JesusRafaelSoto
Jesus Rafael Soto

Jesus Rafael Soto

1923-2005, à Ciudad Bolívar (Venezuela)

Décédé à Paris en 2005 (France)

Admirateur de Mondrian et de Malevitch, il rejoint les cercles de l’art abstrait, à l’instar d’autres artistes sud-américains. 

Né en 1923 à Ciudad Bolivar, Jesús Rafael Soto s’installe à Paris en 1950. Admirateur de Mondrian et de Malevitch, il rejoint les cercles de l’art abstrait, à l’instar d’autres artistes sud-américains. En 1955, il participe à l’exposition fondatrice « Le Mouvement » organisée par la galeriste Denise René. Dès ses premiers tableaux, il crée le mouvement par la répétition de formes et de couleurs. Au fil des séries, il laisse place à de véritables effets optiques qui augmentent la sensation vibratoire et dynamique. Ainsi, dans ses Écritures, il joue du contraste noir et blanc. Des formes (lignes, cercles, arabesques) viennent perturber la trame, semblent se dématérialiser dans un espace lumineux, produisant un effet optique étourdissant.

Bibliographie

Lemaire, Gérard-Georges, Soto, Raphaël. Soto. Paris : Ed. de la Différence (Mains et merveilles.), 1997. 978-2-7291-1113-7

Ameline, Jean-Paul ; Jiménez, Ariel, Seban, Alain ; Pacquement, Alfred ; Mazel-Roca, Marie-Thérèse ; Moinot, Martine. Soto : collection du Centre Pompidou-Musée national d'art moderne : [exposition, Paris, Centre Pompidou, Galerie du Musée, 27 février-20 mai 2013]. Paris : Centre Georges Pompidou, 2013. 978-2-84426-594-4

Galerie Perrotin (Paris, New York, Hong Kong), Poirier, Matthieu ; Pierre, Arnauld. Jesus Rafael Soto, Galerie Perrotin. New York : Galerie Perrotin, 2014. 9781091539043

 

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

Partager cet artiste