2011 de Lera Auerbach, en passant par la Sonate en fa dièse mineur de Stravinsky et la Sonate n°2 de  Chopin.

 

 

Date

Vendredi 10/04/2015 - 20H30

Tarif

Lieu

Auditorium

Programme détaillé

Igor Stravinsky : Sonate en fa dièse mineur (1904)  

Allegro

Vivo

Andante

Allegro

 

Lera Auerbach : Milking Darkness (2011)

 

----- courte pause -----

 

Ludwig van Beethoven : Sonate n°31 en la bémol majeur op.110  

Moderato cantabile molto espressivo

Allegro molto

Adagio ma non troppo - Allegro ma non troppo (fuga)

 

 

Frédéric Chopin : Sonate n°2 en si bémol mineur op.35  

Grave-Agitato

Scherzo

Marche funèbre

Finale

Durée : 1h30  

 

Biographie

image

Alexej Gorlatch, piano


 


« ...l'interprétation la plus poétique des Études de Chopin que j'ai jamais entendue : aucun des grands maîtres du piano d'hier ou d'aujourd'hui n'aurait pu faire mieux. » (The Independant, 2011)


Alexej Gorlatch est né en 1981 à Kiev et vit en Allemagne depuis 1991. Il commence à étudier le piano à l'âge de 7 ans à Passau avec Eduard-Georg Georgiew, entre à 12 ans à l'Université des arts de Berlin, où il suit les cours de Martin Hughes pendant deux ans avant de poursuivre ses études à l'Université de musique et d'art dramatique de Hanovre, dans la classe de KarlHeinz Kämmerling puis dans celle de Bernd Goetzke.


Lauréat du Concours International de Musique ARD, où il décroche le prix du public ainsi que plusieurs prix spéciaux, Alexej Gorlatch possède déjà une carrière musicale impressionnante : en seulement 6 ans, il remporte le premier prix de neuf compétitions internationales de piano renommées, notamment le Concours Hamamatsu au Japon (2006), le Musikpreis allemand (2008), le Concours international Rubinstein de Dresde et le Concours de piano AXA à Dublin (2009). Il reçoit la médaille d'argent du Concours international de piano de Leeds (2009).


Alexej Gorlatch se produit sous des tonnerres d'applaudissements dans les salles de concert les plus prestigieuses, telles que le Carnegie Hall de New York, le Wigmore Hall de Londres, le Konzerthaus et la Philharmonie de Berlin, la salle Alfred Cortot à Paris, le Konzerthaus de Vienne, le Suntory Hall et l'Opera City Concert Hall de Tokyo, la Philharmonie et le Salon d'Hercule de Munich, le Gewandhaus de Leipzig et la Philharmonie de Saint-Pétersbourg. Il est invité à donner des concerts notamment au Festival international de piano de La Roque d'Anthéron, au Festival de Lucerne, au Festival de piano de la Ruhr, au Festival international de piano de Yokohama, au Festival de Schwetzingen, au Festival de musique du Schleswig-Holstein, au MDR-Musiksommer, au Festival de Mecklenburg-Vorpommern, au Festival des Semaines européennes à Passau, au Festival de musique de Forêt-Noire, au Festival d'opéra de Wexford en Irlande et au Festival international Harrogate en Grande-Bretagne. Il part en tournée au Japon, en Corée du Sud, en Afrique du Sud, en Italie, en Irlande, en Allemagne et aux États-Unis.


Alexej Gorlatch se produit également en tant que soliste avec de nombreux orchestres tels que l'Orchestre Hallé de Manchester, l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart, la Camerata Salzburg, l'Orchestre symphonique de la radio-télévision irlandaise, les plus grands orchestres du Japon (NHK, Orchestre philharmonique du Japon, Orchestre symphonique de Tokyo, Orchestre symphonique Yumiori Nippon, Orchestre philharmonique de Nagoya), l'Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise, l'Orchestre de chambre de Vienne, l'Orchestre symphonique de la NDR et la NDR Radio Philharmonic, l'Orchestre symphonique de la Radio berlinoise, l'Orchestre philharmonique de Dresde, l'Orchestre de la radio de Munich, l'Orchestre symphonique de Bochum, le Korean Symphony, l'Orchestre symphonique de l'Académie de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre symphonique de la Philharmonie nationale d'Ukraine et l'Orchestre philharmonique de Johannesbourg. La discographie d'Alexej Gorlatch, éditée par Oehms Classics, BR Klassik, Genuin et RAM, est reçue très favorablement par la critique, tout comme les enregistrements de son concert au Festival de piano de la Ruhr et de sa prestation à la radio BR Klassik. Alexej Gorlatch est boursier de la Studienstiftung des Deutschen Volkes (« Fondation universitaire du peuple allemand »), de la Deutsche Stiftung Musikleben (Fondation allemande pour la vie musicale), du programme New Talent de la radio SWR2 et de la Société Mozart de Dortmund.